Mai 2008


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 13 mai 2008

Le grand chantier : 80000 postes sur la touche

Et si on arrêtait la mécanique ?

Ce qui est en train de se mettre en place, c’est un retour au XIXe siècle mâtiné de libéralisme économique et idéologique. À l’Education nationale, les suppressions de dizaines de milliers de postes et la fin des garanties statutaires programmées via le rapport Pochard vont finir de dégrader non seulement les conditions de travail des enseignants et des élèves, mais aussi la définition même de l’enseignement. Soyons clairs : il n’est même plus nécessaire de faire le détail de ce que pourrait devenir le (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

La casse du statut commence par la formation initiale !

Trois documents récents laissent percevoir quelles sont les orientations possibles du gouvernement quant à la disparition des statuts : le rapport Pochard de janvier 2008 - Chapitre II.3, Comment recruter et former les enseignants, le rapport Geoffroy d’octobre 2007 sur L’intégration des Iufm au sein des universités et le texte de la conférence des directeurs d’Iufm de novembre 2007 intitulé Certification, formation, recrutement pour les métiers de l’enseignement. Il s’agit là de proposer des (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Titulaire de la précarité, non merci !

Guyane, une académie hors normes

La Guyane, grande comme le Portugal et moins peuplée que le XVe arrondissement de Paris, a vu sa population doubler en quinze ans. Aujourd’hui près de la moitié des habitants a moins de vingt-cinq ans. Cette particularité pose un problème de taille : scolariser tous les enfants, alors que les constructions scolaires ne suivent pas la croissance de la population, et trouver des enseignants, alors même que le système de primes ne suffit pas à inciter les personnels à s’installer. L’académie présente (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Les programmes c’est pour apprendre à penser, pas à obéir !

Alourdissement des programmes et diminution du temps d’enseignement, recentrage obsessionnel sur les maths et le français, bachotage, évaluations, morcellement en disciplines, vision mécaniste des apprentissages, du sport, de la morale, du patriotisme mais moins de découverte du monde, et encore moins de temps laissé aux enfants pour s’approprier et mettre en relation les savoirs… Décervelage organisé, gavage et passivité. Pour Darcos, l’école se doit d’être une usine où, dès la maternelle, on (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Ne mettez pas le doigt dans l’engrenage !

Stages de remédiation pendant les vacances, soutien scolaire après les cours, heures supplémentaires : la panacée cache, mal, l’entreprise de démolition. Visiblement, pour Darcos, les élèves en difficulté n’ont pas le droit d’être fatigué-e-s ou de participer aux activités culturelles et sportives que leur permettra la demi journée de cours supprimée. Accepter, c’est stigmatiser nos élèves Le dispositif n’est pas à une injustice près. Ignorant la réalité multiple de l’échec scolaire (troubles du (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Un IA s’en prend au droit à la formation syndicale

Pour mener la réflexion critique sur les différentes réformes à l’œuvre dans l’Education nationale depuis l’élection de Sarkozy, Sud éducation 63 décidait en janvier dernier d’organiser un stage syndical le vendredi 4 avril. Intitulé du stage : “Où va l’Ecole publique ?” La question est vaste, elle méritait bien une journée de réflexion collective. Rapidement une quinzaine de collègues s’inscrivent, puis vingt et vingt cinq. Tout est fait dans les règles, les dates de préparation du stage fixées, le lieu (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

La souffrance au travail, et si enfin on en parlait ?

Difficile de parler de la souffrance au travail quand on est enseignant. Quand on exerce “le plus beau métier du monde”, quand on passe ses journées avec toutes ces “chères petites têtes blondes”, bien au chaud, quand on est presque aussi souvent en vacances qu’au travail, on ne peut qu’être heu-reux ! Rien à voir avec les salariés du bâtiment soumis à de dures contraintes physiques et météorologiques, ni avec les ouvriers à la chaîne aux gestes répétitifs, les personnels de santé confrontés à la maladie et (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Les Heures sup’ tuent l’emploi et nos conditions de travail : refusons-les !

Alors que les annonces de suppressions de poste tombent - 11 200 dans l’Éducation nationale dont 777 dans l’académie de Lille - les heures supplémentaires se multiplient. Pour Sud éducation, accepter les heures supplémentaires, c’est participer activement à la casse du service public d’éducation. Nous appelons à les refuser au-delà de ce que la loi peut nous imposer : à savoir, depuis le décret du 10 octobre 1999, pas plus d’une heure supplémentaire voire aucune dans certains cas (préparation à (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Sud éducation au carrefour des luttes

Sans papiers

Les critères et les pratiques de régularisation des sans papiers ne cessent de se durcir. Après la réforme du CESEDA, contre laquelle nous nous sommes battus, a surgi un arsenal de dispositions contre le regroupement familial et les étrangers malades qui sont priés d’aller se faire soigner ailleurs. Quant au droit d’asile, il n’est accordé qu’à une infime minorité des demandeurs. Les luttes victorieuses des travailleurs sans papiers de Buffalo Grill, Modeluxe, Métal couleur ou du restaurant de la (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Colonisation, Immigration & éducation

écho du Stage de formation syndicale des 20 et 21 mars à Bourges

Quelle place accorder à l’universalisme républicain en période de crise de la laïcité, de relégation des quartiers populaires et de stigmatisation de la jeunesse issue de l’immigration ? Avec pour objectif de poser le problème en multipliant les approches, la commission fédérale International a réussi son pari : organiser un stage de formation convivial et sans tabous, qui alimente le débat interne en ouvrant des perspectives d’action syndicales. Pascal Bianchini, membre de la commission (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Boycott des Jeux de Pékin

Les manifestations contre les exactions du régime chinois au Tibet se multiplient partout dans le monde à l’approche des Jeux olympiques qui asservissent la population chinoise. La “grande fête de la jeunesse” que les autorités chinoises prétendent célébrer en août prochain sert déjà de paravent à la répression systématique des militants des droits de l’Homme, des cyberdissidents, des avocats, des syndicalistes. Comme naguère pour Berlin-1936 et Moscou-1980, le CIO n’émet aucune réserve ni aucune critique (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mai 2008

Enseignants, pas auxiliaires de police !

Deux décennies de surenchère répressive n’ont pas amélioré la situation dans nos classes. Malgré ce bilan calamiteux, Rachida Dati s’échine à abaisser l’âge de la responsabilité pénale tout en enfonçant le clou rouillé de la collaboration “école-justice-police”... Attention, les doigts ! Contrairement aux idées reçues, la bonne volonté punitive n’a jusqu’à présent fait défaut à aucun gouvernement. Ainsi, le 4 octobre 2007, un protocole Education/Intérieur a instauré les correspondants policiers des chefs (...)  >> Lire la suite...