Septembre 2000


Articles publiés dans cette rubrique

 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

POURQUOI SE TAIRE ?

Dans le genre " rentrée-tout va bien ", les déclarations se multiplient, relayées par les médias, affirmant que les conflits de l’année dernière dans l’Education nationale sont bel et bien à ranger au placard des vieux souvenirs. Rentrée anesthésiée en fait par des négociations préalables entre partis politiques au pouvoir et organisations syndicales " amies ", ou entre patronat et organisations non moins amies, dans le seul but d’assurer la paix sociale, que ce soit pour des raisons électoralistes ou (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Lycées professionnels : Le rouleau compresseur est en marche

Les sourires de Messieurs Mélenchon et Lang risquent de rapidement se ternir au vu des tensions qui se profilent dans les LP. Car si la rentrée n’a été marquée que par un nombre réduit d’assemblées générales, il n’en est pas moins vrai que l’inquiétude et la méfiance sont à leur comble. Les suppressions de postes sont venues calmer ceux qui croyaient que la baisse des horaires des professeurs d’atelier de 23 à 18 heures allait créer des postes, ou du moins des emplois précaires supplémentaires. Qu’en (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Enseignement dans les quartiers en difficulté

Courrier du REPTIL (Réseau des Etablissements Promis à Tous les Incidents Lourds)

L’année scolaire dernière, en plusieurs endroits de France, des enseignants ont engagé la lutte contre la " violence " à l’école et pour la qualité de l’enseignement dans les quartiers en difficulté. A Roubaix, ont eu lieu des grèves massives dans une quinzaine d’établissements et une grève longue et quasi-générale, pendant près de 3 semaines, au collège Sévigné. Pour poursuivre et étendre ce combat, des enseignants et des parents ont constitué une association : le Réseau des Établissements Promis à Tous les (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Les TPE version Lang : volontariat obligatoire et sans moyens ?

Pour SUD la charte retouchée par Lang reste conforme au projet d’Allègre : donner l’impression de réformer voire de démocratiser l’enseignement en faisant des économies sur le dos des personnels et de la qualité du service public d’enseignement. Les TPE restent la pièce maîtresse de la réforme avec " l’aide " en 2nde et l’ECJS (Education Civique Juridique et Sociale). Sans préjuger de la validité et de l’intérêt pédagogique du dispositif et d’une nouvelle forme de transmission des savoirs, dans les (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Le ministère applique aux ouvriers un horaire illégal

Le Conseil d’Etat annule ses textes

L’an dernier, le personnel ouvrier avait découvert en rentrant de vacances la nouvelle circulaire 99-102 du 8 juillet 1999 relative à leurs obligations horaires. SUD éducation avait dénoncé, dans son journal national de février 2000, cette circulaire qui imposait à marche forcée l’annualisation et la flexibilité horaire maximale, et remettait également en cause la plus grande partie de notre statut. Finalement, cette circulaire vient d’être annulée par le Conseil d’Etat, car ces dispositions, (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

RTT : le décret est sorti.

Jouons à imaginer son application aux personnels IATOS

Dans ce numéro de rentrée, nous vous proposons un premier article avec la publication et quelques commentaires des articles 1 et 3 (la suite au prochain numéro). Décret n° 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail dans la Fonction publique de l’Etat (JO du 29 août 2000). Les commentaires de SUD éducation sont en italiques Entrée en vigueur du décret : 1er janvier 2002 Art. 1 : la durée du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine [...] Le décompte du (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Election CAPN des ITARF : le droit de voter SUD

Scrutin du 23 janvier 2001 Les personnels doivent pouvoir choisir SUD ! Personnels exerçant dans les établissement du supérieur et autres grands établissements, les ITARF font l’objet d’une gestion nationale en CAPN (Commissions Administratives Paritaires Nationales). Il n’y a pas de représentation académique. Les listes sont à déposer au Ministère le 1er décembre 2000, et elles doivent théoriquement comporter 130 candidats, répartis en 11 corps et 27 grades. Il est néanmoins possible de ne présenter (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Les services publics dans la ligne de mire de l’OMC

Pourquoi se taire ?!... L’A.G.C.S. est à l’ordre du jour. (Accord Général sur le Commerce des Services) Les mouvements de lutte se succèdent, les processus de mondialisation libérale continuent avec, entre autres, les services publics pour cible. Depuis 1994, date d’un premier accord international, à Marrakech, sur la libéralisation du commerce des services (GATS), le processus est lancé : fin 95, la Commission européenne publie le " livre blanc sur l’éducation et la formation (rédigé par (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Tribune libre : Quelle école ?

Dans la chaleur de Ruesta, la réflexion sur "l’École que nous voulons" a permis de dégager des lignes de force communes pour nos revendications et actions. Le débat rencontre pourtant des difficultés révélatrices d’ambiguïtés, champ de réflexion et de discussion pour l’avenir. Il faut d’abord démythifier l’histoire de l’école. L’école républicaine, s’émancipant de la tutelle religieuse mais restée soumise aux intérêts du capitalisme, n’a autorisé que marginalement l’ascension sociale. Aujourd’hui, la (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Résorption de l’emploi précaire dans la fonction publique : rien de nouveau sous le soleil

La précarité : nouvelle norme d’entrée dans le monde du travail Le travail, son " coût " et son organisation sont aujourd’hui les cibles du néo-libéralisme. Dans le secteur privé, la fragilité salariale prend la forme de l’explosion du travail intérimaire et la multiplication du temps partiel imposé. En France, depuis vingt ans, les différents gouvernements ont prétendu combattre le chômage en multipliant les formes appauvries du contrat de travail. Les différents statuts de précaires se sont additionnés (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

A propos des retraites, appeler les choses par leur nom

Le dossier présenté dans le journal de Mai établit clairement l’imposture et les dangers du discours sur les retraites : imposture du prétexte démographique, démagogie anti-fonctionnaires, régression sociale et duplicité gouvernementale. Tout y est argumenté, chiffres à l’appui, et la démonstration est éloquente. On voudrait pourtant y revenir pour tenter une simplification, tant il est vrai que le problème des retraites n’est pas une question technique et concentre aujourd’hui toutes les contradictions (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

L’été des sans-papiers

Ce fut apparemment un été plutôt calme, au moins pour les médias, néanmoins ponctué par quelques dates importantes et symboliques qui engagent l’avenir : 24 juin : meeting unitaire à la Bourse du Travail de Paris. Déclaration solennelle " pour la régularisation de tous les sans-papiers ". Il faut réunifier, remobiliser le mouvement, construire des temps forts, ensemble, sans-papiers et soutiens. 14 juillet : les sans-papiers chinois du 3ème collectif, rassemblés au cimetière de Noyelles sur mer (...)  >> Lire la suite...
 septembre 2000
mis à jour lundi 4 avril 2005

Mumia vit toujours.

Dans le couloir de la mort. Le juge Yhon ne s’est toujours pas prononcé sur les suites à donner à sa demande de révision de procès. Il a reçu cet été la visite de Raymond Forni, président de l’Assemblée Nationale française. Des manifestations ont été organisées pour le soutenir et contre la peine de mort lors des Conventions républicaine (à Philadelphie) et démocrate (à Los Angeles). La souscription nationale pour aider au financement de la défense juridique de Mumia se poursuit (par chèque au MRAP 43, bd (...)  >> Lire la suite...