Communiqués fédéraux

Communiqués de la fédération SUD éducation





Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 20 avril 2018

SUD éducation dénonce une nouvelle opération policière à Tolbiac

Répression du mouvement social et étudiant

À 5 heures du matin ce 20 avril le gouvernement a décidé encore une fois d’user de la violence d’État pour mettre fin à l’occupation pacifique du site de Tolbiac.  >> Lire la suite...
lundi 16 avril 2018

La nécessité de s’unir de la maternelle à l’université

zones à défendre - 4 pages SUD éducation

Sélection, inégalités territoriales, tri social, précarisation, casse des statuts, voilà les maîtres mots de la politique gouvernementale. à l’image des cheminot-e-s et du service public ferroviaire, l’éducation nationale et ses personnels sont durement attaqué-e-s. Notre réponse doit être à la hauteur des enjeux car c’est la notion même de service public qui est menacée. Egalité, justice sociale, démocratie : il y a des principes qui deviennent des lieux dans lesquels est ancré le progrés. C’est ce (...)  >> Lire la suite...
vendredi 13 avril 2018

Education en lutte n°5

Bulletin d’information et de mobilisation - 13 avril 2018

Amplifier les grèves pour gagner La mobilisation fait tâche d’huile dans les universités. Après des mois d’explication de la loi ORE, étudiant-e-s et personnels étendent leur mobilisation contre la sélection. Alors que le gouvernement reste sourd aux revendications les blocages et occupations d’universités se multiplient. Avec plusieurs syndicats, SUD éducation a lancé une consigne de boycott des commissions d’examen des vœux. Dans plusieurs universités les personnels votent la grève, le refus (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Pour commémorer Mai 68, l’État envoie les CRS à la Sorbonne.

Évacuation de la Sorbonne, CRS repoussés à Tolbiac

Dans la nuit du 12 au 13 avril, le gouvernement décide une fois de plus de faire usage de violence pour empêcher les étudiant-e-s et personnels de faire usage de leur droit de réunion sur leurs lieux de travail et d’étude à la Sorbonne. Les étudiant-e-s et personnels massé-e-s devant la Sorbonne ont été copieusement gazé-e-s. La préfecture de police, qui prétendait hier encore ne pas avoir “donné suite” à la demande d’intervention des CRS du président de l’université Georges Haddad, a pourtant cherché à (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Stop au démantèlement des EREA !

EREA, LA CASSE CONTINUE

Depuis quelques années, les suppressions de postes, et notamment des postes d’éducateurs en internat sont combattues par de nombreuses mobilisations des personnels dans les EREA. Chaque année, les académies mettent en place de véritables plans de destruction de ces établissements, s’appuyant sur les dernières circulaires, comme celle qui sera mise en œuvre à la rentrée 2018 (EREA n°2017-076 du 24-4-2017). Celle-ci remet en cause le fonctionnement des EREA et les statuts des personnels en allant vers la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Non à la fermeture des CIO et à la régionalisation de l’orientation !

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » étudié à l’Assemblée nationale à partir du 12 avril prévoit le transfert de l’information sur l’orientation aux régions. En effet, l’article 10 du projet de loi stipule que c’est la région, et non plus l’État, qui "délivre l’information nécessaire sur toutes les voies de formation aux élèves et aux étudiants". Ainsi, "les missions exercées par les délégations régionales de l’office national d’information sur les enseignements et les (...)  >> Lire la suite...
mercredi 11 avril 2018

Intervention policière imminente au centre PMF-Tolbiac

Communiqué SUD éducation et communiqué de l’intersyndicale de Paris 1

Ce mercredi 11 avril, Georges Haddad a communiqué avoir demandé “son concours” au préfet de police pour “rétablir le fonctionnement habituel” au centre Pierre Mendès-France. SUD éducation dénonce cette nouvelle intervention policière au sein et autour de l’Université. On connaît désormais la méthode employée : charge, matraque, gaz et interpellation violente de militant-e-s syndicaux et syndicales identifié-e-s. Dans le contexte actuel de répression violente (Nanterre, Lille, Strasbourg, etc.) du mouvement (...)  >> Lire la suite...
lundi 9 avril 2018
mis à jour vendredi 13 avril 2018

Pas de matraques dans les facs

SUD éducation dénonce les violences policières dans les universités

Lundi 9 avril, les forces de police sont intervenues dans deux universités à Nanterre et à Lille 2. Elles ont délogé avec violence des étudiant-e-s et personnels grévistes et ont usé de gaz lacrymogènes contre des personnes pacifiques. Plutôt que de répondre aux revendications ce gouvernement fait le choix de la répression. Plusieurs étudiant-e-s avaient été blessé-e-s dans une opération similaire menée à l’université de Bordeaux. Ces attaques contre les étudiant-e-s grévistes encouragent les opérations (...)  >> Lire la suite...
dimanche 8 avril 2018
mis à jour lundi 9 avril 2018

Mobilisons-nous dans l’éducation et construisons les convergences

Le gouvernement empile ses contre-réformes

SUD éducation appelle à amplifier la mobilisation, de la maternelle à l’université pour dénoncer les contre-réformes imposées à marche forcée par le gouvernement dans l’éducation : réforme du lycée et du bac, sélection à l’entrée à l’université avec Parcoursup, formation continue à l’école maternelle, manque de moyens, suppressions de postes, précarité, menaces contre notre statut… De nombreuses universités s’organisent et sont bloquées dans toute la France. Les personnels de l’éducation ont été très nombreux.ses à (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 avril 2018
mis à jour jeudi 12 avril 2018

Mobilisation nationale le 10 avril

Parcoursup, sélection, CAP22 - tract et affichette

Sélectionner à tout prix La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) généralise la sélection à l’entrée de toutes les filières de l’enseignement supérieur français. Le gouvernement s’est notamment arc bouté sur le refus de laisser les élèves hiérarchiser leurs vœux sur Parcoursup comme ils le faisaient sur APB, alors que ce système va créer d’énormes listes d’attentes anxiogènes et inutiles. Pourquoi ? Sur APB, dans de nombreuses formations, le nombre d’élèves qui les choisissaient en premier vœu correspondait peu ou prou au nombre de places. La non-hiérarchisation des vœux au contraire augmente mécaniquement le nombre de candidatures reçues dans de nombreuses filières, alors même que les candidat-e-s ne prendront pas les places s’ils en trouvent ailleurs. On gonfle ainsi artificiellement les demandes pour qu’elles excèdent partout les capacités d’accueil, et ainsi contraindre toutes les formations à classer, trier, sélectionner les candidatures, même dans les filières non-saturées où la sélection se trouve non seulement nier le droit à l’éducation, mais imposer aux personnels un lourd travail de classement en définitive inutile ! L’obstination du gouvernement montre bien le caractère idéologique de cette réforme : il faut à tout prix mettre les élèves en compétition partout, et rendre l’ensemble du système sélectif.  >> Lire la suite...
vendredi 6 avril 2018
mis à jour dimanche 8 avril 2018

Réforme du bac, du lycée : le ministère s’entête

Le ministère vient de communiquer les projets de textes concernant la réforme des enseignements du lycée. Après le rejet en CSE du 21 mars du décret sur la mise en œuvre du nouveau baccalauréat, le gouvernement persiste et dévoile des projets de textes toujours aussi flous sur les horaires, leurs répartitions et les disciplines qui constitueront les enseignements au lycée et en particulier ceux de spécialités qui sont la nouveauté et l’inconnu de cette réforme. Un ministère inconséquent La fédération (...)  >> Lire la suite...
mercredi 4 avril 2018

Dans l’Éducation Nationale, 1 personnel sur 4 est contractuel

SUD éducation tire la sonnette d’alarme

La Fédération SUD éducation appelle les personnels à se mobiliser et à faire grève le 5 avril contre l’aggravation de la précarité dans l’éducation. Aujourd’hui, 300 000 personnels de l’Éducation Nationale ne sont pas fonctionnaires mais contractuel-le-s, sans compter les milliers de précaires qui font vivre l’Enseignement Supérieur et la Recherche. À l’heure où le gouvernement s’attaque aux statuts des cheminot-e-s, rappelons que les mêmes logiques sont à l’œuvre dans la Fonction Publique : liquider les (...)  >> Lire la suite...
lundi 2 avril 2018
mis à jour jeudi 12 avril 2018

Parcoursup : boycott des commissions de sélection et des classements

La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) généralise la sélection à l’entrée de toutes les filières de l’enseignement supérieur français. Le gouvernement s’est notamment arc bouté sur le refus de laisser les élèves hiérarchiser leurs vœux sur Parcoursup comme ils le faisaient sur APB, alors que ce système va créer d’énormes listes d’attentes anxiogènes et inutiles. Pourquoi ? Sélectionner à tout prix Sur APB, dans de nombreuses formations, le nombre d’élèves qui les choisissaient en premier vœu (...)  >> Lire la suite...
lundi 2 avril 2018

Solidarité avec les enseignantes et enseignants de Tunisie - Les exigences du FMI : ça suffit !!

Communiqué de la fédération Sud éducation

Depuis plusieurs mois, les syndicats de l’éducation de l’Union Général des Travailleurs de Tunisie dénoncent la privatisation de ce service public par un pouvoir qui se plie aux exigences du FMI. Comme dans d’autres pays, cette institution exige des coupes budgétaires dans ce service public, au mépris des besoins de la population et des conditions de travail des enseignants et enseignantes. Depuis des mois, les grèves et manifestations massives dénoncent cette politique, avec le soutien de la (...)  >> Lire la suite...
samedi 31 mars 2018

Education en lutte n°4

Bulletin d’information et de mobilisation - 31 mars 2018

A partir du 3 avril, construire les convergences La journée de mobilisation du 22 mars fut un succès. Presque 500 000 personnes dans les manifestations, plus de 200 000 grévistes dans l’éducation nationale. Il s’agit maintenant de poursuivre la mobilisation. Les mobilisations dans les universités, les lycées, les collèges mais également celles des postières et postiers, celles des hospitaliers ou des cheminotes et cheminots sont liées : elles ont en commun la défense du service public. Ce sont des (...)  >> Lire la suite...
vendredi 30 mars 2018

Appel intersyndical à la grève des précaires du 5 avril

Appel intersyndical SUD éducation et CNT-F

Dans l’éducation, les annonces ministérielles se succèdent, toutes dans le même sens. La suppression de 120 000 postes de fonctionnaires déclinée dans l’Éducation se traduit par une baisse drastique du nombre de postes ouverts au concours et parallèlement par une augmentation importante du nombre d’enseignant-e-s contractuel-le-s, dans le premier comme dans le second degré. Par ailleurs, depuis cet été, un véritable plan de licenciement a été décidé par le gouvernement, renvoyant plusieurs milliers de (...)  >> Lire la suite...
vendredi 23 mars 2018
mis à jour jeudi 5 avril 2018

Succès de la mobilisation du 22 mars !

affichette SUD éducation

La journée de grèves et de manifestation du jeudi 22 mars à l’appel de 7 organisations syndicales de la fonction publique est un succès. Elle appelle des suites rapides. 500 000 manifestant-e-s dans toute la France plus de 200 000 grévistes dans l'éducation nationale  >> Lire la suite...
vendredi 23 mars 2018
mis à jour lundi 26 mars 2018

Violente agression d’étudiantes et étudiants mobilisé-e-s à Montpellier

Dans la nuit du 22 au 23 mars, un groupe de personnes cagoulées et armées a agressé violemment, avec la bénédiction du directeur de l'UFR de droit, des étudiant-e-s qui occupaient la fac de droit.  >> Lire la suite...
mercredi 21 mars 2018

Mise sous tutelle de l’université du Mirail menace d’intervention des forces de l’ordre

Communiqué de Solidaires Haute-Garonne (31)

Solidaires 31 condamne la mise sous tutelle de l’État, la menace d’intervention policière et la répression du mouvement social sur la fac du Mirail. En grève depuis plus de 3 mois contre la fusion des universités toulousaines et contre la sélection à l’Université, personnels et étudiant-es font face aujourd’hui à une manœuvre politique autoritaire qui a pour but de museler la contestation sociale et d’en empêcher son extension. La ministre de l’Enseignement Supérieur Frédérique Vidal a déclaré (...)  >> Lire la suite...
dimanche 18 mars 2018

Grève générale à Mayotte - Des moyens pour l’éducation

Communiqué de la fédération Sud éducation

Depuis le 20 février, Mayotte, 101e département français, est paralysé par une grève générale initiée par deux mouvements qui se sont rejoints. D’un coté l’Intersyndicale faisant suite à l’insécurité dont ont fait l’objet les conducteurs de transports scolaires et de l’autre initiée dans l’éducation Nationale par la CGT Educ’action, SUD Education et la FNEC-FP/FO suite à la succession de faits graves de violences dans les établissements scolaires. C’est bien l’insécurité et les conditions de vie qui sont au (...)  >> Lire la suite...