Articles publiés dans cette rubrique

mardi 9 mai 2017

Les Utopiques

Une revue -et un site !- au service de la transformation sociale Les Cahiers de réflexion Les Utopiques, publiés par l’Union syndicale Solidaires, paraissent depuis mai 2015. Ce projet d’une revue réalisée pour l’essentiel par des syndicalistes de Solidaires est une expression de plus de notre projet syndical de transformation sociale. Vouloir une revue de réflexion ne signifie pas seulement publier des articles théoriques. Nous voulons mêler à ceux-ci des contributions qui se réfèrent plus (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Édito

En 2007, l’ancien vice-président du Medef, Denis Kessler, annonce son intention de « défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance ! ». Ce programme, élaboré en 1944, par les représentant-es des organisations de Résistance, des syndicats et des partis politiques regroupés, visait l’instauration d’« une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des féodalités économiques et financières de la direction de l’économie » avec des droits sociaux pour tout-es, une (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Quid de la promesse présidentielle ? Les lycées professionnels offerts aux régions

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, Sep, Segpa et Erea assurent en France l’enseignement professionnel initial sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils et elles revendiquent l’égale dignité entre cette voie professionnelle et les deux autres voies générale et technologique du lycée, pour leurs élèves (1/3 des lycéen-nes) comme pour eux-mêmes. De réforme en réforme, l’enseignement professionnel est mis en cause et dévalorisé Pour (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Enseignant-es, soyons solidaires avec les agent-es !

Depuis la loi sur la décentralisation de 2003, les agent-es travaillent pour les collectivités territoriales. Suite à cette réforme, ils/elles ont eu le choix de devenir fonctionnaire territorial-e ou de rester fonctionnaire d’État, mais la hiérarchie a exercé des pressions pour les faire intègrer les collectivités. Certain-es agent-es ont pu résister, sur les bases des revendications de Sud éducation et sont resté-es à l’Éducation nationale. Aujourd’hui minoritaires (5% de leur corps de métier), (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

En Limousin et ailleurs, l’école publique ouvre ses portes aux charlatans

La scène se passe dans un collège en Haute-Vienne. L’équipe enseignante de mathématiques a été réunie autour du chef d’établissement pour accueillir une association qui prétend lutter concrètement contre l’échec scolaire en mathématiques, suite à de nombreuses années de recherche qui ont permis de mettre au point des fiches pédagogiques « innovantes ». Un remède miracle Le responsable de cette association présente un diaporama du type « powerpoint » qu’il fait défiler à toute allure, où s’enchaîne pêle-mêle (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Les écoles privées "Espérance banlieues"

Comparativement au nombre d’élèves qu’elles scolarisent (350 pour 8 établissements, à Montfermeil, Asnières-sur-Seine, Marseille, Roubaix, Mantes-la-Jolie, Sartrouville, Pierre-Bénite et Saint-Etienne), les écoles privées hors contrat de la Fondation Espérance banlieues, avec leurs uniformes et le salut au drapeau, bénéficient d’une couverture médiatique sans commune mesure. Des soutiens prestigieux (Harry Roselmac, Alexandre Jardin, Djamel Debbouze ou encore Mélissa Theuriau qui leur a consacré un (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Comment apprendre à nager à contre-courant ?

Rétrospective en vrac… Lutte contre la loi travail, mouvement « touche pas à ma ZEP », lutte contre le manque de chauffage au Lycée de Suresnes, blocage de lycées, manif des personnels et des lycéen-nes, ensemble, manque de solidarité et/ou absence des personnels avec les élèves en lutte pour les mêmes objectifs, violences policières contre les élèves, élèves arrêté-es, personnels avec elles et eux au tribunal, syndicats silencieux, personnels hostiles, désarmé-es, AG des personnels solidaires. Dans la (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Trop de fonctionnaires ?

Le dénigrement, la recherche du bouc émissaire sont des pratiques courantes des idéologues libéraux. Les pauvres, les jeunes des quartiers populaires, les sans-papiers, les migrant-es, les femmes, les fonctionnaires… Les idéologues du chacun contre tous, désignent régulièrement une cible à la vindicte médiatique. À chaque fois, c’est une partie du salariat qui est visée. Jamais ceux/celles qui licencient : actionnaires et patronat. Il faut bien que ce député d’un quartier bourgeois de Paris soit (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Derrière les PPMS Vigipirate…

Les exercices « Plan Particulier de Mise en Sécurité » (PPMS) antiterroristes se multiplient dans nos écoles. Si le risque, même minime, existe, la prétendue « protection des populations » en est-elle réellement la finalité ? Décryptage de la situation Le marché total imposé partout dans le monde génère un état de frustration extrême dans la population, méprisée, précarisée, angoissée comme jamais dans notre histoire. S’y ajoute la pression due à la procédurisation généralisée de nos faits et gestes. Dans ce (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Les syndicats des nations sans État

Rappel historique L’Algérie a été une colonie française de 1830 à 1962. Cette période fut celle de la colonisation, de l’occupation française, de l’exploitation coloniale et tout ce qui en découle. Même si en 1848 le gouvernement de Napoléon III crée « les départements français d’Algérie » et si en 1946 on rebaptise hâtivement « l’Empire français » en « Union française », l’Algérie était bien une COLONIE de l’État français. Aujourd’hui, aucune organisation syndicale de l’hexagone ne met en doute ce que fut le fait (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

« Pou la Gwiyann dekole ! ! ! »

Aujourd’hui, tout-es ont conscience de la réalité des difficultés de la Guyane : poussée démographique, néocolonialisme, manques colossaux (éducation, santé, énergie, mobilité, écologie, etc.). Suite à l’accumulation de facteurs déclenchants (explosion d’insécurité, corruption, déficiences de l’État) et en continuité de mouvements antérieurs (besoin d’autonomie : rectorat en 1996 puis passage à l’article 73, en 2009…), en quelques heures, le peuple guyanais s’est levé : « La Guyane décolle, la fusée reste au sol ! (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Mayotte

La situation socio économique désastreuse de la Guyane, à la Une de l’actualité, fait oublier celle de Mayotte dont le cas est, pourtant ,identique, voire pire, notamment à cause des restrictions d’eau. L’eau Depuis mi-décembre, en effet, les restrictions d’eau menacent dangereusement la santé d’une grande partie de la population. La pénurie que subit l’île impacte la vie quotidienne des habitant-es dont la colère ne cesse d’augmenter : • l’ouverture des écoles se fait en fonction des jours « avec eau » (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Violence managériale et répression syndicale

Communiqué de la Fédération Sud-Rail La Fédération Sud-Rail interpelle le Président de la République, le gouvernement et les dirigeants de la SNCF. « Monsieur le Président de la République, Depuis plusieurs années, la Fédération Sud-Rail, 3ème Organisation Syndicale dans l’entreprise SNCF et représentative dans la branche ferroviaire, alerte sur la souffrance au travail des salarié-es de l’entreprise et d’un système ferroviaire en constante restructuration. Depuis la mise en œuvre de la loi du 4 août (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mars 2017

Pronote et la pub

Le logiciel de vie scolaire Pronote, développé par l’entreprise Index Education, est massivement utilisé au sein des établissements du second degré. En janvier 2017, une publicité directe pour un musée national est apparue sur la page de connexion, même lorsque l’utilisateur-rice dispose d’un bloqueur de publicité. Le logiciel déguise déjà depuis longtemps une publicité pour un éditeur de manuels scolaires, sous la forme de QCM prêts à l’emploi. Ces pratiques transgressent le principe de neutralité de (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mars 2017

Appel à soutien

Une collègue, enseignante de philosophie au lycée de Foix, a participé à de nombreuses manifestations avec des lycéen-nes contre la loi El Khomri. Le 24 mars 2016, une belle manifestation avec slogans, débrayage de cours, lancer d’œufs... mais le tout sous la surveillance et le harcèlement de deux policiers en civil, lui a valu un procès avec trois chefs d’inculpation : organisation d’un rassemblement non déclaré, outrage à agents, incitation à la rébellion. Le procès s’est déroulé le 11 octobre dans une (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mars 2017

Édito

Depuis plusieurs semaines, le ministère multiplie les annonces mensongères concernant la rentrée 2017. Un syndicat porteur d’un projet d’émancipation et de transformation sociale doit donner à tout-es, personnels comme parents, les moyens d’exercer leur esprit critique en confrontant ces discours à la réalité des faits. Interpellée par les média, lors de la mobilisation pour l’Éducation prioritaire, la ministre a annoncé la création de 450 postes supplémentaires, à la rentrée 2017, pour les lycées (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mars 2017

Appel des mouvements sociaux

Nos droits contre leurs privilèges

Nous, mouvements sociaux, dans notre diversité associative, syndicale et citoyenne comptons bien faire entendre nos voix et nos propositions dans les prochains mois. Dans la période électorale qui s’ouvre, nous ne mettrons ni nos actions ni nos revendications de côté. Même si nous savons que tous les candidat-es ne défendent pas les mêmes positions, cette campagne présidentielle risque d’être propice aux vents mauvais, aux propositions démagogiques et réactionnaires et aux petites phrases. Aussi nous (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mars 2017

Après « les jours heureux », le chômage heureux !

Vive la sécurité sociale !

Communiqué du syndicat Sud éducation Limousin du 1er janvier 2017 (Contact : sudeduclimousin@gmail.com ) Dans le système capitaliste actuel, la destruction des emplois est structurelle, puisque liée à leur automatisation et au remplacement des femmes et des hommes par des machines. Le chômage n’est donc pas une anomalie qu’il nous faudrait exterminer en visant le plein emploi, car il permet en outre aux capitalistes de disposer d’une armée de travailleur-euses de réserve, bien pratique pour mettre (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mars 2017

Conditions de travail dans l’Éducation nationale :

les résultats stupéfiants de notre enquête en Limousin !

Voici les premiers résultats d’une enquête, réalisée en Limousin, auprès de personnels de l’Éducation nationale, au cours de l’année 2016. Les points saillants sont détaillés ci-dessous, parfois, en fonction des catégories de personnels concernées. Pour autant, les agent-es et les personnels de direction ne sont pas mentionnés dans cette première version, faute d’échantillons suffisamment représentatifs. Questions d’ordre général : précarité et mal-être au travail D’abord, si 36 % des personnes interrogées (...)  >> Lire la suite...
dimanche 19 mars 2017

L’extrême droite et l’école : demandez le programme !

Le Collectif Racine fait partie du Rassemblement bleu marine et regroupe les « enseignant-es patriotes », adhérent-es ou sympathisant-es du Front national. Sorties en septembre 2016, ses « 100 propositions pour l’école et l’université de demain » ont partiellement été reprises dans le programme du FN, présenté les 4 et 5 février derniers à Lyon. Les propositions du Collectif Racine confirment l’orientation ultra-réactionnaire de l’extrême droite en matière d’éducation. Elles inspireraient très (...)  >> Lire la suite...