Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 12 mars 2009

Secouons le cocotier

Sur fond de « crise économique », les salariés sont, comme il fallait s’y attendre, les premiers à payer les pots cassés. Depuis septembre 2008, le nombre des chômeurs a augmenté officiellement de plus de 250 000, et de 90 000 pour le seul mois de janvier ! Quand on connaît la fiabilité des chiffres qui nous sont communiqués, il y a de quoi se faire du mouron. C’est ce moment qu’ont choisi certains syndicats (CFDT, CFTC, CGC) pour annoncer leur intention d’avaliser l’accord sur l’assurance chômage. Ce (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Des luttes il y en a... Il faut les développer !

À l’automne 2008, de nombreux syndicats Sud éducation se sont impliqués dans les deux actions nationales du 19 octobre (80000 personnes à Paris) et la grève nationale du 20 novembre qui a fini par être intercatégorielle après avoir été annoncée comme ne concernant que le premier degré. Sud éducation a beaucoup travaillé pour que cette grève concerne bien l’ensemble de l’Éducation nationale. Elle a été très suivie. Nous avons participé à des AG souvent importantes. Des syndicats Sud éducation ont été (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Dans nos luttes : dénoncer une nouvelle atteinte au droit de grève

Un nouveau décret de décembre 2008 prétend fixer les règles de l’exercice du droit de grève dans les écoles maternelles et élémentaires. (…) Ce décret a été pris avec l’objectif de « prévenir les conflits » en application de la loi du 20 août 2008 qui institue un « droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire » et impose une déclaration préalable de grève d’un délai de 48 heures pour les enseignants. Des sanctions individuelles sont envisagées en cas de non (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Guadeloupe, une lutte exemplaire contre une certaine idée de la France

Le mercredi 28 janvier 2008, lors des négociations entre le collectif Lyannaj Kont Pwofitasyon, les élus, les représentants des socio professionnels et l’encadrement de l’État, le préfet quitte les négociations. L’ambiance est lourde. Monsieur Willy Angèle, président du MEDEF Guadeloupe affirme qu’il est prêt à travailler sur un projet de territoire s’il le faut, il exprime, à travers son expérience de Mai 1967, son aversion pour les débordements violents et ne veut pas voir son pays se déchirer comme le (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

19 mars, grève générale unitaire !

La forte mobilisation du 29 janvier a conduit le président de la République à annoncer à l’occasion de la rencontre avec les partenaires sociaux, le 18 février, une légère inflexion sociale à son plan de relance. En réponse à une partie des revendications avancées par les organisations syndicales, des mesures sont annoncées, des processus de concertation sont proposés sur le partage de la valeur ajoutée et des profits, un fonds d’investissement social est programmé. Les organisations syndicales CFDT, (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

La grève, panacée ou archaïsme ?

Au prétexte d’une présumée inflexibilité des gouvernants et du supposé faible soutien de l’opinion publique, un dangereux lieu commun semble aujourd’hui s’être imposé parmi les personnels de l’éducation nationale, y compris chez certains « désobéissants » pédagogiques - ceux qui, à juste titre, refusent publiquement d’appliquer certaines réformes - : la grève n’est plus à l’ordre du jour comme moyen d’obtenir satisfaction de leurs revendications. L’échec de la longue grève de 2003 contre la réforme des (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Jean Yves Le Gall, tête haute face aux coups bas

Résistance au fichier base élèves

Sud éducation Académie de Grenoble, engagé dans lutte résistance à la Base élèves au sein du CIRBE donne la parole à Jean Yves Le Gall, directeur d’école en première ligne dans cette lutte. Rappelons que l’Inspectrice d’académie de l’Isère a annoncé mardi 3 février son intention de retirer en septembre prochain l’emploi de direction de Jean-Yves Le Gall, à l’école Notre Dame de Vaulx, s’il n’a pas rempli le fichier Base élèves au 27 mars 2009. Peux tu résumer brièvement le déroulement des faits ? J’ai reçu une (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

RASED > Incinération ou enterrement ?

Ça négocie dur !

Les 3000 suppressions de postes rased sont toujours d’actualité. Deux réunions se sont tenues les 5 et 12 février sur le « traitement de la difficulté scolaire ». Les « négociateurs », mandatés par les syndicats, ont annoncé fièrement qu’ils s’opposent à ces suppressions, mais sont quand même allés négocier ! Comment peut-on participer à un groupe de travail pour aider à aménager ce que l’on refuse ? Les associations de professionnels n’étaient, elles, pas invitées, puisque les morts n’assistent (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Désobéissance pédagogique

Le 6 novembre 2008, Alain Refalo, instituteur à Colomiers dans la banlieue toulousaine, envoyait à son Inspecteur de l’Éducation nationale et rendait publique une lettre de désobéissance : « En conscience, je refuse d’obéir... » . Cette lettre annonçait un vaste mouvement de désobéissance civile à travers le pays, regroupant plusieurs milliers d’enseignants du premier degré. La désobéissance civile ? John Rawls définit la désobéissance civile de la façon suivante : « un acte public, non-violent, décidé en (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

C’est la libération du mois de juillet qu’il faudrait imposer !

Sud éducation a dénoncé la provocation de ce que Xavier Darcos nomme la « reconquête du mois de juin ». Cette décision prise, encore une fois, sans aucune concertation est lourde de conséquences pour les personnels et les lycéens. En repoussant d’une semaine la fin des cours du troisième trimestre en lycée, le ministre alourdit encore la charge de travail des enseignants qui corrigeront désormais les copies de bac tout en assurant leurs enseignements en 1ère et 2nde ! N’en déplaise au ministre, les (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Les 5000 précaires de Darcos

La création des « médiateurs scolaires » constitue une agression très grave contre la vie scolaire et le service social. dans le grand projet gouvernemental de démantèlement du service public, une nouvelle étape vient d’être franchie. Avec l’annonce mercredi 21 janvier 2009 du « recrutement de 5000 agents, en emploi aidé pour prévenir les familles de l’absence de leurs enfants », M. Darcos (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Et voilà pourquoi votre fille est muette !

« Voilà justement ce qui fait que votre fille est muette. » (Sganarelle « médecin », dans Le Médecin malgré lui, II, 4) Acte I - Auscultation Un système qui a connu une croissance importante à partir des années soixante : 309000 étudiants en 1960, 1175000 en 1980, 1945000 en 1992, mais qui évolue peu depuis dix ans : 2167000 étudiants en 1996-1997, 2228000 en 2008-2009. Les effectifs de l’université proprement dite suivent une courbe comparable, passant de 214000 en 1960 à 1469000 en 1996, mais (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mars 2009

Ils survivent

entre l’espoir de la régularisation et la peur de l’expulsion ou dans le rêve de prendre la mer pour l’Angleterre

Cherbourg offre l’exemple, comme partout en France, de « sans-papiers », de réfugiés, de demandeurs d’asile … qui vivent entre l’espoir de la régularisation et la peur de l’expulsion. Dans cette ville portuaire, certains d’entre eux vivent aussi dans l’espoir de prendre clandestinement la mer vers l’Angleterre. Deux associations, le Collectif contre le racisme et les idées d’extrême-droite et Itinérance, ainsi que le réseau RESF fédèrent accueil, mobilisations et aide humanitaire. Des syndicalistes de Sud (...)  >> Lire la suite...