Septembre 2005


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 4 septembre 2005
mis à jour samedi 15 octobre 2005

La carotte et le bâton

On avait espéré que le mouvement lycéen et la claque électorale du 29 mai avaient fini par avoir raison de la loi Fillon. De Robien n’avait-il pas promis d’en remettre les décrets d’application aux calendes grecques ? Mais entre temps il y a eu les vacances, et l’inévitable baisse de mobilisation qui redonne toujours du tonus aux gouvernements les moins légitimes. La loi Fillon sera donc mise en œuvre dès cette rentrée... avec son minimum éducatif à ingurgiter, son retour au redoublement obligatoire, son (...)  >> Lire la suite...
mercredi 31 août 2005
mis à jour samedi 15 octobre 2005

Au secours Fillon court toujours !

Loi sur l’Ecole

En arrivant rue de Grenelle, Gilles de Robien avait laissé entendre que les mesures les plus contestées de son prédécesseur seraient abandonnées. Les différents mouvements contre la loi Fillon, et principalement les grèves lycéennes, ont sans doute freiné les ardeurs du gouvernement. Mais avec la publication des décrets d’application, la loi sera en partie applicable dès la rentrée. Monsieur de Villepin ne mentait donc pas tout à fait en promettant la « mise en œuvre pleine et entière de la loi sur (...)  >> Lire la suite...
mercredi 31 août 2005
mis à jour samedi 15 octobre 2005

Services Publics : Se fédérer pour mieux se défendre

Les 25 et 26 juin derniers, de nombreux collectifs de défense des services publics se sont réunis à Guéret, dans la Creuse, dans l’idée de fédérer un mouvement de lutte contre le démantèlement déjà bien avancé des différents services publics, territoriaux ou nationaux. On trouve ainsi engagés dans cette lutte des élus locaux, des usagers, des travailleurs des services concernés et des syndicalistes. Parmi eux, de nombreux militants de Solidaires et de Sud éducation. Une vingtaine de collectifs étaient (...)  >> Lire la suite...
mercredi 31 août 2005
mis à jour dimanche 14 janvier 2007

Ce n’est pas la peur qui gouverne !

Arrêt immédiat de toutes les poursuites et retrait des sanctions contre les lycéens et les personnels de l’éducation nationale impliqués dans les grèves contre la loi Fillon, et plus généralement contre tous les militants syndicaux victimes de la répression depuis 2003 : Kamel Belkadi, Fatty Mayant, Roland Veuillet et les 14 du centre de tri de Bègles-Bordeaux. Occupation d’une annexe désaffectée du ministère : David Prévot témoigne Suite à l’occupation d’une annexe du ministère de l’Education (...)  >> Lire la suite...
mercredi 31 août 2005
mis à jour samedi 15 octobre 2005

Les “humanistes” et les sans-papiers

Comme tous les politiques de ce pays, les ministres de Villepin et Sarkozy se disent "humanistes", "fiers de la France, berceau des droits de l’homme" et de "nos valeurs". Leurs prédécesseurs le disaient aussi. Pourtant, depuis 30 ans, la situation de l’immigration n’a cessé d’empirer, plus encore depuis l’offensive multiforme des lois Sarkozy en 2003. Ils traquent les sans papiers pour faire toujours plus de chiffre : 11 000 expulsions en 2003, 16 000 en 2004, de Villepin en voulait 20 000 en (...)  >> Lire la suite...
mercredi 31 août 2005
mis à jour samedi 15 octobre 2005

Cogestion, non merci !

Issu des luttes de 1995, Sud éducation s’emploie depuis sa fondation à construire un syndicalisme intercatégoriel qui rassemble au-delà de tout corporatisme les personnels enseignants et non enseignants, titulaires comme précaires, sans considération de corps, de statut, de discipline ou d’activité. Face au système actuel qui entretient les divisions en cassant et en multipliant statuts, corps et fonctions, Sud éducation revendique un corps unique d’enseignants de la maternelle à l’Université. Pour (...)  >> Lire la suite...
mercredi 31 août 2005
mis à jour samedi 15 octobre 2005

Evaluation/Notation : 1 pas en arrière, 2 pas en avant...

Voilà plus d’un an que Sud éducation alerte les personnels sur la mise en place de l’Evaluation/Notation dans le service public. Ce début d’année 2005 a vu de nombreuses universités contester l’application du décret n°2002-682. Les personnels ont manifesté sous des formes diverses (AG, Pétitions, Délégation au Conseil d’Administration, Grèves, Manifestations...) leur refus de la mise en œuvre de ce décret qui instaure la concurrence entre les personnels. Face à la gronde des personnels de l’enseignement (...)  >> Lire la suite...