Pétition des correcteurs et correctrices de l’épreuve de philosophie du baccalauréat 2017

SNES, SNFOLC, SNALC, CGT, SUD éducation, APPEP, ACIREPH, SO.P.PHIE
jeudi 15 juin 2017

Pétition des correcteurs de l’épreuve de philosophie du baccalauréat 2017

Nous, cosignataires de cette lettre-pétition, protestons contre les dégradations de nos conditions de travail induites par la réforme du lycée et le calendrier du baccalauréat. En effet, la réforme du lycée a diminué l’horaire de philosophie (notamment par la suppression du cadre national obligeant à une heure hebdomadaire dédoublée dans les séries technologiques). S’est ensuivi mécaniquement une augmentation du nombre de classes et d’élèves par enseignant, ainsi qu’un alourdissement de notre travail de correction du baccalauréat, alors que la poussée démographique bat son plein.

Aussi nous demandons :

- l’avancement de la date de l’écrit de philosophie du baccalauréat 2018 (plusieurs jours avant le 15 juin)

- l’harmonisation académique des délais de correction alignés sur l’amplitude la plus grande (on relève selon les académies, un écart de 3 jours entre la date de récupération des copies et la date de saisie des notes)

- un maximum de 10 copies (12 en séries technologiques) par jour ouvrable effectif (déduction faite des 1/2 journées de concertation)

- le rétablissement en toute urgence de l’horaire dédoublé dans les séries technologiques (alors qu’une consigne ministérielle datée du 15 janvier 2015, reconnaît – suite à nos demandes insistantes – « l’importance particulière » d’un « travail en groupes à effectifs réduits » , « au regard de la singularité de la philosophie comme discipline favorisant tout particulièrement l’accès de chaque élève à l’exercice réfléchi du jugement, et des besoins spécifiques » des élèves de ces séries)

Documents joints

Pétition bac philo 2017
Pétition bac philo 2017