Soutien à Valérie , aux parents poursuivis, aux sans papiers

GREVE ET MANIFESTATION LE VENDREDI 30 MARS
mercredi 28 mars 2007
mis à jour mardi 30 octobre 2007

Les interpellations d’un grand père sans papiers, de parents et d’une collègue directrice (Valérie) à Belleville les 19 et 20 mars ont suscité une émotion et une mobilisation importantes.

Pour autant, le Rectorat de Paris (Recteur : M. QUENET, Inspecteur d’Académie : M. ROSSELET) n’en a pas moins tenu des propos scandaleux à la délégation intersyndicale (12 organisations représentées) reçue lundi 26 mars :
Pas de violences policières, mais exercice de la force publique.
Pas de protection juridique de la collègue directrice, mais sa future convocation à l’Inspection Académique !
L’autorité hiérarchique ne veut en aucun cas intervenir auprès de la Préfecture de Paris, que ce soit pour les parents, ou pour la collègue.

Le cynisme et le mépris du Rectorat de Paris révèlent une volonté d’intimidation des personnels de l’Education engagés dans le mouvement de solidarité à l’égard des sans papiers et de leurs enfants.

SUD EDUCATION CRETEIL soutient totalement les revendications et l’appel lancé par les syndicats parisiens (SUD EDUCATION 75, SNUIPP 75, SNUDIFO 75, SGEN-CFDT 75, CNT 75, CGT 75) qui exigent :
- qu’il n’y ait aucune poursuite judiciaire, aucune sanction administrative, contre notre collègue directrice de l’école RAMPAL ;
- que l’Académie applique le droit à la protection des fonctionnaires comme la loi l’y oblige (art 11 loi du 13 juillet 1983) ;
- que l’Académie respecte l’ensemble des droits des personnels (droit syndical, liberté d’opinion...).

qui appellent tous les collègues :

à la grève VENDREDI 30 MARS

MANIFESTATION AU MINISTERE

M°SEVRES BABYLONE 14 HEURES

SUD EDUCATION CRETEIL appelle tous les personnels à se mettre en grève et à participer à la manifestation.

Cet appel et le préavis de grève couvrent aussi des délégations d’établissements et d’écoles qui participeraient à la manifestation.


« N’OUBLIEZ JAMAIS QUE RESISTER EST UN VERBE QUI SE CONJUGUE AU PRESENT »
Lucie AUBRAC avril 2005

Navigation

Sur le Web