Courriers adressés ou reçus par la Fédération


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 20 décembre 2006
mis à jour samedi 15 mars 2008

Mise en garde à vue de deux militants du RESF de Marseille.

Lettre adressée par la Fédération SUD Education au Ministre de l’Intérieur

Saint Denis, le 19 décembre 2006 Fédération des syndicats SUD éducation à Monsieur le Ministre de l’Intérieur, OBJET : mise en Garde à vue de deux militants du Réseau Education Sans Frontières de Marseille. Monsieur le Ministre, Nous venons d’être informés de la mise en garde à vue de deux militants du Réseau Education Sans Frontières, M. Florimond Guimard, syndicaliste responsable départemental du Snuipp-FSU des Bouches-du-Rhône, et Mlle X. Tous deux étaient convoqués ce matin à 9 heures au (...)  >> Lire la suite...
jeudi 28 septembre 2006
mis à jour samedi 15 mars 2008

Déclaration liminaire de SUD Education au Conseil Supérieur de l’Education

Séance du 21 septembre 2006

M. Le Ministre, La rentrée scolaire est un moment important de la vie de ce pays et cette rentrée 2006 a cela de particulier que certains élèves manquent à l’appel, tout simplement parce que le ministre de l’Intérieur a décidé de transformer des élèves et leurs familles sans-papiers en matériel de sa propagande électorale. M. le ministre, nous vous avions alerté de ce risque lors des précédents CSEN de mai et juin. La mobilisation, y compris pendant les vacances, des militants du Réseau Education Sans (...)  >> Lire la suite...
mardi 20 juin 2006
mis à jour samedi 15 mars 2008

Déclaration de la Fédération SUD Education

à une réunion d’audit sur les horaires au Ministère de l’Education Nationale le 19 juin 2006

Paris, le 19 juin 2006 SUD éducation constate que le « dialogue social » passe, pour ce gouvernement, par des invitations aux audits de modernisation, coorganisés avec le ministère des Finances. Pour SUD éducation, l’éducation n’est pas une marchandise, l’école n’est pas une entreprise. SUD éducation refuse toute forme de gestion manageriale de l’école. On a vu que le précédent volet de ces audits , dits de « modernisation », a servi de support à l’argumentaire développé par le ministère pour faire (...)  >> Lire la suite...
samedi 8 avril 2006
mis à jour samedi 15 mars 2008

Demande d’audience à G. de Robien sur la précarité

Demande de l’intersyndicale et du Collectif des non-titulaires d’Ile-de-France

SNES - SNEP - SNUEP - UNSEN - CGT - SUD EDUCATION - CNT - FTE - Collectif des non-titulaires d’Ile de France Paris, le 6 avril 2006 Monsieur Gilles de Robien Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche 107, rue de Grenelle 75007 PARIS Objet : demande d’audience Monsieur le ministre, Nous vous avons souvent alerté sur la situation des personnels précaires de l’Education Nationale, au moment où ceux-ci, soutenus par une large intersyndicale, se mobilisaient (...)  >> Lire la suite...
vendredi 10 février 2006
mis à jour samedi 15 mars 2008

Demande d’audience sur la précarité

Saint Denis, le 10 février 2006 Monsieur le ministre de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Monsieur le ministre, Dans un courrier du 12 décembre 2005, nous vous alertions sur la situation des personnels précaires de l’Education Nationale, au moment où ceux-ci, soutenus par une large intersyndicale, se mobilisaient dans toute la France. Ils se sont adressés à vous-même, mais aussi à M. le Premier Ministre ainsi qu’à M. le Président de la République. Leurs démarches (...)  >> Lire la suite...
mercredi 8 février 2006
mis à jour samedi 15 mars 2008

Demande d’audience au premier ministre sur la Mission générale d’insertion

PARIS, le 06 février 2006 Monsieur le Premier Ministre HOTEL MATIGNON 57, Rue de VARENNE 75700 PARIS Monsieur le Premier Ministre, Nous souhaitons attirer votre attention sur l’inquiétude et les difficultés que rencontrent actuellement nos collègues qui interviennent sur la Mission Générale d’Insertion de l’Education Nationale (MGIEN), inquiétude partagée par les autres catégories de personnels. La MGIEN connaît actuellement des soucis budgétaires suite à une gestion à court terme, sans suivi ni (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 décembre 2005
mis à jour samedi 15 mars 2008

Lettre au ministre - non titulaires

Saint Denis, le 12 décembre 2005 A Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, Cela fait près de deux mois que des enseignants précaires campent devant le Rectorat de Créteil. D’autres ont campé devant celui de Nice. Mercredi 7 décembre 2005, des enseignants non titulaires venus des académies de Créteil, Versailles, Paris, Nice, mais aussi Bordeaux, Toulouse, Aix-Marseille, Montpellier, Orléans-Tours, Besançon ou Lille ont campé symboliquement sur la place de la Sorbonne à Paris pour faire (...)  >> Lire la suite...
jeudi 24 novembre 2005
mis à jour samedi 2 septembre 2006

Lettre à notre ministre qui nous a "consultés"

sur le rapport de l’IGEN sur l’expérimentation des conseils pédagogiques dans les établissements

Saint Denis, le 21 novembre 2005 À Monsieur le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche 110 rue de Grenelle 75007 Paris Objet : rapport de l’IGEN sur l’expérimentation des conseils pédagogiques Monsieur le ministre, Nous avons bien reçu le rapport de l’IGEN sur les conseils pédagogiques, bien que vos services l’aient adressé à Madame Ledeur, rue des Boulets à Paris. Je vous informe que la fédération est domiciliée depuis 2002 à Saint-Denis et que Madame (...)  >> Lire la suite...
jeudi 3 novembre 2005
mis à jour samedi 2 septembre 2006

Lettre envoyée aux fédérations enseignantes en vue d’une action commune à propos des remplacements

Saint-Denis, le 03 novembre 2005 A : CNT Fédération EIL FAEN FNEC FP FO FSU SGEN-CFDT UNSEN-CGT UNSA Education Chers camarades, La question des remplacements de courte durée prévue par la loi Fillon va bien au-delà de la simple dégradation des conditions de travail des personnels. Les mesures prévues constituent une augmentation du temps de travail, organisent la flexibilité et l’annualisation de ce même temps de travail ainsi que la polyvalence des enseignants ; en un mot, il s’agit bien (...)  >> Lire la suite...
vendredi 14 octobre 2005
mis à jour samedi 2 septembre 2006

La grève du 4 octobre ne saurait rester sans suite

Paris, le 13 octobre 2005 Le Conseil Fédéral de SUD Education, réuni ce jour, juge que la grève du 4 octobre ne saurait rester sans suite. Le nombre de grévistes a été important et les manifestations massives. Les Confédérations n’envisagent aucune grève interprofessionnelle pour donner un coup d’arrêt à l’offensive patronale et gouvernementale. Pourtant, dans le même temps, les luttes menées à Marseille constituent un point de résistance. La Fédération des Syndicats SUD Education s’associe à la (...)  >> Lire la suite...
mardi 13 septembre 2005
mis à jour samedi 2 septembre 2006

Courrier adressé au Ministre à propos de l’affaire de Sens

Saint-Denis, le 13 septembre 2005 A Monsieur le ministre de l’Education nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche 110 rue de Grenelle 75007 Paris La Fédération Sud Education proteste énergiquement contre les derniers événements qui viennent de se passer devant le Collège Mallarmé de Sens où la jeune Grace Makombo (10 ans, classe de sixième) a été interdite d’entrée par un cordon de police. Nous protestons de même contre la décision de l’Inspecteur d’Académie (expression de l’IA (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 septembre 2005
mis à jour samedi 2 septembre 2006

Courrier à M. de Robien

Une délégation de la Fédération SUD Éducation a été reçue au Ministère, le 29 aout. Elle a fait la déclaration suivante, qui a été transmise par écrit à Gilles DE ROBIEN. Monsieur Le Ministre OBJET : Maintien de la sanction contre Roland VEUILLET, malgré l’Avis du C.S.F.P. La Fédération des Syndicats SUD Éducation proteste contre le fait que le Ministère de l’Education refuse d’appliquer l’Avis du Conseil Supérieur de la Fonction Publique, prononcé le 25 janvier 2OO5. Ce qui se traduit par le maintien de la (...)  >> Lire la suite...
samedi 4 juin 2005
mis à jour mardi 28 février 2006

Demande d’audience - 3 juin 2005

Saint Denis le 3 juin 2005 A Monsieur le ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche 110 rue de Grenelle 75007 Paris Monsieur le ministre, Vous venez de prendre vos fonctions en annonçant une période de concertation avec les représentants des personnels et en affirmant que vous serez à l’écoute des personnels. Dans ce cadre nous vous demandons une audience afin d’aborder avec vous les points suivants : ’avenir de la loi, dite Fillon, d’orientation sur (...)  >> Lire la suite...
samedi 14 mai 2005
mis à jour mardi 28 février 2006

Lettre au Ministre

Saint Denis, le 12 mai 2005 A Monsieur le Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche 110 rue de Grenelle 75007 Paris Monsieur le Ministre, Nous tenons à émettre les plus vives protestations suite aux poursuites judiciaires concernant nos camarades syndicalistes enseignants du Lot et Garonne et de l’Aveyron Les poursuites judiciaires engagées sont totalement disproportionnées et aberrantes. Elles ne peuvent constituer une réponse à la colère qui s’exprime (...)  >> Lire la suite...
dimanche 24 avril 2005
mis à jour mardi 28 février 2006

Lettre ouverte

A Monsieur le Ministre de l’Intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales Monsieur le Ministre de la justice, Garde des Sceaux, Monsieur le Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche Saint Denis, le 22 avril 2005 Messieurs les Ministres, Nous tenons à émettre les plus vives protestations suite aux évènements qui se sont déroulés le mercredi 20 avril 2005 suite à l’occupation de l’aile désaffectée d’une annexe du Ministère de l’Education Nationale, (...)  >> Lire la suite...
samedi 26 février 2005
mis à jour mardi 28 février 2006

Courrier aux fédérations de l’Education nationale

à FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education, copie à CNT, Fédération Eil, FNEC-FP-FO. Depuis plusieurs mois, des centaines de milliers de manifestants, personnels, élèves et parents d’élèves côte à côte, répètent que le projet de loi de Mr Fillon ne correspond pas à leurs attentes. Ils ne sont écoutés. Le Conseil Supérieur de l’Education ainsi que le Conseil National de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche ont tous deux clairement rejeté ce projet au mois de décembre par des votes sans (...)  >> Lire la suite...