[ESR] Mobilisation 21 mars - Non à la marche forcée vers les fusions !

Appel intersyndical CGT (CGT FERC Sup, CGT INRA, SNTRS-CGT), FO (SNPREES-FO, SupAutonome-FO) et Solidaires (SUD Education)
lundi 20 mars 2017

Les organisations signataires appellent à participer à un rassemblement à partir de 12h30 à l’angle de la rue Clovis et de la rue Descartes, pendant le CNESER pour refuser les fusions et regroupements d’établissements.

Ces fusions visent des objectifs précis :

  1. opérer des économies d’échelles sur le long terme en réduisant drastiquement le nombre d’établissements,
  2. détruire le peu qu’il reste de démocratie universitaire et s’affranchir de l’influence des personnels sur la direction et la gestion des établissements,
  3. favoriser la précarisation des personnels et la dégradation de leurs conditions de travail,
  4. régionaliser l’ESR et l’assujettir aux besoins locaux, avec comme conséquence, la remise en cause du caractère national des diplômes,
  5. introduire des établissements publics et privés dans une même structure pour préparer la privatisation progressive du service public d’ESR et la remise en cause de la réalisation de ses missions par des fonctionnaires d’État.

Les organisations signataires continueront de lutter contre la mise en place de ces machines à broyer budgets, emplois, formations, services que sont les ComUE et continuera de défendre un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur.

Elles apportent leur soutien entier aux mobilisations en cours, notamment l’appel de Toulouse 2 et Paris 3, la grève de centrale- Supelec, et demandent au gouvernement de tirer les conséquences de l’immense opposition des étudiants, des personnels et de leurs organisations syndicales à ces fusions/destructions comme à l’UGA (université Grenoble alpes), l’université de Lorraine ou encore à Aix-Marseille.

Enfin, suite au refus du CNESER sur le projet de fusion des universités Paris 4 et Paris 6, elles s’adressent solennellement au Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour demander le respect de l’avis défavorable du CNESER et le respect de la volonté des personnels et usagers de
ces deux universités.

Pour lutter contre les regroupements et fusions d’établissements, pour réclamer l’arrêt de la mise en place des ComUE et exiger la fin de cette marche forcée vers la fusion de leurs établissements, les organisations signataires, proposent aux personnels de l’ESR de participer à une journée d’action, le 21 mars 2016, pour organiser la résistance contre cette politique de destruction du service public d’enseignement supérieur et de recherche. Un préavis de grève a été déposé.


Dans chaque établissement, organisez des AG et,
en région Parisienne, lors de la réunion du CNESER :


RASSEMBLEMENT le 21 Mars 12h30
Angle rue Clovis - Rue Descartes

CGT (CGT FERC Sup, CGT INRA, SNTRS-CGT), FO (SNPREES-FO, SupAutonome-FO) et SUD (SUD Education)

PDF - 192.5 ko
appel 21 mars