Boycott des Jeux de Pékin

mardi 13 mai 2008

Les manifestations contre les exactions du régime chinois au Tibet se multiplient partout dans le monde à l’approche des Jeux olympiques qui asservissent la population chinoise. La “grande fête de la jeunesse” que les autorités chinoises prétendent célébrer en août prochain sert déjà de paravent à la répression systématique des militants des droits de l’Homme, des cyberdissidents, des avocats, des syndicalistes.

Comme naguère pour Berlin-1936 et Moscou-1980, le CIO n’émet aucune réserve ni aucune critique à propos de cette normalisation olympique cynique. Il refuse de voir que les Jeux sont utilisés par le PC chinois comme instrument de propagande à l’extérieur et de répression à l’intérieur. Nul ne peut ignorer que les JO de Pékin sont destinés à donner un visage d’honorabilité à l’Etat qui détient le record du monde des exécutions capitales.

Les sportifs chinois, idéologiquement encadrés et biologiquement préparés (comme leurs camarades du monde entier) seront les vecteurs d’une vague chauvine que les télévisions montreront comme un exemple pour la jeunesse du monde entier.

L’olympisme est un mensonge. Il faut boycotter ces jeux de la tyrannie chinoise. Sud éducation s’associe à la campagne pour le boycott des jeux de Pékin.

Sud éducation Puy de Dôme

Matériel militant et pétition en ligne sur le site : cobop.free.fr