Pour commémorer Mai 68, l’État envoie les CRS à la Sorbonne.

Évacuation de la Sorbonne, CRS repoussés à Tolbiac
jeudi 12 avril 2018

Dans la nuit du 12 au 13 avril, le gouvernement décide une fois de plus de faire usage de violence pour empêcher les étudiant-e-s et personnels de faire usage de leur droit de réunion sur leurs lieux de travail et d’étude à la Sorbonne.

Les étudiant-e-s et personnels massé-e-s devant la Sorbonne ont été copieusement gazé-e-s.

La préfecture de police, qui prétendait hier encore ne pas avoir “donné suite” à la demande d’intervention des CRS du président de l’université Georges Haddad, a pourtant cherché à faire évacuer Tolbiac.

Les autorités ont dû renoncer à évacuer Tolbiac après une tentative infructueuse : il faut dire que de nombreux soutiens ont rejoint les étudiant-e-s et personnels, obligeant la police à renoncer.

La fédération SUD éducation apporte tout son soutien à ses camarades présent-e-s, ainsi qu’à tous les personnels et étudiant-e-s qui montrent ce soir qu’il est possible de faire reculer le pouvoir.

Navigation

Articles de la rubrique