Promesses présidentielles : les LP offerts aux régions

Communiqué de la fédération SUD éducation
mardi 11 avril 2017

Plusieurs candidat-e-s à l’élection présidentielle prévoient de transférer l’enseignement professionnel aux Régions, personnels compris.

Malgré une incitation financière prévisible, les conséquences peuvent s’avérer désastreuses :

  • Changement de statut de fonctionnaire d’État à celui de la territoriale (notamment remise en cause du temps de travail)
  • Fusion des LP et des CFA (suppressions de postes et de personnels)
  • Développement important de l’apprentissage et de la mixité des publics et des parcours
  • Détérioration des conditions de travail des professeur-e-s comme des élèves
  • Remise en cause du droit à la mutation
  • Licenciement plus facile
  • Pouvoir de la hiérarchie encore augmenté

L’exemple des agentes et agents des lycées qui ont été transféré-e-s à la Région est édifiant : alourdissement de la charge de travail, suppressions de personnel, explosion des arrêts de travail et des maladies professionnelles, double tutelle hiérarchique...

SUD éducation continuera de s’opposer à la régionalisation et appelle les personnels à se préparer à construire des mobilisations !


Voir aussi à ce sujet le communiqué intersyndical du 7 avril 2017 : "Non au transfert aux régions de la formation professionnelle initiale sous statut scolaire" sur http://www.sudeducation.org/Non-au-transfert-aux-regions-de-la.html

Documents joints

Les LP offerts aux régions
Les LP offerts aux régions
Promesses présidentielle