Appel de la fédération SUD éducation

Pour les services publics, nos biens communs, notre richesse, nos zones à défendre ; pour nos salaires et pour nos pensions, dans les entreprises et les services où se crée la richesse ; pour la liberté d’expression, de lutter, de revendiquer, d’agir et de créer notre avenir…

Le 15 mai 2018, le ministère de l’Action et des Comptes publics présentait aux syndicats, dont Solidaires Fonction publique, un document intitulé « Comment améliorer et développer le recours au contrat dans l’emploi public », dans le cadre du plan Action Publique 2022. Il y a pourtant déjà actuellement 1 personnel sur 4 sous contrat dans l’Éducation Nationale !

SUD éducation lance un formulaire pour alimenter le contre-bilan

A partir du mardi 22 mai, les lycéen.ne.s reçoivent les réponses à leurs vœux sur Parcoursup. Ne dépendons pas de la communication du ministère pour évaluer l’ampleur du nombre de recalé.e.s de Parcoursup. Dès l’arrivée des premiers résultats le 22 mai à 18h, et tout au long de la période de réponses, recensons le nombre de lycéen.ne.s n’ayant reçu aucune réponse positive (OUI ou OUI SI), c’est-à-dire n’ayant reçu que des NON ou des EN ATTENTE.

SUD éducation invite tous les personnels de lycée et les lycéen.ne.s à mutualiser les informations dont ils disposent via le formulaire très simple ci-dessous.

Articles les plus récents

mardi 19 juin 2018

Nouvel arrêté licence

Des formations à deux vitesses

SUD éducation vient de prendre connaissance du projet d’arrêté licence du gouvernement : le constat est sans appel ! Dans la continuité de la loi ORE, le gouvernement poursuit son entreprise de destruction de l’enseignement supérieur. Le cadre national des diplômes vole en éclat Les modalités d’évaluation sont sorties de l’arrêté sur le cadre national des diplômes. Plus qu’une simple modalité d’écriture, cela résume tout le projet gouvernemental. En effet, liberté est laissée aux établissements (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Le 28 juin, mobilisation public/privé ¤ Destruction du paritarisme ¤ Une nouvelle attaque contre le Lycée Pro

Lettre d’information de la fédération SUD éducation (mi juin 2018)

vendredi 15 juin 2018

Vote électronique 2018 - Chronique d’un fiasco annoncé

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le Ministère de l’éducation nationale a décidé de reconduire le vote électronique lors des prochaines élections professionnelles de décembre 2018. Les premiers tests ont eu lieu : ils annoncent une nouvelle fois une organisation catastrophique. La fédération SUD éducation est plus que jamais opposée au vote électronique et réitère son exigence d’un retour au vote à l’urne. Un test qui tourne à la farce Entre le 23 mai et le 7 juin 2018, le ministère organisait un scrutin-test avec les organisations (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Le Panneau Syndical SUD éducation #061 • Mi Juin 2018

Le 28 juin, face à un pouvoir qui ne veut rien entendre, mobilisation public/privé

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4. Au sommaire du numéro 61 : Le 28 juin, face à un pouvoir qui ne veut rien entendre, mobilisation public/privé En grève, dans la rue, dans l’action le 28 juin ! Destruction du paritarisme Une nouvelle attaque contre le Lycée Pro En grève, dans la rue, dans l’action le 28 juin ! Pour les services publics, nos biens communs, notre richesse, (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Formation des enseignant-e-s : il y a anguille sous roche

Référé de la Cour des comptes, réponse des ministres

La fédération SUD Éducation a pris connaissance du référé de la Cour des comptes aux ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche rendu public le 4 juin, ainsi que de la réponse des ministres, concernant la formation des enseignant-e-s. La fédération SUD Éducation revendique depuis la réforme de 2008 le retour du concours externe au niveau licence et deux années de formation, rémunérées, comme Fonctionnaire stagiaire. Mais les annonces des ministres ne vont pas du (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 juin 2018

CR de l’Atelier sur l’autogestion lors du congrès fédéral SUD Education de Boulogne s/Mer

Mardi 27/03/2018

Animé par SUD Education Lorraine Mardi 27/03/2018 Introduction à l’atelier et à la projection (15 mn) L’autogestion et le contrôle ouvrier sont historiquement présents dans le syndicalisme français au travers de l’AIT (Banque coopérative du crédit au travail en 1863, coopératives de consommation et de production en 1868), la Charte d’Amiens de 1906 (qui prône « l’expropriation capitaliste », et un syndicat qui devienne « un groupement de production et de répartition »), ou le travail de la CFDT et de la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 juin 2018

Nous ne nous laisserons pas intimider ! Soutien aux deux enseignants-chercheurs nantais mis en cause

Communiqué de SUD éducation 44

La fédération SUD éducation relaie et soutient l’expression de SUD éducation 44. SUD éducation 44 affirme son soutien sans faille aux deux enseignants-chercheurs de l’Université de Nantes, mis en cause par l’équipe présidentielle de l’université de Nantes qui fait preuve d’un autoritarisme de plus en plus inquiétant. Dans un contexte nantais déjà marqué par de graves régressions démocratiques (militarisation du maintien de « l’ordre », violences policières répétées à l’encontre des lycéen-ne-s, étudiant-e-s (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 juin 2018

Réforme du lycée pro : l’intersyndicale écrit au ministre

Monsieur le ministre, Vous avez présenté, le 28 mai 2018, vos premières orientations pour « transformer le lycée professionnel ». Pour nos organisations syndicales la finalité de la voie professionnelle est de permettre, à la fois une insertion immédiate dans la vie active et des possibilités de poursuite d’études réussie. Pour remplir ses missions, le lycée professionnel s’appuie sur le dynamisme des équipes pédagogiques, sur l’engagement et l’expertise des professeurs. Nous considérons que ces atouts (...)  >> Lire la suite...
vendredi 8 juin 2018
mis à jour jeudi 14 juin 2018

Derrière la communication, une nouvelle attaque contre le LP

Réforme du lycée professionnel

Le ministre de l’éducation nationale a présenté sa réforme de l’enseignement professionnel. Un bel exercice de communication à la grandiloquence ridicule qui augure d’un avenir désastreux pour le lycée professionnel. Cette propagande gouvernementale ne présage rien de bon pour les collègues et organise la casse des qualifications et des métiers pour les élèves. Blanquer annonce une filière d’excellence sans moyens supplémentaires. Pire, le gouvernement réalise des économies sur le dos des élèves qui ont le (...)  >> Lire la suite...
vendredi 8 juin 2018

Guyane : non à la Montagne d’or !

Communiqué SUD éducation Guyane et communiqué commun avec UTG et FSU

EN MARCHE CONTRE LA MONTAGNE D’OR Appel à la grève de SUD éducation Guyane Le syndicat SUD éducation Guyane soutient et rejoint l’ensemble des collectifs, partis et syndicats en lutte contre le projet d’exploitation minière de la Montagne d’Or. Nous dénonçons la politique de l’État français qui s’apprête à subventionner le capitalisme international, alors qu’il refuse depuis un an de prendre en compte les revendications des habitants de Guyane et ne construit ni les hôpitaux, ni les écoles, ni les routes (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 juin 2018

Mexique : la répression, ya basta ! Solidarité avec les enseignant-e-s de la CNTE

Communiqué de la fédération SUD éducation

La Fédération SUD éducation dénonce et condamne la répression de laquelle ont été victimes les travailleurs et les travailleuses de l’éducation qui exercent un droit fondamental, celui de manifester. Ce jeudi 7 juin, les forces de sécurité ont agressé violemment les professeurs face à Televisa Chapultepec quand celles et ceux-ci ont intenté de solliciter l’accès à une commission d’enseignant-es, faisant 10 blessé-es. Depuis sa création, la Coordination Nationale des Travailleurs/euses de l’Éducation (CNTE) (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 juin 2018

SUD Education 77 s’oppose au port de l’uniforme sur le territoire de Provins.

Communiqué de SUD Education 77 SUD Education 77 s’oppose au port de l’uniforme sur le territoire de Provins. Derrière tout cela se cache un projet politique réactionnaire. L’uniforme est un vecteur de mise au pas en contradiction avec le projet émancipateur de l’éducation de notre syndicat. Il n’est pas conforme au code de l’éducation qui n’oblige "qu’à une tenue décente ;" Ne laissons pas passer ce projet car c’est un test national. Le ministre de l’éducation défend ce projet conservateur. Nous (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 juin 2018

Orientation : communiqué de l’intersyndicale - 7 juin 2018

Fermeture des CIO, transfert des DRONISEP aux régions

À l’appel de l’intersyndicale (SNES-FSU, SE-UNSA, Sgen-CFDT, CGT Éducation, SNFOLC, Sud éducation, SNPTES), des délégations de Psy-ÉN et DCIO, des personnels administratifs en CIO, des enseignants, des personnels de l’ONISEP se sont retrouvés à Paris en Assemblée générale pour la défense du service public d’orientation de l’Éducation nationale contre la fermeture des CIO et le transfert des DRONISEP aux régions. L’AG a regroupé plus de 500 personnels. Elle a été suivie d’une manifestation (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 juin 2018

Boycottons le Service civique !

Un statut encore plus précaire que le CDD

Les contrats précaires se sont succédé depuis plusieurs dizaines d’années à l’Éducation nationale. Une occasion manquée Ont-ils été une réponse au chômage ? Non. Véritable gabegie, ils auraient pu être l’occasion d’un plan de formation ambitieux et n’ont servi qu’à colmater les manques de personnels enseignants, administratifs et techniques. Ils ont installé des milliers de collègues dans la précarité : crainte de non renouvellement, temps partiel imposé, salaire en dessous du seuil de pauvreté. Ils (...)  >> Lire la suite...
lundi 4 juin 2018

« Parcoursup : un système opaque, injuste et discriminant »

Tribune unitaire

Dans une tribune au « Monde », les représentants de l’éducation nationale, des parents d’élèves et de la jeunesse dénoncent Parcoursup dont les ratés démontrent que le véritable problème est le manque de place à l’université. Depuis le mois d’octobre 2017, nos organisations dénoncent la loi orientation et réussite des étudiants (ORE) [promulguée en mars] de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, ses effets négatifs sur l’accès de toutes et tous aux formations du supérieur et les conditions de sa (...)  >> Lire la suite...

Sur le Web