Juin 2001


Articles publiés dans cette rubrique

 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Halte au terrorisme social !

Assez ! Devant pratiquement tous les cortèges du premier mai ont défilé les travailleurs victimes de plans de licenciements. Ce sont les magasiniers et les vendeuses de Marks et Spencer, les travailleurs de chez Danone à Paris, les personnels d’AOM-Air Liberté à Montpellier, les salariés de Moulinex à Caen, ceux de Valéo à Cahors... Le symbole est fort malgré l’importance relative des cortèges. Parmi le nombre toujours croissant d’entreprises qui licencient, certaines font des profits et se (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

L’ARTT dans la Fonction publique

L’ARTT, ce n’est pas les 35 heures !

Après les déclarations de Jospin sur les "ajustements" de sa politique en matière de dépenses publiques, il apparaît clairement qu’en 2002, année d’entrée en vigueur des 35h dans les 3 Fonctions publiques, les effectifs des personnels ne seront pas à la hausse. En ce domaine, la mise en place du décret d’application pour les personnels IATOSS, maillon le plus vulnérable et le moins défendu, préfigure sûrement ce qui attend les enseignants après les prochaines échéances électorales : pas de création de (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Le lycée des métiers vers la "patronalisation"

Quand l’État cède l’école aux entreprises

Depuis l’an dernier, SUD éducation, tant au travers de sa publication nationale qu’au travers de ses journaux départementaux et académiques, analyse des projets, applications et autres réformes qui touchent les lycées professionnels (LP). Plus que de parler de certains points des attaques qui sont portées aux LP, il est nécessaire de comprendre la dimension sociale et politique de ces réformes. Il ne s’agit pas en effet des seuls LP, mais de l’ensemble des structures scolaires en lien avec le monde du (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Du collège inique à l’enseignement polytechnique pour tous

La réflexion sur l’avenir du collège doit prendre en compte quatre paramètres principaux. En premier lieu, le collège unique créé officiellement par la réforme Haby de 1975 n’a jamais existé dans les faits. De la mise en place initiale de "groupes de niveaux" à la constitution discrète, après l’abandon de ces derniers, de classes de niveau plus ou moins déguisées par le jeu des options, de la création des classes de 4e et 3e technologique, puis des 4e aménagées et des 3e d’insertion d’un côté, des classes (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Philosophie pour tous, mais autrement

A propos de la réforme du programme de philosophie pour les classes générales.

Voulus par Allègre, préparés par un Groupe Technique Disciplinaire - depuis peu rebaptisé GEPS ("Groupe d’experts sur les programmes scolaires" !) - les nouveaux programmes de philosophie ont été massivement (à environ 80%) rejetés par les quelques 4 500 professeurs de philosophie qui ont eu à s’exprimer lors d’une consultation tenue plus de 3 mois après leur publication le... 31 Août 2000 ! Aujourd’hui, c’est l’impasse ! On ne peut évidemment pas garder des programmes qui datent de 1973 et qui ne (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Recomposition sur fond de décomposition

Unité, quelle unité ?

Si la question de la recomposition, déjà abordée dans ces colonnes, ne rencontre en général que peu d’échos chez nos collègues -en dehors du microcosme des syndicalistes engagés- c’est sans doute parce qu’elle masque une autre question tout aussi importante : celle de la décomposition syndicale actuelle. Pour en avoir une vision plus approfondie, il faut se pencher sur les évolutions qui ont marqué ces vingt dernières années. Le livre de Jean-François Amadieu "Les syndicats en miettes", paru aux (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Solidarité avec les Sans-Papiers

Manifestation nationalele 16 juin

Soyons simples et clairs. En août 1996, l’attaque de St Bernard par les CRS fut ressentie par l’opinion publique indignée pour ce qu’elle était : une obscénité. Et les soutiens furent innombrables, de toutes parts, qui exprimèrent leur solidarité. Sauf à l’extrême-droite. Bien sûr, il fallait régulariser. En 2001, la gauche plurielle, au pouvoir depuis quatre ans, a oublié ses promesses et veut faire croire que la question des Sans-Papiers est réglée. Rien n’est réglé ! La situation reste inchangée pour (...)  >> Lire la suite...
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Innovation, bluff et manipulation

Jack Lang a installé un "Conseil national de l’innovation pour la réussite scolaire". La première tâche de ce conseil a été de "labelliser" un certain nombre d’établissements qui se sont engagés d’une manière ou d’une autre dans l’"innovation". Le lycée Jean Lurçat de Paris s’est fait une spécialité de ces trouvailles qui, à défaut de résoudre quoi que ce soit, se signalent au moins par l’originalité des appellations contrôlées dont il affuble ses " innovations " : Lycée du temps choisi, la Ville pour école et, (...)  >> Lire la suite...