Licenciement de soixante enseignants de l’État du Morelos

vendredi 5 décembre 2008

Fédération des syndicats SUD ÉDUCATION
membre de l’Union syndicale SOLIDAIRES
France.

Saint Denis, le 5 décembre 2008.

Nous venons d’apprendre le licenciement de soixante enseignants de l’État du Morelos (Mexique), pour leur participation au mouvement massif de rejet de l’Alliance pour la Qualité de l’Éducation (ACE) qui a eu lieu dans cet État et dans beaucoup d’autres au cours des derniers mois.

Nous voulons exprimer la plus énergique condamnation d’un tel acte de répression antisyndicale. Le licenciement pour fait de grève est une atteinte aux Droits de l’Homme les plus élémentaires. Le droit de grève est un droit sacré pour tous les travailleurs, droit reconnu par la Constitution mexicaine et les conventions internationales — notamment celle de l’OIT — signées par la République mexicaine.

C’est pourquoi nous exigeons la réintégration immédiate et sans conditions des soixante enseignants licenciés dans le Morelos.

Nous exprimons à ces camarades notre ferme solidarité syndicale internationaliste.

Sur le Web