Grève de la faim contre le mur de l’apartheid

lundi 5 juillet 2004
mis à jour samedi 8 septembre 2007

Une grève de la faim vient de commencer à Tel Aviv pour faire pression sur la Cour de Justice de La Haye, qui a été saisie sur la question du Mur de l’apartheid (Michel Warchawski est un anticolonialiste israélien et Azmi Bishara un "arabe israélien" élu à la Knesset. Ainsi les "Palestiniens d’Israel" reprennent l’initiative, eux que les attentats-suicides avaient contraints au silence du fait de la répression et de l’opprobre qui s’étaient abattus sur eux. L’association avec M. Warchawski, personnalité connue en France et en Europe, devrait donner un retentissement considérable à leur acte collectif.

Communiqué de presse

Samedi, 3 juillet 2004, Azmi Bishara, député palestinien du Rassemblement National Démocratique (RND) au parlement israelien, commençait une grève de la faim pour protester contre la poursuite de la construction du mur de l¹apartheid et de la honte. En entreprenant cette grève, Azmi Bishara appelait les opinions publiques israélienne, arabe et internationale à élever une voix forte contre le régime d’apartheid mis en place par les autorités israéliennes, et contre les crimes commis par les forces d’occupation israélienne dans la construction de ce mur.

Cette grève a debuté samedi à midi, près du barrage d¹A-Ram à Jérusalem, là où le mur va, très prochainement, couper la route historique qui mène de Jerusalem à Ramallah.

Le lendemain, dimanche se joignaient à Azmi Bishara 10 personnalités palestiniennes de Jérusalem et de ses environs dont le depute Hathem Abdel Khader, le Dr. Ahmad Muslemani, président du Health Work Committees, Ahmad Ghneim, dirigeant local du Fatah, Judeh Abdallah du PARC, Abdelatif Gheith, dirigeant du FPLP et vice president du Centre d¹Information Alternative, Sirhan Saleimeh, président du conseil municipal d’A-Ram, Abdel Khader el Husseini, président de la Maison d¹Orient et fils du regretté Faycal Husseini etc.

Se joignait également aux grévistes Michel Warschawski, militant anti-colonialiste israélien et président du Centre d’Information Alternative.

La grève de la faim des douze a pour objectif d’alerter les opinions publiques locales et internationales, et elle se poursuivera au moins jusqu¹à ce que la Cour de Justice Internationale de la Haye annonce sa décision concernant le mur. Les grévistes appellent les militants et les associations en Europe et à travers le monde à relayer leur combat et à redoubler d¹efforts pour mettre à bas le mur et le régime d’apartheid qu’il institue.

Contacts :

- Awatef (RND) 972 66 656605
- Yasser/Connie (AIC) 972 2 6241421
- Jamal Zahalka 972 66 656606
- Michel Warschawski 972 64 733453

Sur le Web