Septembre 2002


Articles publiés dans cette rubrique

 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Allons-nous subir sans réagir ?

"Les seules batailles perdues sont celles qu’on ne mène plus"

Les mauvais coups n’ont cessé de pleuvoir pendant presque tout l’été. Et ce n’était qu’un début. L’automne va être calamiteux. Les premières victimes en sont les jeunes de manière générale et ceux issus de l’immigration et des milieux populaires de manière systématique. L’arsenal répressif mis en place les années précédentes et l’écœurante propagande visant à stigmatiser les "sauvageons" produisent leurs effets (pages 3 et 7) Le pouvoir veut nous rendre complices actifs de sa politique en promulguant un décret (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Sept CES en fin de contrat, virés puis réintégrés !

La lutte contre la précarité a toujours constitué un des axes majeurs dans l’intervention des syndicats SUD-Education. Retour sur une de ces luttes, longue, menée l’année dernière en Ille et Vilaine. Preuve est faite que la mobilisation peut payer. Certes, il aura fallu cinq mois ; certes la victoire a un goût amer de précarité, mais elle reflète une période où l’on se bat plus pour sauver des acquis que pour de véritables avancées. Alors, dans ce contexte, SUD-Education 35 ne va pas bouder son plaisir. (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Il est nécessaire de résister ensemble contre les violences policières et sécuritaires

Les mesure récentes de l’actuel gouvernement sont un pas de plus vers l’installation d’un état policier. Dès 1987, le gouvernement de la gauche plurielle a pris une orientation "sécuritaire", pendant la campagne présidentielle on a assisté à une surenchère, entre Chirac et Jospin, qui "charge" davantage les "classes dangereuses". C’est parce qu’ils sentaient la nécessité d’une riposte qu’un certain nombre d’individus, d’organisations, de syndicats (dont SUD Education, Act-Up, Droits devant, le MRAP, le (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Encore moins de personnels statutaires dans le supérieur

Par un décret paru le 9 août, le gouvernement fait passer la durée des contrats des enseignants associés venant du secteur privé de 3 à 6 ans. Pour rendre ces contrats plus attractifs, ils auront les mêmes possibilités que les personnels statutaires d’enseignement et de recherche pour créer une entreprise ou collaborer avec le secteur privé pour exploiter les résultats de la recherche publique. Les enseignants invités venant d’un établissement étranger pourront, quant à eux, exercer un service de 12 (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

En septembre mobilisation, en décembre élection

Répression et régression Mesures prises cet été par le gouvernement Raffarin : Loi d’orientation et de programmation sur la sécurité intérieure (incarcération des mineurs de 13 ans, mise en place de centres éducatifs fermés). Loi Perben 2 : loi de programmation sur la justice (suppression des allocations familiales si les enfants sont dans des centres éducatifs fermés, amendement concernant l’outrage à enseignant, extension du recours aux témoignages anonymes). Contrats jeunes en entreprise : jeunes (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Élections prudhommales de décembre 2002

Emplois-Jeunes, contrats Emploi Solidarité, Contrats Emploi Consolidé...

Les Prud’hommes, petit mode d’emploi Le Conseil des Prud’hommes est la juridiction qui règle les litiges individuels opposant les salariés à leurs employeurs. Dans l’Éducation nationale, l’employeur est celui qui signe le contrat de travail, la plupart du temps le principal de collège ou le proviseur de lycée. C’est lui qui sera convoqué par le tribunal. Dans quels cas avoir recours aux Prud’hommes ? En cas de substitution d’emploi : si vous avez occupé un emploi relevant habituellement d’un agent de (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Rentrée 2002 dans l’Education nationale : libéralisme à visage découvert, comme partout !

Volonté politique et budget ont toujours été en relation étroite. Sous l’ancien gouvernement de la gauche plurielle, les annonces abondamment médiatisées d’un plan de recrutement "jamais vu jusqu’alors" pour compenser les départs en retraite des personnels de l’Education nationale n’avaient réjoui que ceux qui y mettaient quelque complaisance, un rapide calcul montrant à l’évidence que tous les départs ne seraient pas compensés. Avec la droite au pouvoir, la tendance s’affirme, s’affiche, se revendique : (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Pendant les vacances, les affaires continuent

Stagiaires non-titularisés, maîtres-auxiliaires mis en fin de délégation, à nouveau, les rectorats licencient des enseignants dont certains atteignent plus de 10 ans d’ancienneté. Prétexte invoqué : rapport d’inspection négatif, décision de jury souverain. Et même lorsqu’un Tribunal Administratif a rendu un arrêt ordonnant la réintégration d’un stagiaire au motif que les aides-inspecteurs sont incompétents à se prononcer sur la titularisation, l’administration ne manifeste aucun empressement à exécuter la (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Refusons les projets de l’école néolibérale

Pour ceux qui dirigent les affaires du monde, il n’est pas de domaine qui puisse échapper aux lois du profit et de la marchandise, l’éducation comme d’autres. L’OMC, la Banque Mondiale, l’OCDE ou la Commission Européenne élaborent des projets où l’acquisition d’une culture générale est remplacée par l’apprentissage de compétences destinées à préparer, à moindre coût, la main d’œuvre flexible que réclame le patronat. Ces projets inspirent directement les gouvernements au travers de politiques éducatives qui (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

ENRON, leader mondial des technologies du vent

La faillite d’ENRON a entraîné le licenciement de milliers de salariés et la disparition de millions de dollars des fonds de retraite. Les salariés ont donc perdu simultanément leurs revenus et leur épargne, situation qui mériterait d’être méditée par les défenseurs des systèmes de retraite par capitalisation ! ENRON, entreprise spécialisée dans la production et la distribution d’énergie, a été créée en 1985 et est devenue en quelques années l’une des plus grandes entreprises des Etats-Unis et le plus grand (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Retraites en danger !

Au début de l’année 2001, le MEDEF, dans le cadre de sa "refondation sociale", prônait une réforme radicale des retraites. S’appuyant sur un "scénario catastrophe" démographique, le patronat appelait à une "attitude responsable", c’est-à-dire : accepter l’augmentation de la durée des cotisations. La mobilisation dans la rue des salariés a rendu momentanément caduques ces propositions. Momentanément seulement, car un an et quelques élections plus tard, la droite triomphante reprend le flambeau : invoquant (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Contre la criminalisation et la répression de la Confédération Paysanne

interview de Christian Roqueirol, militant de la Confédération Paysanne de l’Aveyron

Christian Roqueirol, ancien inculpé et condamné suite au démontage du Mac Do de Millau, éleveur de brebis et de vaches sur le Larzac, est militant de la Confédération Paysanne. C’est à ce titre que nous avons souhaité le rencontrer pour recueillir son témoignage sur l’actualité des luttes et la politique menée par le gouvernement Raffarin. Question : Quel bilan la Confédération Paysanne tire-t-elle de ces dernières semaines de lutte ? Quel regard porte-t-elle sur la répression à l’encontre du mouvement (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Ca s’est passé cet été ...

A Strasbourg, du 19 au 28 juillet, le campement Noborder a rassemblé plusieurs milliers de militants européens autour de "Pas de frontières, pas de nations, pas de contrôle social", contre le Système d’Information de Schengen. Il était complètement autogéré dans le but d’abolir tout rapport marchand. La mairesse UDF de Strasbourg ne lui a pas fourni les infrastructures promises. Un arsenal répressif énorme a été déployé. Chaque jour, des actions ont été menées en-dehors du campement pour sensibiliser la (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Quand l’exclusion et la sécurité tiennent lieu de politique scolaire...

Les dernières élections présidentielles constituent un événement inquiétant à plusieurs points de vue. D’une part, elles mettent en évidence la capacité du Front National à progresser, y compris chez les jeunes. Mais, d’autre part, et c’est encore plus inquiétant, elles soulignent l’influence considérable des questions et des réponses portées par l’extrême-droite (bien au-delà de ce que le FN représente en tant que parti). "Dérive sécuritaire"... L’insistance obsédante avec laquelle le thème de la sécurité a (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Des enseignants refusent d’être enrôlés dans le dispositif policier de surveillance des jeunes des quartiers populaires

Le R.E.P.T.I.L. (Réseau des Etablissements Promis à Tout Incident Lourd), association qui regroupe des enseignants et des parents des "quartiers en difficulté", s’est aperçu au printemps 2001 que dans le cadre du Contrat Local de Sécurité de Roubaix, il était prévu de mettre en place des "groupes d’alerte multidisciplinaires sur les mineurs délinquants". Il s’agissait notamment de créer autour de chaque collège de la ville "un dispositif interpartenarial d’observation partagée", dont la police ferait (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Appel contre les projets Perben - Contre la mise en place d’une justice d’en bas contre les pauvres et les mineurs

Les projets de loi du gouvernement sur la justice s’attaquent à des principes fondamentaux de notre système judiciaire : l’indépendance de la justice, la présomption d’innocence et l’existence d’un droit protecteur pour les mineurs. Mais seuls les plus défavorisés, et surtout les jeunes issus de l’immigration et des banlieues (déjà victimes de la recherche systématique par la police d’infractions minimes au détriment d’un vrai travail de police judiciaire), seront victimes de cette justice spéciale pour (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Rencontre européenne de Grenade

Une étape supplémentaire dans la construction d’un syndicalisme européen alternatif dans le secteur de l’Education Les présents : France : SUD Education - CNT - (Ecole Emancipée : excusée) Espagne : Fédération Education de la CGT- STEs Italie : UNICOBAS Scuola Suisse : Coordination SUD Education Canton de Vaud La rencontre de Grenade a effectivement constitué un aboutissement d’un travail déjà bien avancé (voir par exemple la Plate-forme de Grenade signée en 1998). Des rencontres régulières avaient (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2002
mis à jour samedi 15 janvier 2005

C’est arrivé cet été...

A Lyon 29 juillet Ahmed Merabet, algérien et marcheur, débouté de l’asile territorial, arrêté à 17 heures devant les portes d’une association humanitaire où il était venu demander une aide vestimentaire et alimentaire. Transféré au centre de rétention en vue de son expulsion. C’est arrivé cet été... A Rennes 17 juillet Samir Benichou, père d’une petite fille et marié depuis sept mois avec sa mère française, est en route pour Marseille en vue de son expulsion vers l’Algérie par le bateau de 19 heures. (...)  >> Lire la suite...