Stage fédéral : "AntiféminismeS, oppressionS : mieux les identifier pour mieux les combattre"

vendredi 9 février 2018 : 09h00

Face aux oppressions croisées que nous subissons, femmes cisgenre* ou trans, racisées, hétéros, lesbiennes, bies, intersexes,
Face aux vagues d’antiféminisme que nos mobilisations suscitent,
Retrouvons nous pour réfléchir et expérimenter autour des moyens de lutter !
Quand et où ?

Quand ?
Les 8 et 9 février 2018

Où ?

A la Bourse du Travail de Paris, 3 rue du château d’eau (métro République)
Intervenantes

(liste non exhaustive)
- VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes)
- Amandine Berton-Schmitt, Centre Hubertine Auclert
- Hanitra Andriamandroso, doctorante en sociologie, Laboratoire du changement social et politique, Université Paris-Diderot
- Association Claf’outils
- Association Lesbiennes of color (LOCs)
- Gwenaëlle Ferré, conseillère au centre de planification d’Aubervilliers
Programme

Jeudi 8 février

9h Accueil des stagiaires
9h30-11h Qu’est-ce que l’intersectionnalité ?, conférence
11h-11h15 Pause
11h15-12h45 Session d’ateliers (5 en parallèle)
12h45-14h Repas partagé autogéré
14h-15h30 Féminisme et extrême droite, conférence par VISA
15h30-15h45 Pause
15h45-17h15 Session d‘ateliers
17h15-17h30 Pause
17h30 Apéro chorale féministe !

Vendredi 9 février

9h Accueil des stagiaires
9h30-11h Session d’ateliers
11h-11h15 Pause
11h15-12h45 Session d’ateliers
12h45-14h Repas partagé autogéré
14h-15h30 Qu’est-ce que le masculinisme ?, conférence d’Hanitra Andriamandroso
15h30-15h45 Pause
15h45-17h15 Session d’ateliers
17h15-17h30 Pause
17h30-18h Plénière bilan du stage

Ateliers proposés

- Théâtre-forum « Réagir au sexisme »
- Projets pédagogiques antisexistes premier degré et second degré (association Claf’outils)
- Les violences sexistes (Solidaires)
- Prise en charge des élèves trans
- Sexisme et manuels scolaires (Centre Hubertine Auclert)
- Démasculiniser la langue
- Circulation égalitaire de la parole
- Lesbiennes racisées au croisement des oppressions (association LOCS)
- Stéréotypes de genre
- Intersectionnalité en pratique dans nos classes
- Repérer et réagir au masculinisme (atelier en non mixité)
- Troc autogéré de séquences antisexistes
- Apports juridiques

Afin de garantir des conditions d’accueil optimales et de préserver un cadre d’échange à taille humaine dans les ateliers, le nombre d’inscrit-es est limité à 120.
Merci de prévenir impérativement de votre participation en envoyant un mail à fede@sudeducation.org

Demande de stage à déposer avant le 8 janvier 2018 à la hiérarchie

Navigation

dans la journée...