Janvier 2001


Articles publiés dans cette rubrique

 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Éditorial

Le mouvement syndical est, dans son ensemble, confronté à des problèmes considérables. Tant pour les organisations "traditionnelles", encore largement majoritaires, que pour les organisations "alternatives" qui ont émergé dans la dernière décennie. Il y a bien sûr à cette crise des raisons internes aux organisations syndicales traditionnelles : manque de démocratie, difficultés à prendre en compte les aspirations des salariés (que ceux-ci soient en activité, au chômage, en situation irrégulière) et des (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Lutter contre la précarité

Motion d’actualité adoptée par le congrès

Il y a deux ans, la Fédération SUD éducation faisait de la lutte contre la précarisation du salariat son orientation prioritaire. Aujourd’hui, force est de constater que la situation s’est considérablement aggravée dans l’ensemble du salariat : explosion du travail intérimaire et du temps partiel imposé, y compris dans les Fonctions publiques. Dans ce secteur, on peut évaluer le nombre d’emplois précaires à plus d’un million. L’État, super négrier, a en effet choisi d’accélérer la précarisation. Après (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Soutien à la lutte des Sans Papiers

Du 30 novembre au 2 décembre, la fédération SUD éducation a tenu son 2ème congrès, aux Archives du monde du travail de Roubaix. 180 délégués des 41 syndicats SUD éducation ont participé aux débats sur les orientations fondatrices du syndicalisme SUD et la définition d’une autre école. Le congrès s’est ouvert sur une motion de soutien à la lutte des Sans-Papiers et a également adopté des motions sur la précarité, les SEGPA-EREA, les stagiaires licenciés, les familles expulsées d’Aubervilliers, l’affaire (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Palestine

Devant les événements tragiques que connaissent actuellement les populations du Proche-Orient, le 2ème congrès de Sud éducation dénonce : La guerre menée par l’État d’Israël contre le peuple palestinien ; L’utilisation de l’armée contre la révolte des pierres ; Le scandale de l’extension des colonies juives, qui perdure ; L’aggravation des conditions de vie dans les camps palestiniens et pour les citoyens arabes israéliens ; Les véritables bantoustans que sont devenus de fait les territoires gouvernés (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

L’École que nous voulons

Le droit à l’éducation La réalité de la massification ne doit pas occulter le fait qu’elle n’a jamais été l’objet d’une volonté politique claire et assumée. Les insuffisances budgétaires chroniques dont souffre l’Éducation nationale depuis des décennies montrent assez que le développement de la scolarisation n’a pas été réellement souhaité, ni même attendu, par aucun des gouvernements successifs. Le seul bilan que nous puissions donc faire de la massification est celui d’une inadaptation continuelle de l’offre (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Personnels ATOSS : Arrêtez le massacre !

État des lieux Salaires de misère. Casse de nos statuts. Annualisation et flexibilité horaire. Suppressions de postes. Recours massif au travail précaire (CES, contractuels, emplois-jeunes) à la place d’OP, d’OEA et d’administratifs titulaires. Absence de remplacement des congés (maladie, maternité, formation, etc.). Pressions et flicage de la hiérarchie. Dégradation des conditions de travail. Absence de perspective de carrière. Remise en cause des congés bonifiés. Suppression de la prime (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Travail de nuit

Le 30 novembre 2000, pour se mettre en conformité avec les directives européennes, le Parlement français a levé l’interdiction du travail de nuit des femmes, sous le prétexte hypocrite d’égalité. En dehors de toute appréciation sur l’aspect sexiste et protectionniste de cette interdiction, et sachant que le travail de nuit, nuisible à la santé, devrait être interdit et réservé aux seules activités socialement indispensables, SUD éducation estime qu’il s’agit d’une nouvelle étape dans l’alignement a minima (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Enseigner en SEGPA et en EREA

Tous les personnels de SEGPA et d’EREA font le même constat : celui d’une aggravation au fil des ans des conditions d’accueil des élèves et des conditions de travail. Au quotidien, le fonctionnement des établissements et des services est perturbé ; l’encadrement mal assuré. Certaines classes en deviennent ingérables. Le manque de moyens de remplacement et de personnel de service social est criant. Dans ces conditions, on pare au plus pressé, on colmate les brèches si bien que la rentrée s’effectue le (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Recours contre le PARE devant le Conseil d’État

Le 19 décembre dernier, 4 syndicats de l’Union SOLIDAIRES-G 10 de l’Isère (SUD Travail, SUD ANPE, SUD PTT et SUD éducation) ont déposé devant le Conseil d’État un recours contre la toute nouvelle mouture du Plan d’Aide au Retour à l’Emploi. Il est prévu que notre fédération s’associe à cette démarche. La récente convention d’assurance-chômage que viennent d’agréer les pouvoirs publics présente en effet un caractère particulièrement régressif. En conditionnant le versement des allocations à la signature d’un (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Nice 2000 : Rendez-vous à Göteberg en juin 2001

Les manifs... Les 6, 7 et 8 décembre se tenait à Nice le Conseil Européen qui avait pour objet, entre autre, l’introduction de la charte européenne des droits fondamentaux dans le traité de l’Union. C’est autour de cette problématique que se sont organisées les différentes manifestations des 6 et 7. Le 6, la manifestation de la Confédération Européenne des Syndicats, favorable à l’intégration de la charte -"qu’il faudrait améliorer"- rassemblant des milliers de manifestants venus de toute l’Europe, qui (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

SUD en Suisse

Le “pitbull” du service public helvétique

Voilà bientôt deux ans que la Fédération SUD Service public est apparue dans le paysage syndical du canton de Vaud (Suisse). Chez nos voisins comme ici, c’est la remise en cause systématique des acquis et des droits des salariés, la casse programmée des statuts, la précarisation du travail et surtout l’incapacité chronique d’une certaine forme de syndicalisme à s’opposer à ce formidable mouvement de recul social qui a conduit de nombreux travailleurs à s’engager dans la construction de nouveaux syndicats, (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Soutien à la Confédération Paysanne et à ses militants inculpés

Mobilisation générale à Montpellier les 15 et 16 février 2001

Cette mobilisation doit être, comme à Millau, l’occasion de lier la solidarité et le soutien aux inculpés à la dénonciation de la mondialisation libérale et de ses effets destructeurs. Le calendrier de mobilisation proposé est le suivant : jeudi 8 février : procès concernant l’action de destruction de maïs transgénique. Manifestation régionale avec présence de représentants du comité de soutien national. jeudi 15 février : ouverture des deux procès en appel. Présence militante à l’ouverture du procès ; (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Salaires

Inflation + 2,2% Salaires + 0,5%

Plusieurs réunions ont déjà eu lieu entre les syndicats de fonctionnaires et le Ministre de la Fonction publique. Résultats : une augmentation ridicule de 0,5 % au 1er décembre 2000 (soit 1,50 F par jour pour un salaire moyen) et une proposition de 1,2 % au titre de 2001 et 2002. Certes, Sapin a décidé de réformer le système d’avancement des fonctionnaires mais sans augmenter significativement la valeur du point d’indice. Par ailleurs, la grille des salaires, dans l’Éducation nationale, laisse (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Quartiers en difficulté

Le respect des principes généraux du droit

Le texte sur les punitions et les sanctions paru au BO n° 8 de juillet 2000 fait suite à une annonce d’Allègre en janvier dernier, au moment des mouvements contre "la violence à l’école". Il introduit quelques éléments positifs sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour aller vers un climat d’établissement où il y aurait plus de respect des élèves et des personnels : L’obligation à travailler avec les délégués des élèves à l’élaboration du règlement intérieur. Ce qui, jusque là, est rarement fait. La (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Pour la défense des langues vivantes

Rassemblement national le 31 janvier à Paris Bourse du travail

Le dossier des langues vivantes est un dossier chaud car il est symptomatique de la politique suivie par le ministère. En effet, l’École devient de plus en plus un lieu d’apprentissage instrumental restreint au détriment de la formation générale et culturelle. Les organisations syndicales SNES, SN-FO-LC, SUD, et association de professeurs spécialistes, Société des langues néo-latines, soussignées, réunies le 10 janvier, ont pris connaissance d’un certain nombre d’informations sur les dispositions (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Auxiliariat

Résorption, piège à cons ?

Au moment où se discutent encore les modalités d’application de la loi Sapin dite de résorption de la précarité dans la fonction publique (recensement des ayant-droit, règles de présentation à l’examen ou au concours, composition et fonctionnement des jurys...) il n’est pas inutile de tirer quelques leçons de la dernière série de concours réservés mise en place pour quatre sessions à compter du 17/12/96. Ces plans de titularisation -Sapin comme les autres- commencent par définir précisément ceux qui en (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Haute-Garonne : luttes contre la hiérarchie (2)

2ème volet retraçant les lutte récentes en Haute-Garonne contenant un fort dosage anti-hiérarchique

Le secteur de Rieux Volvestre L’historique de ce collectif évoque de façon très évidente les relations hiérarchiques vécues de deux façons complètement différentes : relations conflictuelles directes avec l’administration. Les hiérarchisations des groupes de luttes : Collectifs/syndicats d’une part, et syndicat/syndicat d’autre part. La circonscription de Rieux Volvestre comprend 8O écoles, au sud de Toulouse : écoles rurales et/ou urbaines dans les chefs-lieux de cantons. Le milieu social y est (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Enfants d’Aubervilliers recherchent école désespérément

Fin avril, une soixantaine de familles africaines, fatiguées de l’errance urbaine à laquelle elles étaient soumises, s’installent dans des logements vides du parc OPHLM de la ville d’Aubervilliers. La réponse du maire, Jack Ralite, est rapide : d’une part, il fait expulser le plus de familles possible avant que la trêve hivernale ne les protège, d’autre part, il refuse carrément d’inscrire leurs enfants dans les écoles de sa commune ! SUD éducation Créteil, alertée de la situation par le DAL fin août, (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

La scolarisation de tous les enfants étrangers est un droit ... à faire respecter !

L’Est de la France accueille depuis quelques années un nombre important de demandeurs d’asile venant principalement d’ex-Yougoslavie (Roms du Kosovo, Bosniaques, ...) et d’ ex-URSS (Républiques caucasiennes), chassés par les guerres et la misère. Certains ont transité par l’Italie ou l’Allemagne. On peut estimer que seulement 20% obtiennent le statut de réfugié... Après avoir épuisé toute les possibilités de séjourner légalement en France, beaucoup deviennent sans-papiers... Une académie parmi d’autres (...)  >> Lire la suite...
 janvier 2001
mis à jour lundi 4 avril 2005

Prof interpellé à Abbeville

Agota Kristof censurée

Vendredi 24 novembre, au collège Millevoye à Abbeville (dans la Somme), un professeur de lettres, Titulaire sur Zone de Remplacement, fait son cours en sixième. A neuf heures, un fonctionnaire Vie Scolaire vient le chercher et le conduit dans le bureau du principal (informé le jeudi soir par le procureur d’Abbeville) où trois policiers en civil l’attendent. Interpellation, perquisition à son domicile. Trois heures de garde à vue (pas de livres ou de cassettes vidéo compromettants dans sa (...)  >> Lire la suite...