Septembre 2007


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Septembre noir, octobre rouge ?

« On tire d’abord et on discute après » semble être la devise adoptée par ce gouvernement. Pour commencer, le passage en douce, pendant la grisaille estivale, du « paquet fiscal », de la franchise médicale, du service minimum dans les transports terrestres, de la loi d’autonomie des universités et de la suppression de 22700 postes dans la fonction publique d’Etat ; ensuite, à partir de septembre seulement, l’ouverture de négociations sur le pouvoir d’achat, les parcours professionnels, la rénovation du (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Université publique en péril, les propositions de Sud éducation

La loi d’autonomie dite « relative aux libertés des universités » votée à la sauvette le 10 août dernier a comme objectif clair la casse du service public d’enseignement. Les universités sont transformées en unités autonomes à gestion managériale, en lien étroit avec les industries locales et soumises au diktat du MEDEF. Sud éducation s’y est opposée dans les campus, en travaillant intersyndicalement pour construire un mouvement de résistance et continuer à porter les revendications des personnels et des (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Sud étudiant rejette la loi d’autonomie des universités

Considérant que les modifications apportées par le gouvernement ne remettent aucunement en cause le fond de la loi d’autonomie des universités, la fédération des syndicats Sud étudiant rejette en bloc ce projet et appelle à construire la mobilisation afin d’obtenir son retrait intégral. Au terme des négociations, il ressort que : La composition des Conseils d’administrations n’a été que très légèrement modifiée. Ceci ne suffira ni à régler les problèmes de démocratie qui sont présents à l’université, ni à (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Appeler un chat un chat : le « service minimum » est une atteinte au droit de grève !

Sarkozy en campagne avait fait savoir qu’il voulait instaurer dans les transports publics le « service minimum » réclamé par la droite parlementaire. Au lendemain des élections législatives, Darcos, Fillon et quelques autres se sont employés à tester dans les médias l’idée de son application à d’autres secteurs, l’Education nationale notamment. Une fois ce « service minimum » dans les transports devenu réalité, gageons qu’on verra rapidement d’autres lieux de travail concernés par cette contrainte. Le but (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

La grève, moyen incontournable de lutte

Refuser la grève de 24h par principe entraînerait le syndicat à n’appeler à la grève qu’à la veille d’un « grand soir ». Cela lui interdirait également d’avoir jamais la moindre possibilité d’agir et d’influer sur toute mobilisation qui, a priori, ne se fixerait pas comme objectif la grève illimitée. C’est pratiquement renvoyer aux calendes grecques tout appel à la grève. Est-ce bien raisonnable, au moment où le nouveau président de la République s’apprête justement à essayer d’en limiter le droit ? L’intérêt (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Audit, vous avez dit audit ?

Lycée Pro

Un audit des lycées professionnels a été publié en décembre 2006 pour « améliorer l’insertion professionnelle des jeunes ». Pourquoi pas, s’il avait été effectué par un organisme indépendant qui avait fait l’état des lieux en vue d’ouvrir une discussion avec le corps enseignant dans l’intérêt des élèves. Au lieu de cela, cet audit a été réalisé par l’Inspection Générale des Finances, les autres partenaires étant IGAEN et IGEN… trouvez l’erreur ! L’analyse et les propositions de cet audit s’inscrivent dans une (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

La formation des maîtres plombée par le cahier des charges

La formation initiale des enseignants est encadrée par l’arrêté du 19 décembre 2006 portant cahier des charges, précisé par la circulaire du 23 février 2007. Sud éducation dénonce la détérioration de la qualité de la formation induite par ce nouveau cahier des charges. Désormais la formation initiale et continue s’inscrit dans le cadre d’un “référentiel des compétences requises des enseignants : Agir en fonctionnaire d’Etat et de façon éthique et responsable ; Maîtriser la langue française pour enseigner (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

La carte scolaire, un enjeu fondamental

La “carte scolaire” consiste à définir l’établissement qui sera fréquenté par l’élève en fonction du secteur géographique où il habite, avec un certain nombre de dérogations légales ou légitimées (raisons médicales, rapprochement de fratrie…), depuis notamment le premier “assouplissement” expérimenté par Savary en 1983. Elle a été créée en 1963 par le pouvoir gaulliste, pour assurer une gestion équilibrée des flux d’élèves dans les établissements, beaucoup plus qu’une “mixité sociale” dont il n’avait cure. Pourtant (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Douleur et colère devant le drame de la famille Dembsky

La Fédération des Syndicats Sud éducation exprime sa douleur et sa colère devant le drame qui a touché le 9 août 2007 le petit Ivan, 12 ans, tombé du 4ème étage en voulant fuir les services de police qui forçaient la porte de l’appartement de ses parents à Amiens. Depuis plusieurs mois, Sud éducation, au sein de RESF Somme demandait la régularisation de la famille. Une audience avait été sollicitée à la préfecture à plusieurs reprises, sans réponse. Des procédés inacceptables À l’origine du geste d’Ivan, (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Boycott des Jeux Olympiques de Pékin

Lors de son Conseil fédéral de mai, Sud éducation a décidé de s’inscrire dans la campagne de boycott des jeux olympiques de Pékin. Au-delà de la dénonciation du totalitarisme chinois et de son implication dans les massacres de masse au Darfour, ce positionnement fait suite à notre affichage lors des dernières élections professionnelles contre la sportivisation de la jeunesse et notre refus d’en être les relais. Les organisations syndicales traditionnelles n’ont pas jugé opportun de s’inscrire dans une (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Extension du domaine de la précarité

Contrat de Travail Unique

Des libéraux jusqu’au PS on ne jure que par le modèle danois et sa « flexicurité », dont la « réussite » en matière d’emploi repose sur une flexibilité maximale des postes de travail, un système d’assurance chômage et une politique active de l’emploi. Pourtant, à la différence de la France, le Danemark présente une situation démographique influant largement sur la baisse du chômage. Son économie, dominée par les PME, est peu mondialisée et l’emploi public demeure important. En outre, les syndicats y sont les (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Une expérience de lutte pour le droit des AE

Basse-Normandie

Tout en continuant de revendiquer la suppression pure et simple de la loi relative aux Assistants d’éducation (AE), nous répondons de façon pragmatique aux difficultés concrètes vécues au quotidien par cette nouvelle catégorie de surveillants. Notre démarche consiste à obtenir, partout et pour tous, le maximum de droits que les nouveaux textes rendent possibles, si insuffisants soient-ils. Nos revendications sont en conséquence structurées autour de deux axes : les conditions de recrutement et les (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Les Assistants d’éducation se rassemblent, s’organisent et se défendent

Finistère

En septembre dernier, pour pourvoir au remplacement d’un MI/SE en congé, un collège de Brest a recruté deux Assistants d’éducation (AE) à mi-temps (17h30/semaine). Ce remplacement devait durer toute l’année scolaire. Toutefois, on leur a proposé un premier contrat de septembre à décembre 2006, et promesse leur a été faite qu’un nouveau contrat prendrait la suite de janvier à août 2007. Or, à la rentrée des vacances de Noël, deux mauvaises surprises les attendaient. D’une part, ils ne gagneront désormais plus (...)  >> Lire la suite...
dimanche 2 septembre 2007
mis à jour mercredi 7 novembre 2007

Enseignant conscient, ou auxiliaire de police consentant ?

Fichier Base Elèves

Silencieusement, à l’abri des coups de projecteurs médiatiques, le fichage des élèves du premier degré s’installe. Il a débuté le 13 décembre 2004 avec un échantillon d’écoles de cinq départements. Puis, en 2005, quinze autres départements ont à leur tour démarré l’expérimentation. En 2006, ils étaient vingt-trois de plus, sans compter l’ensemble des académies de Toulouse et de Montpellier. En septembre 2009, ce sera l’ensemble des écoles françaises qui auront à utiliser Base Elèves, un dispositif qui menace (...)  >> Lire la suite...