L’école a toujours besoin de laïcité

Déclaration des élus de Sud éducation 63 à la Capd du 29 janvier 2008
vendredi 7 mars 2008
mis à jour mardi 13 mai 2008

JPEG - 31.7 ko

Nous, Sud éducation, voulons dénoncer le discours du chef de l’État qui, dans son allocution de Latran, puis de Ryad, fustige la morale laïque au profit d’une croyance religieuse jugée plus positive, rabaissant les enseignants au-dessous des curés. En refusant aux enseignants le pouvoir d’être porteur d’espérance, qu’on ne s’étonne qu’ils deviennent réellement désespérés… Agressé par ce discours, nous, Sud éducation, réaffirmons notre attachement viscéral à la loi de 1905 de séparation des églises et de l’État, fondement de la société et de l’école publique, qui permet l’émancipation de l’état vis-à-vis de tout dogmatisme religieux. Notre travail au jour le jour, auprès d’élèves riches de leurs diverses appartenances sociales ou culturelles doit se garder de toutes discriminations de pensée et d’ériger une quelconque religion en référence. L’école de la République et ses enseignants, se revendiquent laïques et sont pour ces raisons porteurs d’espérance, l’espérance et la volonté militante de concourir à la réalisation de la pensée critique et à l’émancipation des hommes et des femmes. Sud éducation sera de toutes les luttes qui s’opposeront au « retour » du religieux dans l’école publique.

Sud éducation 63