Janvier 2003


Articles publiés dans cette rubrique

 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Quelle alternative ?

Edito

Privatisation des services publics, remise en cause du droit à la santé, au transport, à l’éducation, à la retraite..., à l’évidence le gouvernement Raffarin - qui aurait pu en douter ? - entend poursuivre et accélérer la politique mise en place par les gouvernements précédents et s’inscrire toujours plus dans une logique libérale de destruction de tous les acquis sociaux. Une telle politique, et c’est de plus en plus clair, n’a pas d’autre limite que la capacité de résistance, organisée, coordonnée, des (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Pour une coordination nationale Emplois jeunes de tous secteurs et Surveillants

Le 10 décembre 2002, Collectif Emploi jeune Île de France -Extraits- L’essentiel des collectifs en lutte actuellement sont des collectifs de l’Education nationale regroupant des Surveillants et des Emplois Jeunes. Le mouvement semble dominé par une majorité de surveillants, mais la plupart des collectifs comprennent des emplois jeunes, même s’ils sont plus difficiles à organiser. Les surveillants se retrouvant plus naturellement dans les facs, l’échange et la construction de réseaux est plus souple (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Élections professionnelles du 3 décembre

SUDéducation acquiert sa représentativité

Pour SUD éducation, les élections ne sont pas une fin en soi. Nous y participons car c’est l’occasion de nous adresser à l’ensemble des personnels et que ces échéances sont un point de passage obligé pour acquérir une représentativité qui donne, entre autres, accès aux commissions paritaires et à des moyens (décharges) qui aident au fonctionnement syndical. Pour autant, le lieu privilégié de notre action syndicale réside dans les luttes. Les élus SUD éducation (1 élu-e en CAPN, 22 en CAPA, 11 en CAPD et 2 (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

La réforme Lang - European Credit Transfer System (ECTS) et système Licence Master Doctorat (LMD)

ou la libéralisation programmée du système universitaire !

La réforme des universités a été lancée au niveau national par les décrets Lang d’avril 2002, et son application est aujourd’hui prise en charge par Luc Ferry. La première vague d’application de la réforme (dite "vague A") comprend les universités de Bordeaux, Dijon, Grenoble, Lyon, Montpellier, Poitiers et Toulouse. Le fait que les universités ne se trouvent pas toutes dans la première vague (par exemple, beaucoup d’universités parisiennes ne seront pas concernées avant 2006) contribue au manque (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Précarité... y’en a assez ! Titularisation sans conditions...

Au lendemain du suicide de notre camarade Georges Mucha (militant de Sud-Education), maître auxiliaire en lycée professionnel et licencié par le rectorat de Clermont-Ferrand après 11 ans de service, les camarades de SUD-Clermont ont voulu organiser avant la fin de l’année 2002 une manifestation à caractère national contre la précarité, et cela à Clermont-Ferrand. Lors du Conseil Fédéral de SUD-Education le 18 octobre, cette proposition a été retenue. Il fallait alors se mettre au travail et convaincre (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Licenciement de stagiaire l’inspection s’acharne

MA 12 ans + capes + stage ... licenciement Réintégration par décision de justice + re-stage (3 mois) ... re-licenciement Profitant de la trêve des confiseurs, l’inspection dite "pédagogique" a soldé ses comptes sans états d’âme avec celui qui, refusant son licenciement après 2 années de stage (et 12 ans d’ancienneté comme M.A.) était allé chercher en justice la confirmation qu’il ne pouvait être viré du corps enseignant (arrêt T.A. Besançon, mars 2002). L’administration n’étant jamais pressée (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Décentralisation/régionalisation

Il était une fois... la formule rituelle du début d’une belle histoire, celle d’un renforcement des "libertés locales", de la démocratie à la base, d’un renforcement des pouvoirs des collectivités locales, bref, de la poursuite de la désagrégation de l’Etat jacobin et de la centralisation. On avait déjà connu ça de 1982 à 1985 lors du grand "souffle libérateur" de la gauche mitterrandienne avec le transfert de certaines compétences de l’Etat à la Région : pour les fonctionnaires de l’Education nationale, la (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Marques attaks...

Alors que la religion n’apparaît plus aujourd’hui comme une menace sérieuse contre la laïcité, se profile un nouvel ennemi, tout aussi dangereux mais peut-être plus perfide et sournois : le monde de l’entreprise. Depuis quelques années, sous prétexte de rendre "plus concrets", "plus vivants" les travaux et activités pédagogiques, la référence à des produits et à des marques se généralise dans l’enseignement primaire et secondaire. Venue des Etats-Unis, cette intrusion du privé dans la sphère de l’Ecole - qui (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour dimanche 6 mars 2005

Face aux lois sécuritaires... refusons de nous taire !

Si la stigmatisation policière des plus démunis a une longue histoire dans les sociétés industrielles, les attentats de New York contre les tours de Manhattan en septembre 2001 ont été largement instrumentalisés par le gouvernement Jospin pour justifier une surveillance policière accrue de toute une partie de la population. La recherche de Ben Laden, sur le modèle du western, étalée chaque jour à la télévision et sur les ondes, s’accompagnait logiquement d’un discours sur la sécurité de proximité par (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Fin de l’AME pour les étrangers en situation irrégulière

Sans-Papiers, Sans Droits... Et maintenant Sans-Soins

L’Assemblée nationale, le 11 décembre, et le sénat le 16 ont mis fin à la gratuité des soins dispensés aux étrangers en situation irrégulière dans le cadre de l’A.M.E. (aide médicale État, jusque là dispensée sous condition de ressource - moins de 562€ par mois pour une personne seule - et de délais - vivre en France depuis au moins 3 ans - sauf Paris et le 93 qui n’imposaient pas de délais). TROP CHER ! A part les femmes enceintes, les mineurs et les porteurs de pathologie lourde, tous les autres devront (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Agir ensemble pour une autre école en Europe

55 adhérent-es de Sud Education se sont rendu-e-s au Forum Social Européen de Florence en novembre dernier. Véritable mobilisation des militants au sein de notre Fédération (et pas seulement celle de quelques "responsables") afin de profiter de l’événement pour rencontrer une nouvelle fois nos partenaires européens et envisager ensemble les actions nécessaires pour s’opposer à la libéralisation des services prévue par les accords internationaux sur le commerce et mise en place par la Communauté (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

L’aventure c’est l’aventure... dans un monde où tout est encore possible

Lunettes de soleil et pull-over dans le sac à dos, chaussures de randonnées aux pieds, rendez-vous à la gare avec d’autres copains de SUD ; billet en poche, couchette de fortune : nous voici partis pour Florence où se tenait le premier forum social européen du 6 au 10 novembre dernier. Petit frère du forum mondial de Porto Alegre, il fut le lieu de rencontres des différents syndicats, partis politiques et associations qui croient que le monde doit être changé, qui ne veulent pas vivre au milieu des (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2003
mis à jour samedi 15 janvier 2005

Depuis 21 ans dans le couloir de la mort aux Etats-Unis, Mumia Abu-Jamal crie son innocence

VENDREDI 31 JANVIER 2003 à 20 heures Meeting de soutien à Mumia Abu-Jamal Annexe de la Bourse du Travail de Paris 29, bld du Temple - Métro République Des personnalités, des élus aux parlements européen et français, des représentants des villes françaises qui ont fait de Mumia Abu-Jamal leur citoyen d’honneur, des syndicalistes et des responsables d’associations de défense des droits de l’Homme diront les raisons pour lesquelles il apportent leur soutien à ce journaliste noir américain condamné à mort. (...)  >> Lire la suite...