Communiqués fédéraux

Communiqués de la fédération SUD éducation





Articles publiés dans cette rubrique

lundi 11 décembre 2017

Réforme du bac et du lycée

Combattons la réforme Blanquer

La fédération SUD éducation a été reçue le 6 décembre dans le cadre de la mission Mathiot, que le ministère a chargée de faire des propositions pour réformer le bac et le lycée général en articulation avec la réforme de l’accès à l’université et du premier cycle. Dans notre 4 pages : Quel calendrier ? Quelle réforme du lycée ? Quelle réforme du baccalauréat ? L’analyse de SUD éducation. Nos revendications pour un lycée égalitaire.  >> Lire la suite...
lundi 11 décembre 2017

Et un cadeau à l’enseignement privé, un !

10 millions d’euros. C’est le montant que le gouvernement vient de subtiliser à l’enseignement public dans un petit arrêté publié en catimini au journal officiel le 6 décembre dernier [1]. Ces 10 millions d’euros sont offerts dans un même mouvement sur un plateau d’argent à l’enseignement privé, largement confessionnel. Dans ces écoles gavées de subventions, se perpétue l’entre-soi des classes dominantes. Cet argent manquera dans nos écoles, nos collèges, nos lycées, nos universités. Bâtiments vétustes, (...)  >> Lire la suite...
lundi 11 décembre 2017
mis à jour mardi 12 décembre 2017

Lecture : offensive réactionnaire de Blanquer sur l’école primaire

Expression de la fédération SUD éducation

M. Blanquer, Ministre de l’éducation nationale, a réagi le 5 décembre aux résultats de l’évaluation internationale PIRLS. Le ministre tire prétexte de cette publication pour relancer son offensive idéologique sur la lecture et contre la liberté pédagogique. Les réponses du ministre sont ineptes et inquiétantes. Cette enquête cherche à évaluer « l’aptitude à comprendre et à utiliser les formes du langage écrit que requiert la société ». Le ministre y répond par les mêmes vieilles recettes des programmes de (...)  >> Lire la suite...
dimanche 10 décembre 2017

Les Services Civiques, pour SUD éducation, c’est non !

Des super-bénévoles pour faire tourner les établissements scolaires ?

Dans l’Éducation Nationale, un personnel sur cinq travaille sous contrat précaire, renouvelable d’année en année, sans bénéficier des mêmes droits que leurs collègues fonctionnaires. Ces personnels effectuent des missions d’enseignement, de surveillance en Vie Scolaire, d’accompagnement des élèves en situation de handicap, d’orientation…et leur nombre va continuer d’augmenter avec l’annonce du gouvernement de la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires d’ici la fin du quinquennat Macron. Dans un même (...)  >> Lire la suite...
mardi 5 décembre 2017
mis à jour mercredi 6 décembre 2017

Si le MEDEF arrêtait de se gaver, tout le monde pourrait bosser !

Tandis que Bernard Arnault, Dassault ou Total défiscalisent des milliards sur le dos des travailleur-ses et des précaires (Paradise Papers), le MEDEF joue à « vis ma vie de patron- ne » avec des élèves de collèges dans des mini entreprises, développe des supports ludiques pour apprendre le fonctionnement d’une banque en classe, organise des déjeuners « les boss invitent les jeunes »… autant de dispositifs qui visent à adapter l’école au monde de l’entreprise et « rendre les jeunes 100% (...)  >> Lire la suite...
mardi 5 décembre 2017

Quand le Ministère du Travail bafoue la liberté d’expression et le droit syndical…

Une inspectrice du travail sanctionnée pour avoir pris la parole

Une Inspectrice du travail a été suspendue de ses fonctions pour avoir, dans le cadre d’une expression syndicale lors d’une manifestation publique, dénoncé la politique de suppressions de postes au sein de son Ministère de tutelle. Cette adhérente du syndicat SUD-Travail Affaires Sociales est accusée de « faute grave » par sa direction, ce qui constitue une atteinte à la liberté d’expression et au droit syndical, pourtant garantis par la Constitution. La Direction des Ressources Humaines du Ministère du (...)  >> Lire la suite...
mardi 5 décembre 2017

Premier degré : halte à la précarité !

Communiqué de la Fédération SUD éducation

Les contractuel-le-s enseignant-e-s sont une réalité dans le second degré depuis longtemps, avec près de 7% des personnels. En revanche, le premier degré était jusqu’à présent à l’abri. Dorénavant ce n’est plus le cas. Cette année encore, dans de nombreux départements, des dizaines d’enseignant-e-s précaires sont affecté-e-s dans des écoles. En effet, depuis plusieurs années, les DSDEN ont de plus en plus recours aux enseignant-e-s contractuel-le-s pour couvrir les besoins éducatifs dans le premier degré. (...)  >> Lire la suite...
mardi 5 décembre 2017

L’Appel de Beauchastel

SUD éducation relaie pour information ce texte. Ma journée d’école commence, la sonnerie vient tout juste de retentir, je rentre dans ma salle de cours et déjà je m’interroge : dois-je accueillir la classe ou me tourner vers mon écran pour effectuer l’appel électronique ? Dans un souci de « diversification de mes pratiques », dois-je capter le regard des élèves à l’aide de l’écran de mon vidéoprojecteur, vérifier la mise en route de toutes leurs tablettes ou décider de me passer de tout appareillage (...)  >> Lire la suite...
jeudi 30 novembre 2017

Le conseil fédéral de SUD éducation dénonce l’attaque sans précédent aux libertés syndicales portée par le Ministre de l’éducation nationale

Paris, le jeudi 30 novembre 2017 Sur la base de calomnies, le Ministre de l’éducation nationale mène une campagne inepte et a annoncé avoir porté plainte contre le syndicat départemental SUD éducation 93, qui organise un stage de formation syndicale ouvert à tous les personnels : « Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ? ». Le fonctionnement de la fédération des syndicats SUD éducation laisse entière l’autonomie de chaque syndicat, en particulier en matière de pratiques (...)  >> Lire la suite...
jeudi 30 novembre 2017

La « grande cause nationale » de JM Blanquer - Égalité femmes-hommes ou sauvetage de la Manif pour Tous ?

Communiqué de la fédération Sud éducation

JM Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, invité sur France inter ce lundi 27 novembre, a montré une nouvelle fois, s’il le fallait, la grande fumisterie de la « grande cause nationale pour l’égalité femmes-hommes » version Macron. Lutter contre le sexisme, démonter les stéréotypes qui en sont à la racine et l’alimentent tous les jours, combattre les mécanismes de domination qui se jouent dès la cour d’école… Tout cela demande des moyens, des outils concrets, du temps, une volonté politique forte. (...)  >> Lire la suite...
mardi 28 novembre 2017

Non au flashball contre la jeunesse en colère !

Communiqué de SUD Éducation 94 et de SOLIDAIRES 94

SUD-Éducation 94 et l’Union Départementale syndicale SOLIDAIRES 94 font part de leur indignation face aux événements survenus vendredi 24 novembre devant le lycée Gustave Eiffel à Cachan. En effet, alors que des lycéens et lycéennes manifestaient pour dénoncer la mise en esclavage de migrants africains en Libye, la police est intervenue brutalement pour disperser le rassemblement. La police a tiré au flashball à plusieurs reprises, blessant une lycéenne à l’œil. On a appris samedi que la lycéenne a (...)  >> Lire la suite...
mardi 28 novembre 2017

Le tri social dans la précipitation

Orientation post-Bac

La loi Vidal réformant l’orientation post-bac n’est pas encore votée. Pourtant, dans les lycées et dans les universités, il est exigé des personnels qu’ils la mettent en œuvre dans l’urgence. Dans les universités, en quelques jours, les équipes de chaque formation de Licence doivent “obligatoirement” indiquer une capacité maximale d’accueil pour la première année… alors qu’aucune obligation ne peut exister tant que la loi n’est pas adoptée. Les universités doivent également communiquer les “attendus” pour (...)  >> Lire la suite...
dimanche 26 novembre 2017

Expressions reçues suite à la campagne contre le stage du 93

Une campagne mensongère a lieu contre un stage organisé par le syndicat SUD éducation 93 : « Au croisement des oppressions : où en est-on de l’antiracisme à l’école ? ». En violation grave des libertés syndicales, le ministre porte plainte pour utilisation de l’expression « racisme d’État » et exige de la fédération SUD éducation qu’elle se désolidarise. Nombreuses et nombreux sont les personnes, syndicats et organisations ayant apporté leur soutien, nous en publions ci-dessous une liste non exhaustive.  >> Lire la suite...
vendredi 24 novembre 2017

Réforme du bac et sélection à l’université, le tri social en marche !

Tract de la fédération SUD éducation

Ce plan étudiant introduit purement et simplement la sélection à l’entrée à l’université. Les conséquences vont être une accentuation du processus de tri social et l’exclusion des classes populaires de l’enseignement supérieur. Une partie du travail d’orientation et de sélection reviendrait aux enseignant-e-s des lycées. Les collègues enseignant-e-s/chercheurs-euses à l’université accompliraient le reste du travail. SUD éducation appelle les personnels à se réunir afin de discuter des modalités d’actions contre ce Plan étudiant qui constitue un recul sans précédents du droit aux études supérieures.  >> Lire la suite...
vendredi 24 novembre 2017

Le 2 décembre : marches contre le chômage et la précarité

Pour un véritable partage du travail

Plus le gouvernement organise la précarisation, plus nos conditions de travail se dégradent. La Fédération des syndicats SUD éducation appelle à participer aux marches du 2 décembre 2017 contre le chômage et la précarité.  >> Lire la suite...
mardi 21 novembre 2017
mis à jour lundi 27 novembre 2017

Blanquer attaque la fédération SUD éducation à l’assemblée nationale

Racisme d’État, personnes racisées, non-mixité, discriminations : mise au point

Une campagne se développe contre un stage de formation syndicale organisé par le syndicat départemental SUD éducation 93. Le fonctionnement de la fédération des syndicats SUD éducation laisse entière l’autonomie de chaque syndicat, en particulier en matière de pratiques syndicales et de politique d’action, notamment sur le contenu des formations locales. Le ministre de l'éducation nationale s’est exprimé devant l’Assemblée nationale ce mardi 21 novembre. Il y a notamment dénoncé que la fédération SUD éducation ne se soit pas désolidarisée de SUD éducation 93. La fédération SUD éducation tient à faire une mise au point sur un certain nombre de contresens opérés par le ministre à cette occasion.  >> Lire la suite...
lundi 20 novembre 2017
mis à jour mercredi 22 novembre 2017

L’extrême droite en campagne contre un stage syndical

Communiqué de la fédération SUD éducation du 20 novembre 2017

Un site d’extrême-droite a lancé dimanche 19 novembre 2017 une campagne contre un stage de formation syndicale organisé par le syndicat départemental SUD éducation 93, dont les militant-e-s reçoivent depuis insultes et menaces. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale, a quant à lui dénoncé la tenue du stage. La fédération SUD éducation apporte sa solidarité au syndicat ainsi qu’aux camarades visé-e-s par les attaques de l’extrême droite. Le ministre de l’éducation n’a pas à intervenir sur le contenu des stages syndicaux. Les libertés syndicales sont un droit constitutionnel.  >> Lire la suite...
jeudi 16 novembre 2017

CP À 12 : le renoncement

Macron contredit Blanquer

Le 2 octobre 2017, la fédération SUD éducation était reçue par le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer. À cette occasion, le Ministre s’est gargarisé de la mesure visant à instaurer les CP à 12 en REP+. Il est allé jusqu’à évoquer une “mesure sociale extrême”. Il a ensuite assuré aux représentant-e-s de SUD éducation qu’il était déterminé à étendre la mesure aux CP en REP et aux CE1 REP+ à la rentrée 2019, et aux CE1 en REP dès la rentrée 2020. Mais depuis, le 14/11, le Président de la République indique (...)  >> Lire la suite...
jeudi 9 novembre 2017

Le conseil supérieur de l’éducation refuse la mise en place de la sélection à l’université

Communiqué de presse de la Fédération SUD éducation

Le CSE (Conseil supérieur de l’éducation) réuni ce jeudi 9 novembre en présence de Mme Frédérique Vidal s’est majoritairement prononcé contre le texte instaurant la sélection à l’entrée de l’université présenté par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les représentantes de SUD éducation et de Solidaires ont voté contre ce texte qui constitue une régression pour les droits des étudiantes et étudiants. Mme Vidal n’a su répondre aux objections des organisations syndicales que par un sophisme, (...)  >> Lire la suite...
dimanche 5 novembre 2017
mis à jour lundi 20 novembre 2017

Ripostons le 16 novembre !

coupes budgétaires, voie pro, sécu, sélection, salaires...

Des attaques globales et coordonnées Les attaques du gouvernement sont globales (budget de l’État et de la sécu, CSG, APL, sélection à l’université…) et les ordonnances toucheront tous les secteurs y compris le public, et toutes les entreprises (avec la remise en cause de ce qui relève de la loi au profit d’une négociation locale beaucoup plus aléatoire) . De même le gouvernement applique la politique des riches, de « la tête de cordée » comme si celles et ceux qui travaillent avaient vocation à (...)  >> Lire la suite...