Congrès de Lyon 1998

Les textes du premier congrès de la Fédération des syndicats SUD Éducation du 28 mai au 1er juin 1998 à Lyon


Articles publiés dans cette rubrique

 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Egalité des sexes

1) Dans la fonction publique, et dans l’Éducation nationale en particulier, les discriminations sexuelles sont statutairement proscrites puisque les conditions d’accès aux différents emplois et les rémunérations sont les mêmes pour tous. La différenciation s’opère par l’accès inégal aux postes les mieux payés, que ce soit par des filières inégales (cf en annexe le cas des OEA, ouvriers d’entretien et d’accueil), ou par l’accession d’un plus grand nombre d’hommes aux fonctions d’encadrement et de direction (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Interpro, chômage et flexibilité

LUTTER TOUS ENSEMBLE

I Pour en finir avec l’isolement et le corporatisme. I.1 A la création de SUD éducation, les adhérents ont décidé de rompre avec le syndicalisme traditionnel dans l’Éducation nationale, son "autonomie" qui l’a isolé de la problématique de l’ensemble des travailleurs, et sa logique corporatiste qui imprègne jusqu’aux sphères les plus combatives. I.2 Le syndicalisme enseignant issu de l’éclatement de 47 s’est, de fait, placé en dehors des confédérations ouvrières et souffre terriblement de "déformation (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Hiérarchie et évaluation

L’ Éducation, comme le reste de la Fonction Publique, fonctionne sur un modèle autoritaire, pyramidal et infantilisant. La hiérarchie exerce son pouvoir sur les horaires, les conditions de travail, l’emploi et les statuts des personnels. Des réponses satisfaisantes à l’évolution des pratiques professionnelles ne peuvent se concevoir qu’au travers de pratiques collectives associant l’ensemble des personnels. C’est pourquoi Sud Éducation s’oppose aux systèmes d’évaluation de tous les personnels. Nous (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Service public / fonction publique

1/ Le mouvement actuel de restructuration et de privatisation des services publics met souvent en cause très sévèrement des possibilités et des droits acquis par l’ensemble des travailleurs en matière de santé, de scolarisation, de services de base (eau, électricité, transports, ex - PTT, etc.) 2/ Ce mouvement conduit aussi à des attaques très rudes contre la majorité des salariés des services publics en matière de stabilité de l’emploi, de salaires, de conditions de travail, etc. Au cours de leurs (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Motion internationale

PREAMBULE L’évolution du capitalisme nous impose plus que jamais une organisation du mouvement syndical sur une base internationale. Délocalisations permanentes, surexploitation des travailleurs en particulier des travailleurs immigrés, liberté des investissements à travers le monde, multiplications des conflits armés... nécessitent le regroupement des travailleurs au delà des frontières. La constitution d’un réseau syndical international n’est pas un gadget. Nous en avons immédiatement besoin. 1) (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Pour la libre circulation des personnes

Pour SUD-Education, la libre circulation des personnes est un principe fondamental. Vouloir l’encadrer de manière malthusienne, comme le font depuis maintenant plus de vingt ans les gouvernements de droite ou de gauche, ne peut que favoriser les thèses démagogiques de l’extrême droite qui font porter aux immigrés la responsabilité du chômage. Depuis sa création, SUD-Education, par solidarité, s’est donc résolument placé aux côtés des sans-papiers, soutenant activement ces derniers dans leurs luttes et (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Elections professionnelles et libertés syndicales

La Fédération des syndicats SUD Éducation s’est constituée notamment par opposition à un syndicalisme qui fait de la participation aux élections professionnelles et aux commissions paritaires son activité privilégiée, voire unique. Elle est consciente que les batailles importantes se gagnent non dans les salons ministériels ou rectoraux, mais dans la mobilisation et l’action de tous les personnels. La Fédération présente néanmoins des listes dans tous les corps aux élections nationales et académiques, (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Libertés et droits

SUD-Éducation, dans son orientation et dans son combat quotidien, articule la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs, le combat pour une autre société avec la lutte pour garantir la pleine application des libertés démocratiques. SUD-Éducation est attaché de manière inflexible à la liberté de penser, à la liberté d’expression, à la liberté d’association et à la liberté de grève et de manifestation, mais aussi à la liberté pour tous d’aller et de venir et de séjourner dans le pays de son (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Laïcité : un combat d’aujourd’hui

La laïcité est une condition essentielle des libertés. Par crainte de paraître dépassées, au prétexte de l’adaptation au monde moderne, nombre d’organisations trouvent plus judicieux de s’en tenir à la stricte défense des services publics. C’est à notre avis une erreur. Sur ce terrain, trop d’occasions ont été gâchées, des suites lamentables données au rapport de force établi le 16 Janvier 1994 aux rendez-vous manqués lorsque le président de la République en visite au Vatican assure le pape de l’attachement de (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Quelle école nous voulons

1- La critique de l’école de Jules Ferry n’est plus à faire, ni celle de l’école en tant qu’appareil idéologique d’Etat. La massification n’aura rien eu à voir avec une démocratisation de l’école, le système éducatif est plus sélectif que jamais et sa fonction de reproduction sociale se perpétue. Certes, cette reproduction est un phénomène contradictoire dans ses effets (apprentissage de la lecture pour la masse de la population, accès à la culture ...), mais ces contradictions évoluent en fonction de l’état (...)  >> Lire la suite...
 juin 1998
mis à jour samedi 12 novembre 2005

Plate-forme revendicative de SUD Education

La plate-forme de SUD-Éducation exprime notre volonté de construire un syndicalisme de lutte, d’agir sur la recomposition syndicale et notre refus de compiler des revendications catégorielles. Défendre les intérêts et faire aboutir les revendications de tous les personnels de l’Education Nationale de la maternelle à l’université, enseignants, ATOSS, et IATOSS, aides-éducateurs, en activité et retraités, titulaires, non-titulaires, précaires et demandeurs d’emploi, défendre le Service Public dans son (...)  >> Lire la suite...