Janvier 2009


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 5 janvier 2009

Éditorial

Leur société n’est pas la nôtre !

« L’échec des IUFM est essentiellement dû à l’idéologie véhiculée par les penseurs des sciences de l’éducation (Meirieu, Bourdieu, etc.) prônant un enseignement plus démocratique, diffusant moins de savoir et plus de pédagogisme. » Ainsi s’exprimait l’IFRAP le 2 juin 2008, dans un article intitulé « Enseignement : enfin la fin des IUFM ». L’IFRAP, Institut Français pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques se présente comme l’un des premiers laboratoires d’idées privés français, tant (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Sud éducation, le syndicat de lutte qui monte...

Élections professionnelles des personnels enseignants

Pour ces élections professionnelles, les syndicats Sud éducation ont réussi à monter plus de 120 listes avec une nette progression dans le premier degré (55 listes). La fédération Sud éducation était présente sur l’ensemble des catégories concernées par le vote aux Commissions Administratives Paritaires Nationales. À l’inverse de la forte baisse constatée dans la participation aux élections prud’homales le 3 décembre, la participation à ces élections professionnelles du 2 décembre a enregistré une (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Élections aux CPC des personnels non titulaires

Ces élections qui se déroulaient pour la première fois, à des dates différentes, au cours du dernier trimestre 2008 ont vu de nombreux collègues précaires de différentes catégories se tourner vers les syndicats Sud éducation. Les résultats (encore incomplets à l’heure où nous écrivons) attribuent à Sud éducation huit élus chez les AVS AE et deux chez les enseignants non-titulaires. Sud éducation se retrouve à la première place de ce scrutin dans les académies de Caen et de Nantes. Il enregistre également de (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Solidaires en progression

Élections prud’homales 2008

Malgré une volonté affichée du pouvoir de remettre en cause l’intérêt de ces élections, le peu de médiatisation en direction des électeurs et un discours pro-abstentionniste sur de nombreux médias, y compris ceux du service (encore) public, il faut remercier les 4,7 millions de votants d’avoir donné mandats aux représentants des salariés pour les défendre et faire respecter au mieux le code du travail. Certes, la participation est en baisse (25,66 %... rappel : 32,35 % en 2002), mais il n’a été expliqué (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Premier état des lieux des personnels travaillant hors de France

Unité des statuts Sud éducation Océans-Hors de France milite pour un statut unique des personnels titulaires de l’éducation nationale française détachés hors de France afin d’en finir avec un système à 3 vitesses (contrats locaux, résidents, expatriés) que rien ne justifie. Il nous paraît anormal que des personnels ayant des formations identiques et faisant le même travail puissent être rémunérés sur des échelles de salaire net allant du simple au quadruple. Nous réclamons les mêmes droits que nos (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Présentation de la nouvelle seconde et mise en perspective

Devant l’hostilité soulevée par sa réforme des lycées et le développement massif du mouvement lycéen, le ministre Darcos a annoncé le 15 décembre que la réforme, qui devait s’appliquer dès la rentrée 2009 en seconde, était repoussée. Mais, s’il affirme vouloir « prolonger les discussions », c’est bien « pour la mise en œuvre de la réforme de la classe de seconde », à laquelle ni lui ni Sarkozy n’ont renoncé. Dès le 17 décembre, le président expliquait en Conseil des Ministres : « J’ai approuvé cette proposition (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

L’heure est à la résistance, à la désobéissance

Malgré la manifestation du 19 octobre à Paris et le succès de la grève du 20 novembre, le Ministre continue à mépriser les enseignants. Cela n’est pas fait pour nous surprendre, nous savons que l’adversaire est coriace, et nous devons être capables d’engager contre lui une épreuve de force, un véritable bras de fer, en nous donnant le moyen de tenir dans la durée. Il ne doit pas y avoir une semaine sans que Darcos et Sarkozy entendent parler de la lutte contre leur politique de démantèlement du (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Relaxe pour Sami Benméziane

L’action citoyenne ne doit pas être un délit !

Sami Benméziane, professeur des écoles à Indre, est convoqué devant le tribunal de Nantes, le 23 février 2009, pour avoir participé à une action collective destinée à s’opposer à la mise en place des mesures Darcos. En Loire-Atlantique, dès le printemps dernier, s’est développé un important mouvement de parents et d’enseignant-es contre les suppressions de postes dans l’Éducation nationale et contre le démantèlement du service public d’éducation contenus dans les mesures Darcos. Dans le département, les (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Mobilisations, à quoi bon ?

Point de vue

Malgré la montée d’insatisfaction et de frustration face à la succession de journées de mobilisation et/ou de grève sans lendemain, force est de constater que, pour le moment, nous n’avons pas d’alternative. Et pourtant, elle commence à faire cruellement défaut. Le 7 octobre 2008, la journée internationale de grève pour le « travail décent » a donné le « La » de la saison syndicale : une journée de grève sur fond de crise financière qui n’a pas fait l’unanimité parmi les syndicats et qui a connu un succès (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Formation syndicale « Sans-papiers »

La commission fédérale immigration sans-papiers vous informe qu’un stage de formation interpro Solidaires se tiendra les 19 et 20 mars 2009 à Paris : « Quel combat syndical pour la régularisation des travailleurs sans-papiers ? » Inscriptions auprès des syndicats locaux ou de la fédération Sud éducation : votre hiérarchie devant être prévenue au moins 1 mois à l’avance, pensez à vous inscrire dès maintenant. La formation syndicale est un droit, défendons-le (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Droit de réponse

La Commission enseignement professionnel de la Fédération des syndicats Sud éducation présente ses excuses à Vincent Troger, sociologue, pour la présentation tronquée de ses idées dans l’article « Menaces sur l’enseignement professionnel public » paru dans le journal de novembre- décembre 2008. Elle est due à une formulation maladroite et non pas à une méconnaissance de ses travaux et de ses positions sur l’enseigne- ment professionnel. Au contraire, c’est l’intérêt pour ces derniers qui nous a conduits à (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Rentrée 2009 en lycée professionnel

La rénovation de la voix professionnelle suscite, avec plus ou moins d’opposition, l’inquiétude des syndicats, sauf pour les syndicats qui se sont empressés d’aller signer le protocole de discussion dont le syndicat majoritaire des LP, le SNETAA. Les comptes-rendus des réunions au Conseil Supérieur de l’Éducation du 23 octobre et 17 décembre 2008 montrent encore une fois la détermination du gouvernement à mettre en place cette réforme à la hussarde : le baccalauréat professionnel en trois ans devient (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

Soulagement, enfin titulaires !

Rentrée 2008 d’un T1 dans l’académie de Caen

Nous pensions aborder l’enseignement, pair parmi les pairs. Le bruit a couru que nous aurions un suivi pour nous épauler dans ce saut en chute libre. Plus de nouvelle d’une quelconque formation jusque fin août. Le rectorat certifie avoir envoyé un mail en juin aux établissements pour annoncer sa mise en place, mais la brochure n’est arrivée que fin août. Les emplois du temps n’ont donc pu être établis en conséquence. Nous avions compris qu’avant d’être profs, nous étions des T1, qui allions de ce fait « (...)  >> Lire la suite...
lundi 5 janvier 2009

L’enseignement européen sous la coupe des marchés

Sommet de Lisbonne 2000, axe directeur des politiques éducatives européennes : « L’objectif central de la réforme des systèmes éducatifs est d’aider l’Europe à devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d’une croissance économique durable. » Il s’agit bien de s’acheminer vers une marchandisation de l’école qui se décline en trois axes : Utiliser l’enseignement pour stimuler les marchés. Par exemple l’école entre 1995 et 2003 a été le premier vecteur de (...)  >> Lire la suite...