Intervention d’un représentant de Solidaires lors de la CONFERENCE DES SYNDICATS INDEPENDANTS ET DEMOCRATIQUES DE PALESTINE

Ramallah, 27 et 28 juillet 2007.
vendredi 7 septembre 2007

Au nom de l’Union syndicale Solidaires, je salue les camarades syndicalistes des differentes branches professionnelles presents a cette assemblee.

Depuis avril 2004 et la mission syndicale interprofessionnelle francaise qui etait venue en Palestine a la rencontre des syndicats et des comites de travailleurs par l’intermediaire du DWRC, notre union syndicale a tente de consolider et developer des liens avec des syndicats et des militants de syndicats palestiniens democratiques : employes municipaux, travailleurs de la santé, du secteur social, de l’education…

Une delegation de 10 syndicalistes palestiniens a a son tour ete invitee en France en novembre 2004 : Mahmoud, Sirine, Mohammed, Khaleda, Karim, Ghader, Nayef, Nabil, Amal et Maha ont rencontre des syndicats et des militants de la cause palestinienne en France, et fait mieux connaitre la situation des travailleurs palestiniens.

Cela, c’etait avant la mort de Yasser Arafat, avant l’election de Mahmoud Abbas, avant l’election de la majorite Hamas au Parlement, avant le boycott europeen du gouvernement Hamas, puis du gouvernement d’unite nationale, boycott qui a prive de salaire les travailleurs palestiniens jusqu’a aujourd’hui.

L’Union syndicale Solidaires a proteste, avec d’autres organisations syndicales et associatives, contre le blocus de la France et des pays europeens, qui penalisait non pas le gouvernement, mais les travailleurs palestiniens.

Pendant tous ces longs mois ou l’Occident voulait punir les Palestiniens d’avoir elu democratiquement leurs deputes, la tache des syndicats palestiniens n’a pas du etre facile : de moins en moins de travail et de plus en plus de chomeurs, plus de revenus pour des dizaines de milliers de familles, les travailleurs divises entre partisans de la greve generale pour les salaries et ceux qui ne voulaient pas aggraver la crise politique.

Malgre toutes ces entraves a l’activite syndicale en Palestine, des militants des syndicats SUD Solidaires ont continue a venir regulierement en mission en Palestine, particulierement dans la region de Bethlehem, pour apporter la solidarite des travailleurs de France et garder le contact avec des syndicalistes palestiniens.

Aujourd’hui, cette assemble est la preuve que le syndicalisme en Palestine est bien vivant et que les gouvernements americain, francais et europeens ont echoue dans leur tentative d’asphyxie des organisations palestiniennes independantes des forces de gouvernement.

Cette assemble est la preuve que les travailleurs palestiniens sont toujours debout et determines a se battre pour leurs droits : droit au travail, droit au salaire, aux indemnites de chomage, liberte d’expression, liberte de constituer des organisations democratiques independantes de tous les pouvoirs, politique, economique, religieux. Droits des femmes aussi, egalite entre femmes et hommes au travail.

Dans ce combat, les travailleurs palestiniens ne sont pas seuls : dans tous les pays, les travailleurs luttent pour s’organiser et combattre les effets desastreux de la globalisation capitaliste.

La particularite du combat des travailleurs palestiniens est qu’ils luttent aussi et d’abord contre une armee d’occupation et une multitude de colons dont l’un des buts est de detruire le tissu economique et social de ce pays, la Palestine.

La creation, le developpement et la coordination de syndicats de base, independants et democratiques, est l’un des outils dont les travailleurs peuvent se doter pour organiser la resistance unitaire et gagner de nouveaux droits sociaux.

Notre Union syndicale Solidaires est heureuse de soutenir aujourd’hui par sa presence cette conference des syndicats independants et democratiques de Palestine.

Nous vous souhaitons d’atteindre vos objectifs et esperons pouvoir developper une cooperation entre nos syndicats.

Sur le Web