Coup de pression sur un journaliste indépendant

Omerta en Picardie
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Est-il encore possible de publier
de véritables enquêtes sociales
sur les banlieues ? À voir les difficultés
rencontrées par François
Ruffin depuis la publication de son
livre Quartier Nord, on peut aujourd’hui
en douter. Procès à répétition,
intimidation physique de témoins
et de soutiens, pressions politiques…
aucun effort n’aura été épargné pour
empêcher la diffusion de quelques
vérités dérangeantes comme l’implication
d’une société de sécurité
dans le déclenchement de vastes
émeutes urbaines en 1990 et 1991,
suite à la rupture de son contrat avec
la mairie d’Amiens.

Résultat de ce conflit social d’un
genre un peu particulier : les ex-salariés
de l’agence ont été embauchés
comme policiersmunicipaux, vigiles
ou surveillants de baignades, dont
un bon nombre par la municipalité.
Quant à l’ex-directeur, il s’est fait
engager comme « conseiller en communication
 » et « conseiller de liaison
 » avec le quartier Nord… reclassement
réussit ! Comme quoi, en
Picardie,la lutte paie plus que la
publication de la vérité. Car bien
qu’étayée par des témoignages, des
articles de presse et des recherches
universitaires, celle-ci vaut à François
Ruffin de comparaître, lui, pour la
deuxième fois en justice. Son procès
aura lieu en février 2008.

- Parce que le journalisme d’investigation,
si nécessaire à la démocratie,
tend à disparaître de la presse industrielle
qui la juge non rentable ;

- Parce que le journalisme d’investigation
indépendant est, par
nature, particulièrement vulnérable
au harcèlement judicaire et
aux intimidations ;

- Parce que, plus que jamais, nous
avons besoin de remplacer les reportages
racoleurs et bâclés par une
connaissance vivante et approfondie
de l’histoire sociale de nos quartiers,

la fédération des syndicats Sud
éducation tient, à la suite de nombreuses
personnalités scientifiques
et littéraires, à assurer François
Ruffin de son soutien.

Commission fédérale Presse

F. Ruffin, Quartier Nord, Fayard, 2006