Conférence de presse mercredi 30 juin

dimanche 27 juin 2004
mis à jour jeudi 13 janvier 2005

A l’appel de Jean-Jaurès (Châtenay-Malabry) et du Collectif unitaire de défense des Elèves, Etudiants et Enseignants étrangers (Académie de Créteil), soutenus par

la FERC-CGT, la FEDERATION SUD-EDUCATION, les syndicats de la FSU, la CNT (FTE), le Syndicat de la Magistrature, SUD-Culture, l’Union syndicale G 10 Solidaires, la tendance Emancipation, SUD-PTT,la FCPE (94-92),le MRAP, la LDH, le RAJFIRE (Réseau pour l’autonomie des femmes immigrées et réfugiées), la CIMADE, le GISTI, RAS-L’FRONT, DROITS-DEVANT, la FASTI, les ASTI (St-Quentin, Valence), ATTAC-France, Cinquième zone

s’est tenue à la Bourse du Travail de Paris l’assemblée constitutive d’un réseau (baptisé Education Sans Frontières) de soutien aux jeunes sans papiers scolarisés du primaire, du secondaire et du supérieur.

Cette réunion a rassemblé 80 personnes venues d’une vingtaine d’établissements d’Ile-de-France et de régions (Nantes, Tours), des représentants de nombreuses organisations syndicales, de collectifs de sans papiers, d’associations (de parents et de défense des droits de l’homme - voir liste ci-dessous).

De nombreux intervenants ont témoigné du caractère insupportable de la situation faite aux jeunes sans papiers mais aussi de l’émotion profonde et des réactions indignées qu’elle provoque quand elle est connue.

Enseignants, personnels d’éducation, parents, élèves, syndicats et associations se mobilisent pour leur venir en aide, les accompagnant dans leurs démarches, faisant circuler des pétitions, organisant des délégations ou des manifestations, occupant des écoles.

Ces actions doivent être connues et amplifiées.

Aussi les représentants d’établissements scolaires (de la maternelle à l’université), les syndicats et les associations signataires lancent-ils un

APPEL A LA REGULARISATION DES SANS PAPIERS SCOLARISES

Ils demandent aux syndicats, aux associations mais aussi aux enseignants et personnels et aux parents d’élèves de lui assurer la diffusion la plus large.

Ils tiendront une CONFERENCE DE PRESSE mercredi 30 juin, 11 heures dans les locaux du MRAP (43 boulevard Magenta 75010 Paris)

Une plaquette présentant les expériences conduites à ce jour et des conseils juridiques sera éditée.

Un cycle de formation juridique élémentaire sera mis sur pieds.

Une nouvelle réunion du réseau Education Sans Frontières sera organisée en septembre pour tirer le bilan des actions engagées et envisager celles à conduire.

Organisations représentées le 26 juin à la Bourse du Travail :

Syndicats de la FSU, FERC-CGT, SDEN-CGT 91, 92, 93, 94, Fédération Sud-Education, CNT-Education, FCPE 94, 92, CIMADE, MRAP, GISTI, LDH, LDH-Châtenay-Malabry, Choisy-le-Roi, Collectifs Sans Papiers (Nantes, 92) Collectifs Migrants (PCF), ATMF Gennevilliers, ASTI (Issy les Mx), RAJFIRE, Collectif anti-expulsions, Ciséé, Ras-l’Front, LCR, Génériques, ATTAC, Réseau Education-prioritaire Goutte d’Or (Paris), 3e Collectif des Sans Papiers (Paris), Emancipation, Cinquième zone.

Paris, le 27 juin 2004

Navigation