Dernière rentrée en RASED ?

mardi 31 août 2010

Les RASED aident les élèves en difficulté à l’école primaire. Trop cher ! Chatel cherche les « gains d’efficience » et invite les IA à chercher où se cacheraient les enseignants inutiles.

L’I.A. de l’Orne répond à la demande.

- En interdisant l’exercice de collègues non formés sur les postes de maîtres E vacants : quand il n’y a pas assez d’enseignants spécialisés, les années précédentes, c’étaient des enseignants non spécialisés qui y exerçaient. Solution imparfaite, qui ne peut être que temporaire. Mais ce sont des écoles entières qui sont maintenant exclues du dispositif : à la rentrée 2010, 9 postes de maîtres E ne seront pas pourvus sur la quarantaine que compte le département.

- En coupant les vivres. Dans notre département rural les membres des RASED se déplacent beaucoup. Les personnels ont appris à la mi-avril qu’ils roulaient de leur poche, pour certains depuis la fin février, et qu’il n’y aurait plus d’argent jusqu’à la fin juin.

- En décourageant les collègues de partir en stage. Si officiellement, rien n’est dit, officieusement, on incite les collègues à ne pas se lancer dans une aventure sans lendemain. Pour 2010-2011, l’IA avait prévu trois départs en formation de l’option E du CAPA-SH : une seule enseignante s’est portée candidate.

Pour 2010-2011, l’IA a trouvé de nouvelles occupations aux membres des RASED : intervenir dans quelques écoles ciblées, choisies en fonction de leurs résultats aux évaluations nationales. Elèves essentiellement visés : ceux qui ont fait l’objet d’une demande de redoublement, et ceux qu’on sort des CLasses d’Inclusion Scolaire. Finie la prévention, finie la couverture du territoire.

Les membres du RASED seront associés à des sortes de « recherche action » informelles à l’occasion de réunions initiées par les inspecteurs, pour aider les enseignants à prendre en charge eux-mêmes les élèves en difficulté : on demande aux membres des RASED de transférer leurs savoirs avant de les liquider définitivement.

Sud Éducation Orne

Navigation

Mots-clés de l'article