Mars 2001


Articles publiés dans cette rubrique

 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Éducation nationale... tous ensemble ?

Nous écrivions : en mars 98 : M. Allègre a-t-il un plan ?... "Le projet d’Allègre n’est pas de reconstruire l’École de la IIIème République, il n’est peut-être même plus de poursuivre la politique qui a été celle, dans ce domaine, de la Vème République. Grossièrement résumé, il serait probablement plutôt question de mettre en place l’école de l’A.M.I., ou d’un succédané moins grossier ou moins visible." en mars 99 : La logique Allègre - Contre les tentatives de brouillage, dégager la cohérence des "mesures (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Le laboratoire parisien expérimente pour vous la charte light du XXIe siècle

Sous couvert de modernisation et de dynamisation de l’enseignement professionnel dans l’Académie de Paris, qui s’illustrent par la constitution des "pôles" qui sont une déclinaison des "lycées de métiers", le rectorat et la région Ile-de-France ferment des établissements. Par exemple, le LEI (Lycée d’Enseignement Industriel) Championnet (18ème), dont les formations sont officiellement transférées vers le réseau LP Barrault (13ème) et le LP Chennevières (12ème), alors que ces deux établissements n’ont la (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Non à la constitution de filières au sein des Lycées Professionnels ! Non aux sorties précoces du système éducatif !

La réforme de l’enseignement professionnel a mobilisé l’an dernier les collègues, qui y ont vu à juste titre l’introduction de l’annualisation et de la flexibilisation pour les personnels. Mais un autre aspect est passé largement inaperçu, qui mérite pourtant qu’on l’examine et qu’on le dénonce. Les Lycées Professionnels (LP) constituaient jusqu’à présent une filière dans le système scolaire, largement étanche malgré les "classes passerelles" : un infime pourcentage des élèves de LP intègrent les filières (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Collège : le malaise

Les différents gouvernements ont laissé se développer les problèmes sociaux qui se retrouvent à l’intérieur de l’école et n’ont pas assumé la massification de l’enseignement qu’ils initiaient. La situation se dégrade, aboutit dans de nombreux établissements à l’insupportable et l’inacceptable pour tous. A cet égard, l’analyse du sondage commandé par le SNES auprès des jeunes enseignants est symptomatique des difficultés rencontrées et montre la profondeur du malaise. Il est scandaleux que Mélenchon utilise le (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

OCDE : extraits choisis

"Le rôle des pouvoirs publics en matière d’éducation, selon l’OCDE, consiste juste à "assurer l’accès à l’apprentissage de ceux qui ne constitueront jamais un marché rentable et dont l’exclusion de la société s’accentuera à mesure que d’autres vont continuer de progresser." OCDE Countries 1996 "Si l’on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse. On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles ou (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Langues vivantes

Le 14 mars, les signataires du communiqué commun contre le sabotage des langues vivantes (paru dans le dernier journal) ont rencontré M. Goulier, conseiller de Lang pour les langues, lors du rassemblement national qui a réuni plusieurs centaines d’enseignants venus de toute la France. La délégation a insisté sur les conditions d’enseignement, et en particulier sur l’insuffisance des horaires élèves et sur les effectifs pléthoriques en lycées et collèges. A ce sujet, nous étions tous d’accord pour (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Les documentalistes se mobilisent

Les organisations syndicales dont SUD éducation et l’association de spécialistes, la FADBEN alertent le ministre sur les insuffisances de recrutements et de taux d’encadrement dans les centres de documentation et d’information des lycées et collèges. Le ministère a fait le choix d’une stagnation des postes au CAPES 2001. Les départs en retraite seront loin d’être compensés. Les remplacements ne sont plus assurés. De plus en plus, pour masquer la pénurie d’enseignants documentalistes, le ministère a (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

" AIS 75 " ?

Par cette accroche perverse, l’Académie de Paris veut faire croire qu’elle va réussir l’Intégration Scolaire des Enfants Handicapés. Elle vient de publier un luxueux Livret d’Accueil des Auxiliaires d’Intégration (trop luxueux pour être honnête...). On pourrait se laisser éblouir et croire que "AIS 75" est un nouveau service du Rectorat de Paris. Il n’en est rien. Après 26 ans de réflexion, il nous annonce avec des mots exaltants ("des enfants autrement capables", "l’élève handicapé acteur de son (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Républicains versus Pédagogues ou la nostalgie réformatrice

Par un effet de mise en abyme désormais classique, les débats engagés sur la réforme des programmes de philosophie en Lycée reproduisent, à quelques accents près, l’affrontement qui agitait naguère encore l’institution scolaire tout entière, à propos de la réforme Allègre : "Pédagogues" avisés versus "Républicains" inflexibles. Disons-le tout de suite, l’opération qui apparente ces deux discours nous semble bien plus significative que leurs divergences : l’éviction à peu près complète de la réalité sociale à (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Retraites

Face au chantage du MEDEF, ouvrir réellement le débat

Appel de la fondation Copernic Si les manifestations et les grèves du 25 janvier ont été si fortes dans toute la France, ce n’est pas sans raisons. Les salariés, inquiets, refusent le chantage du MEDEF et affirment leur attachement à la retraite à 60 ans et au système par répartition. Ils sentent bien que les arguments présentés par le MEDEF, sur le mode de l’évidence, ne tiennent pas. Le nombre de retraités va certes augmenter. Faut-il alors, comme le MEDEF, juger toute augmentation des ressources (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Collectif national des droits des femmes

Pour un service d’accueil gratuit de la petite enfance

Le collectif national des droits des femmes vient d’éditer une brochure intitulée : "Egalité ? Femmes et hommes doivent avoir à égalité du temps pour vivre !". Pour partager les responsabilités parentales, s’épanouir dans la vie affective et les loisirs et s’investir dans la vie associative, culturelle et politique, il y a une urgence : la création d’un service d’accueil de la petite enfance laïque et gratuit ce qui répondrait à une menace qui pèse aujourd’hui sur le droit au travail des femmes. Aussi, la (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Pour un salaire étudiant !

Ni allocation d’origine fiscale, ni "revenu minimum vital"

Les mouvements de grève qui ont récemment affecté certains "restaurants" Pizza Hut ou McDonald’s ont fait apparaître au grand jour ce que chacun savait et taisait : une immense zone de quasi-non-droit, des dizaines de milliers de jeunes, pour beaucoup étudiants, contraints de sacrifier une vingtaine d’heures par semaine pour gagner quelque chose que l’on a peine à qualifier de salaire, des conditions d’exploitation d’une brutalité extrême. Études compromises, santé menacée, dangers encourus par les (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Daewoo : milliardaire en fuite

Solidarité internationale avec les salariés

Entretenant des liens forts avec la dictature militaire et les différents régimes qui se sont succédés en Corée du Sud, les grandes compagnies comme Daewoo ont largement participé au financement des partis officiels particulièrement corrompus. Dans ce contexte, une délégation composée d’un salarié de Daewoo licencié par répression syndicale, un responsable de la KCTU (2ème confédération en Corée) et un membre du comité de soutien aux salariés de Daewoo en proie à des restructurations (plusieurs vagues de (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

"La pénalisation de la misère rompt le pacte républicain"

Entretien avec Loïc Wacquant *

Pourquoi selon vous assiste-t-on à une gestion policière et pénale de plus en plus prononcée de l’exclusion et des désordres urbains en France ? Loïc Wacquant : pour répondre à cette question, il faut relever que c’est une tendance qui s’affirme non seulement en France mais dans pratiquement tous les pays de l’Union Européenne et encore plus dans les pays du "Second Monde" comme l’Afrique du Sud, le Brésil ou l’Argentine, à la suite des Etats-Unis, qui ont innové la pénalisation de la précarité comme (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

"Qui maîtrise les ZEP ? D’une politique de différenciation à une pratique de discrimination."

Thèse en sociologie soutenue par Patrick Saramon, enseignant en ZEP à Toulouse.

Tout d’abord, saluons cette recherche menée sur le terrain depuis plusieurs années qui prend le recul nécessaire au chercheur à l’analyse des paramètres sociaux, historiques et politiques mais aussi, s’appuie sur une pratique professionnelle. Ce double regard trouve un écho certain auprès de beaucoup de ceux (entre autres) qui travaillent ou ont travaillé en ZEP, il n’est pas uniquement universitaire... Nous avons demandé à Patrick Saramon de répondre à quelques questions au sujet de sa thèse afin (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Vente d’“esclaves”

ou comment l’Éducation nationale brade ses emplois-jeunes aux entreprises

Onze conventions ont été signées en décembre entre le ministère et, soit des entreprises publiques ou privées, soit des associations. Ces conventions ont pour objet la mise en place de la sortie des aides-éducateurs de l’EN. Trois conventions avaient déjà été signées en novembre avec PSA Peugeot Citroën, la Fédération Nationale des Travaux Publics et l’Union des Industries Chimiques. Effet d’annonce et poudre aux yeux... L’ensemble des mesures annoncées par Lang et Mélenchon ressemble une fois de plus à (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Universités

Des besoins ! Plus de promesses que de moyens !

Depuis décembre, des mouvements étudiants / enseignants / IATOSS, pour protester contre l’insuffisance des dotations budgétaires se sont multipliés dans plusieurs universités : Metz, Montpellier, Aix-Marseille I, Bordeaux III, Grenoble I, Nancy II, Paris XIII...Le bilan de la délégation de Metz du 14 mars renvoie à la réalité : renvoi à l’autonomie des universités pour régler les problèmes dotation en postes d’enseignants et IATOSS : le ministre a obtenu des moyens importants à l’occasion du plan (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Élections ATOSS : Perben a encore frappé !

Malgré les consignes de boycott que, seuls, nous avons lancé, le quorum a été atteint dans tous les scrutins pour le renouvellement des CAPN des personnels administratifs et ouvriers de l’Éducation nationale où SUD éducation avait déposé des listes qui ont été invalidées par le ministère. Celui-ci a invoqué la loi Perben de 1996 pour interdire les listes nationales de SUD. Il est donc urgent et indispensable de poursuivre la mobilisation pour l’abrogation de cette loi scélérate et le rétablissement de la (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Anti-mondialisation

Après Millau, procès en appel à Montpellier.

Les 15 et 16 février derniers avaient lieu les procès en appel des militants de la Confédération paysanne poursuivis pour destruction de cultures transgéniques et démontage du MacDo de Millau en 1999. Grâce à la mobilisation des forces du comité d’organisation, essentiellement la Confédération paysanne, les syndicats du G10 Solidaires et le comité local Attac, des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées pour manifester dans les rues de Montpellier, et jusque devant le tribunal, contre la (...)  >> Lire la suite...
 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Guyane en colère

Déclaration des enseignants de l’Ouest et du Fleuve

Les enseignants de l’Ouest Guyanais et du Fleuve ont décidé de suspendre le mouvement de grève à compter du lundi 12 mars. Après 8 semaines de combat pour une école de qualité et pour tous en Guyane, cette décision a été prise collectivement par les enseignants avec un peu d’amertume, de la colère mais surtout beaucoup de fierté. L’amertume est peut être pour nous même, enseignants, qui pensons que notre combat est juste mais reste encore inachevé et sans aboutissement visible. Alors que l’immense (...)  >> Lire la suite...