Poursuivre la mobilisation contre l’obstination gouvernementale !c

vendredi 27 mars 2009

Les enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, personnels administratifs et techniques ainsi que étudiants sont fortement mobilisés depuis maintenant huit semaines pour défendre leurs revendications solidaires, notamment générées par la loi LRU et le Pacte Recherche :
-  le retrait du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs et du projet de contrat doctoral,
-  le retrait de l’actuel projet de réforme de la formation des enseignants et des concours, et l’ouverture de négociations pour une tout autre réforme
-  la restitution des emplois supprimés – y compris pour les chaires -, la définition d’un plan pluriannuel de créations d’emplois,
-  l’arrêt du démantèlement des organismes de recherche
La mobilisation des personnels et des étudiants se traduit notamment par des grèves, plus de 100 000 personnes défilant dans les cortèges Enseignement supérieur – Recherche le 19 Mars. Le 24 mars ce sont plus de 30 000 personnes qui ont manifesté ou émaillé la journée par des initiatives comme la ronde des obstinés.
Au Comité Technique Paritaire Universitaire de ce 24 mars, le refus de Valérie Pécresse de revenir sur la modulation des services des Enseignants-Chercheurs et de reporter la suite des travaux du CTPU a conduit les représentants du SNESUP et de FO (8 sièges sur 15) à quitter la séance. Le décret n’a été approuvé que par les deux représentants du Syndicat Autonome et l’administration, le SGEN et l’UNSA s’abstenant.
L’obstination du gouvernement n’a que trop duré.
Les organisations ci-dessous appellent à poursuivre la mobilisation, et faire du jeudi 2 avril, journée nationale de manifestations, en convergence avec la coordination des universités, un succès.
Et après ceux des autres EPST, elles soutiennent le blocage du CA de l’INRA, ce jeudi 2 également, à partir de 8H30, 147, rue de l’Université (7°).
Les organisations appellent à participer à une nouvelle rencontre de la coordination des laboratoires en lutte le 7 avril.

Signataires : FSU (SNESUP - SNCS – SNASUB - SNEP) ; CGT (SNTRS- CGT INRA – FERC Sup) ; Solidaires (Sud Recherche EPST – Sud Education) ; FO (SNPREES) ; SLR ; SLU ; UNEF.

Documents joints

PDF - 47.6 ko
PDF - 47.6 ko