Janvier 2008


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Vents violents sur l’école, gel des salaires : le climat se dégrade !

“Il n’est pas pensable de perdre de l’argent à servir l’Etat ” Déclaration du ministre du Budget, Eric Woerth. En guise de cadeau de fin d’année, Eric Woerth a annonçé son intention de rattrapper nos 6% de pouvoir d’achat perdus depuis 2001. La mesure serait bienvenue si elle n’était pas limitée à 24% des fonctionnaires seulement. Tous les autres n’auront pas un euro de plus puisque la progression à l’ancienneté suffit à compenser l’inflation, et compenser l’inflation suffit aux travailleurs privilégiés (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Une méthode inacceptable !

Sud éducation dénonce le Protocole de « discussion » entre le Ministère et trois organisations syndicales de l’Éducation nationale. Dans sa logique de « management » des conflits sociaux et d’instrumentalisation des directions syndicales, le gouvernement tente de maquiller ses passages en force par un simulacre procédural de concertation. Le schéma est similaire à celui appliqué pour la réforme des régimes spéciaux et des Universités : lier les organisations syndicales par la signature d’un protocole de (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Educateurs en Erea

Battons nous pour nos droits

Le premier texte relatif à notre statut d’éducateurs en internat est le décret n° 56-647 du 28 juin 1956 (paru au J.O. du 4 juillet 1956). Il s’intitule « Règlement d’administration publique relatif au statut particulier des fonctionnaires des écoles nationales de perfectionnement ». Le second texte est la circulaire n°74-148 du 19/04/1974 Que disent ils ? Décret n° 56-647, article 5 : Les instituteurs publics chargés des fonctions de surveillance et d’éducation des élèves en internat sont choisis parmi (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

L’unité reste un combat

Décidée, dans un premier temps, par les seules Fédérations de cheminots, la grève du 18 octobre a rassemblé bien au-delà des travailleurs concernés par la réforme des régimes spéciaux de retraite (SNCF, RATP, EDF-GDF, Opéra de Paris). De nombreux collectifs de salariés se sont emparés de cette date pour en faire la première journée de protestation contre la politique de Sarkozy. En dépit de la volonté de la CGT de circonscrire cette journée à une grève de 24H, dite « carrée », malgré l’absence de la FSU et (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

La « récréation » n’est pas finie

Entre répression et black out médiatique, les étudiants, les lycéens et les personnels des universités et de la recherche poursuivent la lutte ! Au lendemain de la journée d’action du 6 décembre contre la LRU avec des dizaines de milliers de manifestants dans les rues, la situation dans les facs et les lycées est toujours confuse et tendue. Deux étudiants de Lyon 2, membres de Sud étudiant, sont présentés le 7 décembre au TGI pour « violence sur agent » après que la police soit intervenue avec (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Renouvellement des CAPN des ITRF*

*Ingénieur Technique de Recherche et de Formation du ministère de l’Education nationale

Les gouvernements successifs voient l’Université comme une entreprise, tout en considérant l’Éducation et la Recherche publiques comme de simples marchandises. Cette politique néolibérale se traduit déjà par la généralisation de pratiques issues du secteur privé, comme la concurrence accrue entre les établissements, le renforcement des hiérarchies, la soumission des personnels ITRF aux impératifs de rentabilité, le recours à la sous-traitance, l’augmentation de la précarité et le manque de personnels (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

La visite médicale, un droit à faire valoir

De bonnes raisons pour demander une visite médicale professionnelle Chacun ou chacune d’entre nous peut contracter des maladies sur son lieu de travail. Des maladies professionnelles peuvent se déclarer plus tard (à la retraite par exemple). La réparation financière de maladies contractées lors du travail relève de l’employeur : par exemple, le coût des appareillages lors d’une surdité partielle. À noter que l’employé pourrait se voir reprocher de ne pas avoir passé ces visites médicales du travail (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Hiérarchie et éducation

Alors que se met en place, au pas de charge, un régime personnalisé, autoritaire, méritocratique, méprisant pour le dialogue social et la dignité humaine, Sud éducation s’engage, plus que jamais, dans le combat contre la hiérarchie. Refus de l’injustice, de l’arbitraire, du secret, respect de l’individu, collégialité, démocratie restent ses principes. La lutte contre la hiérarchie est cruciale pour l’instauration d’une éducation démocratique au service de la population et surtout des plus démunis. Le (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

“Recherche main-d’oeuvre formée vite et pas cher”

Enseignement professionnel

Le ministère Darcos a décidé, sans la moindre concertation, de refondre entièrement les filières d’enseignement professionnel. Résultat : un an de formation en moins pour les élèves... et ce n’est qu’un début. Une attaque sans précédent ! Aux deux années de BEP suivies de deux années de bac professionnel qui ont cours actuellement, le ministère veut substituer des filières de bac en trois ans ! Cette énième réforme n’a aucune justification pédagogique. Elle méprise, au contraire, totalement l’intérêt des (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Où va l’enseignement pro ?

Faut-il un ou deux diplômes professionnalisants de niveau V, le BEP et le CAP ? La question pourrait être débattue sereinement si les dés n’étaient pas pipés. Aujourd’hui, le gouvernement, inspiré par le Medef, a tout autre chose en tête. Par touches successives, il met en place une formation professionnelle à deux vitesses. Le lancement expérimental en 2001, (inspiré par la branche métallurgie du Medef), de Bac Pro en 3 ans, puis la ré-institution en 2003 des préparations par l’EN de CAP, diplômes de (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

À bas l’humanisme, vive le marché !

Sciences économiques et sociales

Faire entrer le MEDEF dans les collèges, faire sortir les Sciences Economiques et Sociales des lycées… telle semble être l’intention commune de l’organisation patronale et du gouvernement. Alors que l’on vient d’apprendre vendredi 23 novembre la signature d’un accord entre le Medef et le ministère de l’éducation nationale, accord par lequel le Medef devient « partenaire éducatif » dans l’ensemble des collèges, faisons le point sur les attaques multiples dont a été l’objet la filière ES en lycée. Haro sur (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Luttes enseignantes et autonomie des syndicats en Argentine

En Argentine, Etat fédéral, l’éducation a été dénationalisée pour être confiée aux provinces. Les syndicats d’enseignants sont donc provinciaux. Sur le plan national, ils appartiennent à la CTERA, elle-même membre de la CTA. Celle-ci est née, autrefois, d’une scission de gauche de la vieille CGT, péroniste au départ, puis compromise avec tous les régimes y compris militaires. Mais la CTA d’aujourd’hui est cul et chemise avec le président sortant, Nestor Kirchner, et avec son épouse, Cristina Fernandez, (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Rejoignez les "Innombrables" !

Sud éducation appelle à signer le MANIFESTE DES INNOMBRABLES diffusé par le Réseau Education Sans Frontières. Partout en France la politique du chiffre conduit à multiplier les expulsions de Sans-Papiers, sans considération des dégâts humains qu’elles entraînent. Face à ceux qui organisent la résistance à cette politique montrée du doigt partout dans le monde, le gouvernement renforce la répression et instaure le délit de Solidarité. François Auguste, vice-président de la région Rhône-Alpes, jugé par le (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Coup de pression sur un journaliste indépendant

Omerta en Picardie

Est-il encore possible de publier de véritables enquêtes sociales sur les banlieues ? À voir les difficultés rencontrées par François Ruffin depuis la publication de son livre Quartier Nord, on peut aujourd’hui en douter. Procès à répétition, intimidation physique de témoins et de soutiens, pressions politiques… aucun effort n’aura été épargné pour empêcher la diffusion de quelques vérités dérangeantes comme l’implication d’une société de sécurité dans le déclenchement de vastes émeutes urbaines en 1990 et (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Cette Europe là n’est encore pas la bonne !

Le 20 décembre, oubliant à nouveau ses promesses, Sarkozy a choisi de faire ratifier par le congrès le traité Européen adopté à Lisbonne par les présidents de l’UE, traité rebaptisé, mais identique à ce qu’il était en 2005. Le 29 mai 2005, les Français avaient rejeté ce texte avec plus de 54% des suffrages, bientôt suivis des Néerlandais. À notre président qui aime à répéter que sa victoire par les urnes légitime ses réformes, il faut demander si la démocratie s’arrête aux votes qui lui conviennent et s’il est (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

“L’opinion publique soutient les réformes” martèlent médias, patronat et gouvernement...

LA BELLE AFFAIRE !

Il fallait s’y attendre : dans sa stratégie d’accélération de la casse des services publics par une série impressionnante d’attaques tous azimuts (autonomie des universités, service minimum dans les transports ferroviaires, nouvelles franchises médicales, privatisation de GDF, postes supprimés dans la fonction publique, suppression de la carte scolaire, destruction des régimes spéciaux de retraite…), le gouvernement se targue du soutien de l’opinion publique (OP). « La France est mûre » pour mettre fin (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 janvier 2008
mis à jour vendredi 7 mars 2008

Enseignants et non pas agents de propagande

Nous n’avons pas lu la Lettre de Guy Môquet le 22 octobre 2007, nous ne la lirons pas le 22 octobre 2008. Selon les chiffres du ministère de l’Education, des remontées chiffrées portant sur 26 des 30 Académies (hors DOM) montraient que la lettre de Guy Môquet avait été lue dans « plus de 95% des établissements : 95% à Créteil et Clermont-Ferrand, 97,5% à Paris, 98% à Rennes, 99% à Bordeaux, Dijon, Lille, Lyon, Orléans-Tours, Montpellier et 100% dans les autres Académies ». Oui, ces chiffres dignes des (...)  >> Lire la suite...