Solidaires et la lutte des travailleurs sans-papiers

vendredi 28 août 2009
mis à jour samedi 29 août 2009

Depuis mai 2008, Solidaires organise la lutte des travailleurs sans-papiers dans les entreprises, souvent unitairement avec les UL-CGT, Droits Devant, la CNT. De EDRA (Paris XII) en mai 2008 à Clean Multi services (St Prix 95) en juillet 2009, en passant par Charly Birdy, Pasta Papa, Market (Paris VIII), MAN BTP (Paris X) ou Canal Toys (Blanc Mesnil 93). La liste n’est pas exhaustive...

MAN BTP

88 intérimaires en grève depuis le 3 juillet 2008 pour leurs droits et pour la dignité !

9 mois de lutte et des résultats. La grève a permis d’obtenir, au titre de la requalification, la transformation de nombreux contrats précaires en CDI. Les donneurs d’ordre (Vinci, Eiffage et Rabot Dutilleul) qui, au mépris de la loi, faisaient travailler sans interruption des intérimaires depuis plus de 18 mois (et dans certains cas depuis 5 ans et plus) ont accepté de procéder à des embauches en CDI.

Quand ils ont lancé leur mouvement, avec le soutien de Solidaires, puis de Droits Devant et d’un Comité de Soutien, l’extension aux intérimaires sans-papiers de la régularisation par le travail semblait une utopie. Le gouvernement ne voulait pas en entendre parler. Aujourd’hui, c’est une réalité ! 80% ont été régularisés !

Il y a eu 15 refus, 14 pour durée de séjour en France insuffisante (moins de 3 ans et demi) et 1 parce que moins de 910 heures chez MAN BTP.

Le Comité de Soutien des grévistes de MAN BTP va se transformer en Comité de Suivi : pas question d’abandonner les 15 non régularisés ; leurs dossiers seront accompagnés le temps qu’il faudra.

Navigation

Mots-clés de l'article