Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 20 avril 2018

SUD éducation dénonce une nouvelle opération policière à Tolbiac

Répression du mouvement social et étudiant

À 5 heures du matin ce 20 avril le gouvernement a décidé encore une fois d’user de la violence d’État pour mettre fin à l’occupation pacifique du site de Tolbiac.  >> Lire la suite...
vendredi 13 avril 2018

Appel de l’interfédérale du 10 avril

FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SUD éducation, SUNDEP, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, SGL, FIDL, ASES, SLU

La journée du 10 avril est marquée par l’amplification de la mobilisation dans les universités, pour le retrait de la loi sur « l’Orientation et la Réussite des Etudiants ». Les AG rassemblant les étudiants et les personnels sont de plus en plus nombreuses, elles expriment leur détermination à mettre en échec la loi Vidal et les réformes gouvernementales qui ne visent qu’à trier les élèves selon des critères locaux, qu’à détruire les diplômes nationaux et les statuts des personnels : 1500 à Paris 3, 1500 à (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Pour commémorer Mai 68, l’État envoie les CRS à la Sorbonne.

Évacuation de la Sorbonne, CRS repoussés à Tolbiac

Dans la nuit du 12 au 13 avril, le gouvernement décide une fois de plus de faire usage de violence pour empêcher les étudiant-e-s et personnels de faire usage de leur droit de réunion sur leurs lieux de travail et d’étude à la Sorbonne. Les étudiant-e-s et personnels massé-e-s devant la Sorbonne ont été copieusement gazé-e-s. La préfecture de police, qui prétendait hier encore ne pas avoir “donné suite” à la demande d’intervention des CRS du président de l’université Georges Haddad, a pourtant cherché à (...)  >> Lire la suite...
mercredi 11 avril 2018

Intervention policière imminente au centre PMF-Tolbiac

Communiqué SUD éducation et communiqué de l’intersyndicale de Paris 1

Ce mercredi 11 avril, Georges Haddad a communiqué avoir demandé “son concours” au préfet de police pour “rétablir le fonctionnement habituel” au centre Pierre Mendès-France. SUD éducation dénonce cette nouvelle intervention policière au sein et autour de l’Université. On connaît désormais la méthode employée : charge, matraque, gaz et interpellation violente de militant-e-s syndicaux et syndicales identifié-e-s. Dans le contexte actuel de répression violente (Nanterre, Lille, Strasbourg, etc.) du mouvement (...)  >> Lire la suite...
lundi 9 avril 2018
mis à jour vendredi 13 avril 2018

Pas de matraques dans les facs

SUD éducation dénonce les violences policières dans les universités

Lundi 9 avril, les forces de police sont intervenues dans deux universités à Nanterre et à Lille 2. Elles ont délogé avec violence des étudiant-e-s et personnels grévistes et ont usé de gaz lacrymogènes contre des personnes pacifiques. Plutôt que de répondre aux revendications ce gouvernement fait le choix de la répression. Plusieurs étudiant-e-s avaient été blessé-e-s dans une opération similaire menée à l’université de Bordeaux. Ces attaques contre les étudiant-e-s grévistes encouragent les opérations (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 avril 2018
mis à jour jeudi 12 avril 2018

Mobilisation nationale le 10 avril

Parcoursup, sélection, CAP22 - tract et affichette

Sélectionner à tout prix La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) généralise la sélection à l’entrée de toutes les filières de l’enseignement supérieur français. Le gouvernement s’est notamment arc bouté sur le refus de laisser les élèves hiérarchiser leurs vœux sur Parcoursup comme ils le faisaient sur APB, alors que ce système va créer d’énormes listes d’attentes anxiogènes et inutiles. Pourquoi ? Sur APB, dans de nombreuses formations, le nombre d’élèves qui les choisissaient en premier vœu correspondait peu ou prou au nombre de places. La non-hiérarchisation des vœux au contraire augmente mécaniquement le nombre de candidatures reçues dans de nombreuses filières, alors même que les candidat-e-s ne prendront pas les places s’ils en trouvent ailleurs. On gonfle ainsi artificiellement les demandes pour qu’elles excèdent partout les capacités d’accueil, et ainsi contraindre toutes les formations à classer, trier, sélectionner les candidatures, même dans les filières non-saturées où la sélection se trouve non seulement nier le droit à l’éducation, mais imposer aux personnels un lourd travail de classement en définitive inutile ! L’obstination du gouvernement montre bien le caractère idéologique de cette réforme : il faut à tout prix mettre les élèves en compétition partout, et rendre l’ensemble du système sélectif.  >> Lire la suite...
jeudi 5 avril 2018
mis à jour jeudi 12 avril 2018

Appel à une journée nationale de mobilisation et d’actions dans le supérieur et la recherche le 10 avril 2018

CGT FERC-SUP, SNTRS-CGT, CGT-INRA, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SNESUP-FSU, SNEP-FSU, SNETAP-FSU, SLU, SOLIDAIRES ÉTUDIANT.E.S, SUD ÉDUCATION, SUD RECHERCHE EPST, UNEF, FIDL, SGL, UNL

Le gouvernement doit entendre la colère qui monte, retirer la loi Vidal et répondre aux revendications du personnel du supérieur et de la recherche Après le succès de la journée nationale de mobilisation du 22 mars dans la fonction publique qui a réuni plus de 400 000 manifestant.e.s dans toute la France, après celles des 3 et 4 avril avec la grève des cheminots et le soutien des étudiant.e.s et de toute une partie de la population, le nombre d’universités et d’établissements mobilisés pour le (...)  >> Lire la suite...
jeudi 5 avril 2018

Étendre la mobilisation pour bloquer les réformes

FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SUD éducation, SUNDEP, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, UNL-SD, SGL, FIDL, ASES, SLU

Le 22 mars, la grève a été très suivie dans toute la Fonction publique. Les 3 et 4 avril, les cheminot·e·s se sont massivement mis·e·s en grève. Au même moment, les jeunes sont descendu·e·s massivement dans la rue et le nombre d’universités et d’établissements mobilisés pour le retrait de la loi VIDAL-ORE, contre la plateforme ParcourSup et la réforme du bac et du lycée n’a cessé de croître. A ce jour des Assemblées générales sont régulièrement organisées dans plus de 26 sites universitaires et plusieurs (...)  >> Lire la suite...
lundi 2 avril 2018
mis à jour jeudi 12 avril 2018

Parcoursup : boycott des commissions de sélection et des classements

La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) généralise la sélection à l’entrée de toutes les filières de l’enseignement supérieur français. Le gouvernement s’est notamment arc bouté sur le refus de laisser les élèves hiérarchiser leurs vœux sur Parcoursup comme ils le faisaient sur APB, alors que ce système va créer d’énormes listes d’attentes anxiogènes et inutiles. Pourquoi ? Sélectionner à tout prix Sur APB, dans de nombreuses formations, le nombre d’élèves qui les choisissaient en premier vœu (...)  >> Lire la suite...
jeudi 29 mars 2018

Halte aux intimidations, amplifions la mobilisation !

FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SUD éducation, SUNDEP, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, SGL, FIDL, ASES, SLU

Jeudi 22 mars à Montpellier des hommes cagoulés et armés de lattes de bois ont fait irruption dans un amphithéâtre de l’UFR de droit et de science politique de l’université de Montpellier occupée par une cinquantaine d’étudiant·es. Ils ont frappé, menacé, insulté les étudiant·e·s présent·e·s, en blessant quatre qui ont dû recevoir des soins. Il apparaît que le directeur de l’UFR de droit a, a minima, laissé faire cette agression sur des jeunes placés sous sa responsabilité, voire en aurait été complice. Ces faits (...)  >> Lire la suite...
vendredi 23 mars 2018

courrier à Mme Vidal, ministre de l’ESR suite aux graves évènements survenus à Montpellier

Mme la ministre, Le jeudi 22 mars se tenait comme vous le savez une journée de mobilisation des travailleuses et travailleurs des trois fonctions publiques pour la défense du service public, la titularisation des précaires, la défense du statut, une revalorisation salariale, contre les suppressions de poste mais également contre votre loi ORE instaurant la sélection à l’entrée de l’Université. C’est contre cette loi que se mobilisent depuis plusieurs semaines les étudiantes et étudiants de Montpellier (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mars 2018

Encore un sale coup fait aux lycéen-ne-s

Après le vote du CNESER, le gouvernement maintient le texte original

Le vote sur Parcoursup’ au CSE avait été un camouflet pour le ministère, qui n’avait trouvé aucune organisation syndicale ou de jeunesse pour défendre son texte. Isolé, le ministre a fait semblant de concéder au CNESER une amélioration du texte afin d’obtenir les voix de certaines organisations. Il a ainsi prétendu renoncer à la suppression de tous les vœux d’un-e candidate qui n’aurait pas répondu à une proposition dans les temps. Deux organisations ont alors voté le texte et communiqué sur la victoire (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 mars 2018

Refusons d’appliquer la réforme !

Parcoursup, Plan Étudiants, sélection à l’entrée de l’université

La loi relative « à l’orientation et à la réussite des étudiants » met en place la sélection à l’entrée de l’université, au mépris du droit à l’éducation. Mobilisons-nous contre cette réforme et celles qui l’accompagnent : réforme du lycée et du bac, baisse des moyens... Combattons-les par la grève, dans la rue, mais aussi dans nos établissements, pour ne pas nous faire les complices d’un tri social généralisé. Refusons des procédures qui font peser sur nous une charge de travail considérable qui ne correspond (...)  >> Lire la suite...
vendredi 9 mars 2018
mis à jour samedi 10 mars 2018

L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE MOBILISÉS POUR LES SALAIRES, L’EMPLOI, LES STATUTS ET CONTRE LA SÉLÉCTION À L’UNIVERSITÉ

CGT-INRA, CGT-FERCsup, CGT SNTRS, CGT CROUS, SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SNEP-FSU, SUD EDUCATION, SUD RECHERCHE-EPST, UNEF, SOLIDAIRES-ETUDIANT.E.S

Le jeudi 22 mars 2018 les organisations CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires de l’ensemble de la fonction publique appellent à une journée de grève et de manifestation. Après le gel de la valeur du point d’indice, le rétablissement du jour de carence, les 120 000 suppressions d’emplois, les annonces unilatérales faites le 1er février constituent de nouvelles régressions potentielles. Que ce soit en matière de pouvoir d’achat, de défense des missions publiques et des moyens qui leur sont (...)  >> Lire la suite...
vendredi 9 février 2018

Pour le retrait du Plan étudiants, de la plateforme Parcoursup et des projets de réforme du bac et du lycée

Appel de la Coordination nationale de l’éducation du 8 février 2018

Après les deux journées de mobilisation réussies des 1er et 6 février 2018 qui ont réuni plusieurs dizaines de milliers de lycéen.ne.s, d’étudiant.e.s, de parents d’élèves, de personnels de l’éducation contre le " projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants ", et les projets de réforme du Bac et du lycée qui font système et qui renforcent la sélection sociale discriminante et injuste, les membres de la Coordination nationale de l’éducation réuni.e.s le 8 février considèrent que ces deux (...)  >> Lire la suite...
dimanche 4 février 2018

Education en lutte n°1

Bulletin de mobilisation - 4 février 2018

➟ Bulletin d’information et de mobilisation contre le projet de loi relatif à « l'Orientation et à la Réussite des Étudiants » dit Plan étudiant, les projets gouvernementaux de réforme du lycée et la baisse des moyens.  >> Lire la suite...
dimanche 4 février 2018
mis à jour mercredi 7 mars 2018

Facs en lutte

« Facs en luttes », bulletin de grève de Solidaires Etudiant-e-s qui recense les assemblées générales, manifestations et actions diverses contre le projet de loi Vidal, est téléchargeable ci-dessous. Facs en luttes #3 - 14 février 2018 à lire en ligne Facs en luttes #2 - 4 février 2018 à lire en ligne Facs en luttes #1 - 1er février 2018 à lire en ligne  >> Lire la suite...
jeudi 25 janvier 2018
mis à jour lundi 29 janvier 2018

ANNONCE DE LA PREMIÈRE RÉUNION DE COORDINATION NATIONALE DE L’ÉDUCATION DU 27 JANVIER

communiqué CGT FERC, FNEC FP-FO, FSU, SGL, SOLIDAIRES ÉTUDIANT-E-S, SUD ÉDUCATION, UNEF, UNL, UNL-SD, ASES, FCPE, SLU.

Le Plan étudiants et la plateforme « Parcoursup » sont imposés à la communauté éducative et à l’enseignement supérieur en dehors de tout cadre légal. Cette réforme suscite protestations et inquiétudes. En témoignent les assemblées générales dans les universités et les établissements scolaires, les multiples motions de protestation dans les instances et l’Appel unitaire adopté lors du meeting du 20 janvier à la bourse du travail. Le projet de réforme du bac qui est dévoilé ce jour, découle de la mise en place (...)  >> Lire la suite...
dimanche 21 janvier 2018

Appel unitaire au retrait de la plateforme Parcoursup et du projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants (loi ORE)

« Appel du 20 janvier 2018 »

A l’appel de l’ASES et en présence des syndicats FSU, CGT et SUD éducation, plus de 300 personnes étaient réunies à Paris, samedi 20 janvier 2018 contre la réforme de l’accès à l’Université. Elles ont adopté cet appel. Nous, étudiant.e.s, membres du personnel de l’enseignement supérieur et secondaire, réuni.e.s le 20 janvier 2018 à la Bourse du Travail de Paris, réaffirmons que la réforme mise en place à marche forcée par la ministre Frédérique Vidal, alors que le projet de loi est encore en discussion devant (...)  >> Lire la suite...
dimanche 21 janvier 2018

Aujourd’hui et demain, combattre la sélection à l’entrée de l’université

Tribune

Ce 15 janvier ouvre ParcourSup, la nouvelle plateforme d’orientation post-bac. Derrière cette réforme d’apparence technique, mal préparée, imposée à marche forcée après l’échec programmé d’Admission post-bac (APB), se cache la mise en place de la sélection à l’entrée de l’université. Nous, lycéen·nes, étudiant·es, personnels de l’enseignement secondaire et supérieur, appelons à une mobilisation d’ampleur contre ce recul historique du droit à l’éducation. Nous demandons l’arrêt de la mise en place de la réforme (...)  >> Lire la suite...

Sur le Web