Prélèvement de jours de grève

vendredi 4 juillet 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

La fédération des syndicat SUD Education tient au préalable à demander, pour tous les grévistes, le
paiement intégral des jours de grève : en effet le gouvernement a toujours refusé toute réelle discussion
sur l’essentiel des revendications (décentralisation des atoss, licenciement des emplois-jeunes,
suppression des mi-se, retraite...) ; le déclenchement et la poursuite de la grève sont donc de son entière
responsabilité

Si des prélèvements doivent être effectués (et cela a déjà commencé à se faire) la fédération des syndicats
SUD Education exige qu’ils se fassent pour tous selon les mêmes règles : pour toutes les catégories de
personnels, dans tous les départements, tant en terme de décompte que d’étalement des prélèvements. En
effet, l’absence de réelle négociation à ce sujet - contrairement à ce qui a pu se faire les dernières années
- ne peut qu’entraîner des disparités de traitement inacceptables.

Enfin, la fédération des syndicats SUD Education appelle les personnels à ne collaborer en aucune
manière avec l’administration (IEN, chefs d’établissements, services gestionnaires...) dans cette tâche.

Saint Denis, le 4 juillet 2003