Septembre 2008


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 15 novembre 2008

Libertés publiques : service minimum ?

Rien n’aura été épargné cette année à tous ceux qui vivent de leur travail : allongement de la durée de cotisation pour toucher une retraite décente, dégradation de la prise en charge médicale avec les franchises, nécessité de travailler plus pour subvenir aux besoins essentiels, contraintes renforcées pour avoir droit aux allocations chômage, développement de la précarité. Et ce n’est pas mieux pour leurs enfants : restrictions budgétaires drastiques dans l’enseignement professionnel et tout le (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

En Guyane, la fusée décolle, toujours pas l’école

La Guyane a le taux de fécondité le plus élevé des Amériques… Le taux de chômage frise les 30%... La scolarisation y est souvent plus tardive… 3000 enfants ne sont pas scolarisés… Nous manquons d’équipements, de matériel et d’établissements… Un enseignant sur cinq n’est pas titulaire… La majorité des élèves n’a pas le français pour langue maternelle. Plus d’un élève sur deux entre au collège sans maîtriser correctement le français et/ou la lecture. Le taux d’échec aux évaluations de CM1/CM2 est de 80%. Sur dix (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Avec Sud, donnez de la voix et prenez la parole !

Élections professionnelles

Des élections pour le renouvellement des CTP, CHS et CAP au niveau des départements et des régions auront lieu le 6 novembre 2008. Sud éducation et Sud Collectivités Territoriales, membres de l’Union Syndicale Solidaires, travaillent au maintien et au développement des Services publics, et à la défense des personnels. Élus, nous porterons les revendications suivantes : revalorisation des grilles indiciaires et intégration des primes dans le traitement, pour qu’aucun salaire ne soit inférieur à 1.500 (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Quand on veut noyer son chien...

Nouveaux programmes du primaire

Le changement de route aura donc été imposé par Darcos sans visibilité, sans perspectives (si ce n’est celle, obsessionnelle, de l’économie de moyens) et ce, malgré les avertissements répétés de l’ensemble des acteurs de l’éducation. Il fallait pour cela préparer le terrain vis à vis de l’opinion publique, quitte à interpréter de manière douteuse les différentes études internationales. « Tout en bas du classement », « effondrement des résultats dans les dernières années », « chute continuelle depuis 2002 du (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Qui doit former ? Qui doit valider ? Que transmettre ?

Dossier enseignement professionnel : Historique

À l’origine il concerne l’élite des salariés. À la fin du XIXe siècle, la formation professionnelle vise un double objectif : c’est un outil de pacification sociale et une réponse aux problèmes économiques. Les grandes entreprises de constructions mécaniques et électriques réclament un nouveau type de producteur adapté aux exigences de rapidité et de précision propres aux machines modernes : le mécanicien ajusteur devient alors la figure emblématique de cette modernisation qui allie qualités d’autonomie, (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Scénarios pour l’avenir de l’enseignement professionnel.

Dossier enseignement professionnel

Des évolutions profondes se produiront inéluctablement. Plusieurs scénarios sont possibles à courte ou moyenne échéance. À l’heure actuelle, l’EP vit une douloureuse contradiction : il n’est pas possible de former de vrais professionnels et de traiter les échecs lourds de l’EG. Les entreprises récriminent : aux niveaux IV et V, elles ont le sentiment d’avoir tout à enseigner y compris dans le domaine des savoir-faire professionnels. Les enseignants récriminent : comment pourraient-t-ils en 2 ans faire (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

L’apprentissage : formation d’avenir ou servitude d’aujourd’hui ?

Dossier enseignement professionnel

La formation professionnelle est une nécessité dans toute société organisée. Dans ce cadre, il est indispensable que chaque jeune reçoive une formation professionnelle. Qu’entend-t-on par formation professionnelle ? Il n’est pas question de traiter de la formation jusqu’aux niveaux universitaires mais d’évoquer ici celles dites de niveau V et IV, soit du C.A.P. au Bac Professionnel, via le B.E.P. qui préparent à des emplois d’exécutants et de maîtrise de premier niveau. Un jeune qui veut apprendre un (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Bac pro en 3 ans : attention arnaque !

Dossier enseignement professionnel

Alors que le relevé de conclusion sur le Bac pro 3 ans vient de tomber, présentant la rénovation de la voie professionnelle comme un progrès destiné à « traduire l’investissement de l’État en faveur de la réussite des élèves » et à « hausser le niveau général de formation » un petit rappel historique s’impose. L’expérimentation du Bac pro 3 ans, débutée en décembre 2000, est, avant tout, une commande de l’UIMM (syndicat patronal de la branche des métiers de la métallurgie, adhérent du MEDEF). La convention de (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Pour une formation professionnelle des enseignants

Formation initiale

Jusqu’ici, après trois années de licence à l’université, une année à préparer les concours de recrutement, le futur enseignant (hors agrégés) devient stagiaire en alternance entre l’IUFM et le « terrain ». Il passe donc du statut d’étudiant à celui d’enseignant progressivement, en recevant une formation professionnelle, avant d’être titularisé à l’issue de la cinquième année. Une formation à bac + 5 et un recrutement à bac + 5, ce n’est pas la même chose ! La réforme de Sarkozy et Darcos consiste à (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Solidaires, un fantastique ferment de lutte !

Le 1er avril, l’Université Paris 8 change de prestataire de service. Les salariés chargés du nettoyage passent de sociétés sortantes en sociétés rentrantes environ tous les 2 ans. Leur Convention Collective garantit la stabilité de leur emploi au moins dans le principe, car les contrats des salariés incluent des clauses de mobilité. Ainsi un employeur peut déplacer un salarié à l’opposé de la Région, l’affectant sur un chantier à une heure où il lui sera impossible de rejoindre son lieu de travail en (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Des ponts pas des murs !

Contre les politiques migratoires européennes, 17 et 18 octobre 2008 à Paris, appel à la mobilisation

Pendant la Présidence française de l’Union européenne, de nombreux sommets auront lieu dans diverses villes de France (il se dit même que l’un d’eux sera organisé à Vichy !) où Sarkozy et consorts tenteront de pousser encore plus loin la xénophobie des États-forteresses. En résistance à cette frénésie répressive, une mobilisation se construit pour un contre-sommet les 17 et 18 octobre à Paris. L’Union syndicale Solidaires, avec la LDH, le MRAP, le RESF, l’UCIJ, le Gisti et des dizaines d’autres (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Pékin 2008 : écrasement olympique des Droits de l’Homme

Nul ne pouvait ignorer que le régime totalitaire chinois utiliserait les JO pour renforcer sa chape de plomb répressive (dissidents systématiquement arrêtés, camps de travail et centres de torture fonctionnant à plein régime, exécutions capitales à la chaîne). La récente répression au Tibet pouvait pourtant écarter les derniers doutes. Mais non, il ne fallait pas parler de boycott de ces JO de la honte et surtout il ne fallait pas « prendre les sportifs en otage ». Alors toutes les démocraties (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 novembre 2008

Fermeture de la petite prison pour sans-papiers à Blois

Inauguré le 29 février 2008 par le préfet de Loir-et-Cher, un Local de Rétention Administrative (LRA), destiné aux étrangers faisant l’objet d’une procédure de reconduite à la frontière, avait été installé à Blois, suite à une décision du maire d’alors, sans vote du conseil municipal. Pour qui sait le rôle de ces lieux d’enfermement dans la chasse aux sans-papiers, ainsi que la multiplication des révoltes contre les pratiques inhumaines de la police dans les Centres de Rétention Administrative (CRA), cette (...)  >> Lire la suite...