Mai 2007


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Contrôle scolaire au service du contrôle social

Le 2 avril 2007, notre Fédération a refusé de participer aux travaux du Conseil supérieur de l’éducation. Cette séance devait arrêter la modification des programmes de l’école élémentaire en fonction du socle commun de connaissance, nouvel avatar d’une politique éducative inspirée par la conférence européenne de Lisbonne. Le but du gouvernement Villepin ? Achever à la hussarde le démantèlement du service public d’éducation - déjà mal en point - au profit des lobbys patronaux. Le Medef n’a d’ailleurs pas (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Sur les formes d’action, ouvrons le débat

Les sujets de mécontentement, de colère, de mobilisation sont plus nombreux que jamais. Les ministres passent - ... Bayrou, Allègre, Ferry, Fillon, De Robien - les réformes s’empilent, les moyens ne cessent de diminuer. L’école est de plus en plus inégalitaire socialement ; les élèves et les parents des milieux défavorisés sont les premiers touchés. Le service public d’éducation est remis en cause, réformes après réformes, les conditions de travail se dégradent pour les personnels, y compris les salaires (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Personnels TOS, attention au droit d’option !

Jusqu’à présent une majorité de personnels TOS a refusé d’intégrer la territoriale, soit en n’exerçant pas le droit d’option, soit en signant leur demande de détachement de longue durée. Le maintien dans la Fonction Publique d’Etat (FPE) permet de ne pas se livrer pieds et poings liés à l’administration territoriale. L’état reste gestionnaire des carrières. En signant avant le 31 août 2007 pour le détachement de longue durée, les TOS toucheront les primes de la territoriale, si elles existent, à partir de (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Pourquoi la précarité, et pour quoi la précarité ?

Les directions d’entreprises gèrent aujourd’hui main d’œuvre et production à flux tendu et à moindre coût. Les services publics subissent dorénavant les mêmes règles d’un jeu qui engendre une généralisation et un développement sans pareil de la précarité. La situation actuelle est le résultat, à la fois, de l’expérience acquise de longue date dans les méthodes de gestion d’un volant de précarité et de la volonté de réduire la main d’œuvre et la masse salariale à des variables d’ajustement dans la concurrence (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

SUD Virgin sur tous les fronts !

SUD existe dans les magasins Virgin, propriété du groupe Lagardère, depuis maintenant un an. SUD essaye d’apporter une réponse syndicale différente dans cette enseigne de biens culturels face à la passivité des syndicats confédérés qui sont tous représentés. Que ce soit en matière de salaire, de conditions de travail et de respect des droits, ce n’est pas la tâche qui manque : 60 % des employé-es sont payés moins de 1000 euros net par mois tout en devant, pour certains, travailler le dimanche comme au (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Un savoir pour ne pas se faire avoir !

Dossier Hygiène et Sécurité

Lorsque nous entendons parler d’Hygiène et de Sécurité dans le cadre de notre travail, nous avons tendance à croire qu’il s’agit d’un domaine purement technique qui relève de compétences qui ne sont pas les nôtres dans les domaines de l’entretien ou de la santé. Ou alors nous considérons la Commission d’Hygiène et de Sécurité - lorsque nous sommes au courant de son existence - comme un vestige du passé, où les collègues qui n’ont pu se caser dans les commissions plus prestigieuses trouvent refuge. On ne (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Les principaux textes officiels relatifs à l’Hygiène et à la Sécurité

Dossier Hygiène et Sécurité

Très rébarbatif de lire des pages de textes officiels quand toute une partie du vocabulaire nous est étranger ! Pourtant il est nécessaire de savoir que l’Hygiène et la Sécurité ont été organisées par le législateur, parce que nous sommes dans un pays de droit. Si vous ne commencez pas votre apprentissage dans ce domaine par cette lecture, sachez que tout ce que nous allons essayer d’exprimer est issu de cette législation et qu’à tout moment vous pourrez retrouver des informations complémentaires dans (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Pour nous protéger, faisons appliquer les textes !

Dossier Hygiène et Sécurité

Equipements de protection individuelle (EPI), indispensables à la sécurité - Art. R. 233-1 et suivants du Code du Travail La loi oblige l’Education nationale à fournir gratuitement les EPI aux élèves et personnels. Encore une fois, notre administration se montre mauvaise élève. Il n’y a jamais eu aucun doute : les élèves et le personnel des lycées technologiques, collèges avec SEGPA et LP, entre autres, sont soumis aux exigences de la loi rappelées dans le Code du Travail. Beaucoup de « responsables » (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Le harcèlement moral au travail ou harcèlement professionnel

Dossier Hygiène et Sécurité

Loi n° 83-634 du 13/07/1983 modifiée par la loi n° 2005-843 du 26/07/2005 La loi Elle reconnaît le harcèlement comme une faute dans le Code Pénal, le Code du Travail et dans la loi de protection des fonctionnaires. Aucun fonctionnaire ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Autorisation de travail sur les machines dangereuses

Dossier Hygiène et Sécurité

Art. R. 234-22 du Code du Travail La loi Pour les élèves de moins de dix-huit ans, une demande de dérogation pour travailler sur des machines dangereuses doit être faite à l’Inspection du travail. Cette demande de dérogation doit être accompagnée d’une autorisation écrite du ou des professeurs intervenant avec les groupes d’élèves ainsi que de l’avis du médecin chargé de la surveillance des élèves. L’avis du professeur est nécessaire pour orienter la décision de l’Inspecteur du travail. Cette autorisation (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Visite médicale du travail obligatoire

Dossier Hygiène et Sécurité

Décrets n° 82-453 du 28/05/1982 et n° 95-680 du 9/05/1995 La loi Comme pour tout travailleur, chacun d’entre nous a droit, régulièrement, à une visite médicale du travail, à charge de l’employeur. Dans ses articles 22 et 24, le décret prévoit l’obligation d’une visite annuelle pour les agents qui le demandent, pour les handicapés, les femmes enceintes, les agents réintégrés après un congé de longue maladie ou longue durée, les agents occupant des postes exposés à des risques, etc. De plus, l’arrêté du (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Danger grave et imminent, droit d’alerte et de retrait

Dossier Hygiène et Sécurité

Prenons le temps de mieux comprendre nos droits et devoirs sur ce thème qui peut ouvrir de nombreuses possibilités d’actions syndicales. Que disent les textes de la Fonction Publique ? Décret n° 82-453 du 28 mai 1982 modifié par le décret n° 95-680 du 9 mai 1995 Article 5-6 « Si un agent a un motif raisonnable de penser que sa situation de travail présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ou s’il constate une défectuosité dans les systèmes de protection, il en avise immédiatement (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Établissement Public d’Enseignement Primaire

Simple expérimentation ou libéralisme rampant ?

Campagne électorale oblige, le ministère semble lever le pied à propos de son projet d’expérimentation des EPEP (Établissement Public d’Enseignement Primaire). Pour autant, il ne manque plus qu’un texte pour mettre en place le statut fonctionnel de directeur d’EPEP. Ce projet reste dangereux à plus d’un titre. Une territorialisation de l’éducation Les collectivités territoriales sont majoritaires dans les Conseils d’Administration (CA). Le président, issu des collectivités territoriales, a voix (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Directeur-bloqueur

Les sanctions tombent sur les directeurs d’école qui n’ont pas renvoyé, à la demande expresse de l’IA, relayée par l’IEN de façon plus ou moins intensive, l’enquête 19 : à savoir, une retenue d’une journée de salaire. Bien plus que la sanction (n’est-ce pas après tout une reconnaissance de la grève ?!), c’est le nombre de directeurs-bloqueurs qui me surprend : 9 sur le département. Les discussions, lors des réunions, avec les directeurs laissent pourtant penser que le mécontentement est grand et que les (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

La solidarité n’est pas un délit !

Suite à une manifestation à l’aéroport de Marignane contre l’expulsion d’un père de famille, Florimond Guimard, militant de RESF 13, a été convoqué le 20 avril au Tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence pour "violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique, en réunion, avec arme par destination". Ces faits sont réprimés à hauteur de 3 ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende. Alors qu’elle prenait l’avion, Khadidja, militante en Île-de-france, a refusé de s’asseoir et d’attacher (...)  >> Lire la suite...
samedi 28 avril 2007
mis à jour dimanche 2 septembre 2007

Oaxaca, la Commune n’est pas morte

La répression d’une grève enseignante avait provoqué plusieurs mois d’insurrection dans l’Etat mexicain d’Oaxaca. Mais aujourd’hui encore, sous les cendres du retour à l’ordre, la braise de la résistance couve toujours. Des immenses marches, comme celle du 3 février 2007, ont permis à la population de reprendre confiance en sa force. L’Assemblée d’Etat de l’APPO des 10 et 11 février a confirmé sa totale indépendance vis-à-vis des partis politiques qui « ne sont pas la voie pour changer le pays ». Elle ne (...)  >> Lire la suite...