Fermeture de la petite prison pour sans-papiers à Blois

samedi 15 novembre 2008

Inauguré le 29 février 2008 par le préfet de Loir-et-Cher, un Local de Rétention Administrative (LRA), destiné aux étrangers faisant l’objet d’une procédure de reconduite à la frontière, avait été installé à Blois, suite à une décision du maire d’alors, sans vote du conseil municipal. Pour qui sait le rôle de ces lieux d’enfermement dans la chasse aux sans-papiers, ainsi que la multiplication des révoltes contre les pratiques inhumaines de la police dans les Centres de Rétention Administrative (CRA), cette ouverture était inacceptable. Le collectif de soutien aux sans-papiers et demandeurs d’asile — RESF 41 — a appelé à un rassemblement le 3 mars pour exiger la fermeture de cette petite prison pour sans-papiers. Lors d’un second rassemblement le 20 mai, à l’appel des Amis de l’égalité, le nouveau maire a annoncé la fermeture fin août de ce LRA, compte tenu du nécessaire délai pour résilier le bail.

Que mille fermetures de tels lieux de honte fleurissent donc ! Pour obtenir la régularisation de tous les sans-papiers et la fermeture de tous les LRA et CRA, la lutte continue.

Sud éducation Loir-et-Cher