Janvier 2002


Articles publiés dans cette rubrique

 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Editorial

Depuis 1982 et le virage ouvertement néo-libéral pris en France par la gauche de gouvernement, le formatage de l’opinion a consisté notamment à relancer comme jamais la campagne contre les acquis des salariés et des travailleurs en général, autrefois apanage de la droite. Tous les tenants du libéralisme, MEDEF en tête, ont mené l’offensive contre les prétendus privilèges accordés à la Fonction publique, offensive relayée jusque dans les rangs du gouvernement de la gauche dite plurielle. Notre ancien (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

C’est quoi l’ARTT ?

Ou pourquoi les personnels n’en veulent pas !

De la loi Aubry au décret Sapin, ou de la réduction négociée du temps de travail à l’Aménagement et à la Réduction du Temps de Travail, bref, de 35 H hebdomadaires à 1600 heures annuelles... Les "trente cinq heures", c’est la loi n¡ 2000-37 du 19 janvier 2000 relative à la réduction négociée du temps de travail (dite "loi Aubry"). Le 1er chapitre "durée légale du travail et régime des heures supplémentaires", article 1 définit ainsi la durée hebdomadaire du travail : "Dans les établissements ou professions (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Rythmes scolaires

A Paris, Mairie et Rectorat s’entendent sur le dos des élèves et des personnels

Depuis un an, le serpent de mer des rythmes scolaires est revenu troubler les calmes eaux parisiennes. Dès que le rectorat a proposé de rouvrir le dossier qui n’avait pas abouti sept ans plus tôt, le SNUIPP s’est engouffré en publiant une série d’hypothèses dont la plus pertinente -selon lui- inclurait un transfert des cours du samedi matin au mercredi dans les écoles maternelles et élémentaires. L’arrivée à l’Hôtel de Ville du socialiste Delanoé et de sa majorité "gauche plurielle" a donné un coup (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Lettre ouverte aux directeurs et directrices de SEGPA

Depuis plusieurs mois, un mouvement de grève pour l’obtention des 18 heures pour les instituteurs et professeurs des écoles spécialisés des SEGPA est mené dans les collèges. Nous avons pu à cette occasion constater, lors de discussions entre collègues, que certains directeurs et directrices de SEGPA font pression sur des enseignants pour tenter de les déstabiliser dans leur action contre les inégalités dont ils font l’objet. En effet, de graves dysfonctionnements sont constatés dans les établissements (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

AIS

Dernière minute C’est officiel : les horaires des profs de SEGPA devraient être alignés sur ceux de leurs collègues du collège. Mais, dans son courrier adressé aux syndicats, Forestier (directeur du cabinet de Lang) ne montre aucun engagement clair ni ne donne aucun échéancier précis. "Je pourrais être en mesure d’envisager une baisse des horaires des actuels professeurs d’enseignement général de Segpa, cela dès la rentrée 2002". Dans sa note interne, le ministère évoque le passage aux 18 h étalé "sur (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Réforme Lang des collèges

Ce qui n’a pas été expliqué lors de la journee banalisée !

En décembre dernier, les enseignants des collèges étaient conviés à étudier, sous la houlette du Principal, la mise en place de la réforme publiée au BO le 14 juin 2001, introduisant notamment les Itinéraires De Découvertes (IDD). Dans bien des collèges, les assemblées furent houleuses et les enseignants dirent vertement, au besoin en signant une motion, qu’ils n’étaient d’accord ni avec la consultation-manipulation organisée par le ministère, ni avec ce qu’on leur proposait. Pour SUD Education, ils ont eu (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Dans les lycées : Le contexte général d’une réforme des pratiques et des contenus

La réforme actuelle est à replacer dans un contexte européen où partout l’orientation est la même. Durant les 30 glorieuses, le monde du travail a réclamé une formation élevée pour un grand nombre, la politique éducative y a répondu par la massification et l’augmentation des budgets de l’Education. Aujourd’hui si l’on a toujours besoin d’un personnel de plus en plus qualifié, le marché désire surtout disposer d’une foule de petits boulots précaires qui devront sur le modèle anglo-saxon, être flexible et (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Déclaration liminaire des représentants de SUD éducation à la réunion du CTPU du 27 novembre 2001

(comite technique paritaire des personnels enseignants titulaires et stagiaires de statut universitaire)

Ce CTPU s’inscrit dans un cadre général d’offensive des thématiques néo-libérales sur l’école publique et de manière plus spécifique de décomposition du service public d’enseignement supérieur et de recherche. Dans l’école publique de manière large, cette offensive des thématiques néo-libérales se manifeste aujourd’hui par un processus dit d’ "aménagement et de réduction du temps de travail" qui ne profite pas de la réduction du temps de travail pour améliorer significativement l’emploi public, les conditions de (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Pour un syndicalisme Solidaire, Unitaire et Démocratique au ministère de la Justice.

La mise en place des 35 heures au Ministère de la Justice relève de l’escroquerie. Ce que Martine Aubry jugeait inacceptable pour le privé, devient acceptable dès qu’il s’agit des fonctionnaires. Le pouvoir conforte ainsi l’idée que les fonctionnaires auraient des avantages acquis pharaoniques, qu’il convient de casser : c’est la plus formidable remise en cause du droit du travail qui est en voie de passer comme une lettre à la poste sans mobilisation réelle des organisations syndicales de la justice, (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Soutien au Syndicat de la Magistrature

La Fédération des syndicats SUD-Education s’insurge contre la campagne de dénigrement dont est victime aujourd’hui le Syndicat de la Magistrature suite à la publication du livre "Vos papiers !" paru aux éditions "L’esprit frappeur". Nous dénonçons l’attitude d’un gouvernement qui, en portant plainte contre cet ouvrage, se fait le complice d’attaques sordides et franchit un pas supplémentaire dans la remise en cause de certains principes fondamentaux garants de notre démocratie. Attaquer la couverture (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Souriez, vous êtes fichés !

Le BO n° 36 du 4 octobre 2001 annonce la création d’un "traitement automatisé d’informations nominatives dénommé "greffe" ayant pour objet l’enregistrement et le suivi des procédures contentieuses de l’enseignement scolaire" : un dossier informatisé sur tous les personnels de l’Education nationale ayant intenté ou fait l’objet d’une procédure administrative ou disciplinaire, en clair ! Les destinataires des informations recueillies dans ce "greffe" vont des juridictions administratives aux services de (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour jeudi 31 août 2006

IIème congrès de l’Union syndicale Solidaires

Un bilan contrasté

Les 21 et 22 novembre 2001, le 2ème congrès de l’Union syndicale Solidaires a rassemblé, à Créteil, plusieurs centaines de militants représentant 26 syndicats nationaux ou fédérations, 6 structures encore observatrices et une cinquantaine de groupes locaux. En presque 4 ans, l’Union syndicale Solidaires, qui veut "développer un syndicalisme interprofessionnel de transformation sociale" est passée de 60 000 adhérents à 80 000 (la majorité se trouvant dans les syndicats SUD) et a (enfin !) adopté un (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour dimanche 30 janvier 2005

Nouvelles de Mumia Abu-Jamal

l’espoir et l’inquiétude

Le 18 décembre 2001, après une longue attente de plusieurs mois, le juge fédéral Yohn, de l’État de Pennsylvanie, casse la sentence de mort prononcée en 1982 à l’encontre de Mumia. Un immense soulagement, un grand moment de joie tout d’abord, d’espoir bien sûr, mais, à l’examen de la situation, l’inquiétude demeure tant l’avenir reste incertain. En effet, aux États-unis, le procès déterminant la culpabilité et celui décidant de la peine infligée sont distincts. Ainsi, Yohn statue-t-il seulement sur la forme (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour dimanche 30 janvier 2005

La peine de mort aux États-Unis

Elle recule. Quelques éléments statistiques en témoignent : depuis 1973, 98 condamnés à mort innocentés (5 en 2001) 20% l’ont été par les aveux in extremis des vrais coupables entre 1973 et 1995, 2/3 des condamnations à mort ont dû être révisés par les juges à la suite des manquements à la loi ; en 1999 : 98 exécutions ; en 2000 : 85 ; en 2001 : 66 (- 22%) au Texas (état-symbole de l’ex-gouverneur Bush) : 40 exécutions en 2000, 17 en 2001 214 condamnations à mort en 2000, -29% par rapport à 1999 (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour dimanche 30 janvier 2005

Europe, luttons ensemble !

L’Ecole selon Berlusconi : « inglese, internet, imprese »

Berlusconi dit tout haut ce que les autres gouvernements européens font tout bas. Pour présenter la réforme de la ministre Moratti, il a mis en avant trois points (trois i en italien : inglese, internet, imprese) : anglais, internet, entreprise. Nous n’insisterons pas sur les deux premiers. Tout le monde a en mémoire la lutte pour la défense des langues vivantes et de leur diversité. Chacun se souvient des déclarations fracassantes d’Allègre sur son plan internet. C’est bien sûr le troisième point (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour dimanche 30 janvier 2005

"L’Education n’est pas une marchandise"

Porto Alegre : 1er forum mondial de l’Education

Du 24 au 27 octobre dernier, 15 000 personnes se sont retrouvées à Porto Alegre (Brésil) pour dire non à la marchandisation de l’Ecole, marchandisation prévue par l’O.M.C. et planifiée dans le cadre de l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services signé en 1995 et prévoyant la marchandisation de TOUS les services : éducation, santé...). Trois jours de débats au cours desquels enseignants, étudiants, syndicalistes, chercheurs, membres d’associations du monde entier ont à la fois analysé les impacts de (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2002
mis à jour dimanche 30 janvier 2005

Billet d’humeur et de vigilance !

Indéniablement, des forces réelles essaient de se rassembler autour d’ "Un autre monde est possible !" pour dénoncer la marchandisation généralisée et lutter contre toutes ses applications. Indéniablement, nous nous inscrivons dans ce combat ; sur notre champ -l’Education- et plus largement sur tous les problèmes de société, tous touchés par cette vague déferlante qui veut tout restructurer pour toujours plus de profits. Oui, on ne peut que se féliciter de l’amplification de ces forces, de leur écho de (...)  >> Lire la suite...