Communiqués 2002-2003


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 4 juillet 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

bilan du mouvement de grève

Le mouvement de grève que nous venons de connaître au niveau de l’Education nationale est un moment qui a quelque chose d’historique, d’une part dans sa détermination, puisque dans certaines régions celui-ci a couvert plusieurs mois de l’année scolaire et les mois de mai et juin dans plusieurs milliers d’école, d’établissements et de services. Ce mouvement de grève aura aussi été exceptionnel dans la mesure où dans de nombreux départements, il aura été vraiment un mouvement intercatégoriel avec notamment (...)  >> Lire la suite...
vendredi 4 juillet 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Prélèvement de jours de grève

La fédération des syndicat SUD Education tient au préalable à demander, pour tous les grévistes, le paiement intégral des jours de grève : en effet le gouvernement a toujours refusé toute réelle discussion sur l’essentiel des revendications (décentralisation des atoss, licenciement des emplois-jeunes, suppression des mi-se, retraite...) ; le déclenchement et la poursuite de la grève sont donc de son entière responsabilité Si des prélèvements doivent être effectués (et cela a déjà commencé à se (...)  >> Lire la suite...
mercredi 11 juin 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Violences policières et arrestations

Saint Denis, le 11 juin 2003 Violences policières à la Concorde ( !) Des incidents ont éclaté dans le cadre de la manifestation parisienne du mardi 10 juin. Alors que la manifestation n’était pas encore achevée (tous les cortèges n’étaient pas encore arrivés à la place de la Concorde), les manifestants ayant décidé de rester sur place ont dû faire face à des jets massifs de gaz lacrymogène ainsi qu’à des canons à eau. Il semble que quelques cannettes et autres bouteilles d’eau envoyées par dessus les (...)  >> Lire la suite...
mardi 10 juin 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Poursuivre la grève pour faire céder le gouvernement

Saint Denis, le 10 juin 2003 Poursuivre la grève pour faire céder le gouvernement L’ampleur des grèves et manifestations pour cette journée du 10 juin montre une nouvelle fois la détermination des salariés à lutter contre les projets de « réformes » du gouvernement. Tous ont conscience que pour faire reculer le gouvernement sur ses projets, la grève doit continuer à gagner d’autres secteurs, du public comme du privé. Et c’est bien à la construction de la grève générale que travaillent les assemblées (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 juin 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Examens, 12 juin, ...

Non, la grève ne « s’essouffle » pas. Dans l’Education Nationale comme ailleurs, les grévistes sont déterminés à poursuivre la grève reconductible pour obtenir le retrait des projets gouvernementaux. Si il y a radicalisation, c’est surtout du côté des pouvoirs publics : les interventions violentes des forces de l’ordre et les mesures de répression à l’encontre des manifestants et grévistes se multiplient. Le gouvernement semble donc vouloir faire durer le conflit, alors même que nous sommes rentrés dans une (...)  >> Lire la suite...
jeudi 5 juin 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Appel au 10 juin

Pour le retrait du projet Fillon, mobilisation générale ! La mobilisation contre le projet Fillon se poursuit ; le gouvernement joue l’usure, le découragement et la répression, soutenu ouvertement par la droite et le Medef Pourtant, les grèves reconductibles se poursuivent à l’éducation nationale, la Sncf, aux impôts, dans les hôpitaux, à la Poste... De nombreuses initiatives interprofessionnelles se développent dans les villes : manifestations, blocages, débats publics... Le Gouvernement refuse de (...)  >> Lire la suite...
vendredi 30 mai 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

com de presse sur la question des examens

La fédération des syndicats SUD Education tient à rappeler que : La grève est un droit constitutionnel Ce ne sont pas les grévistes qui ont choisi le moment de leurs luttes : c’est le gouvernement qui tente de faire passer en force, à la fin de l’année scolaire, des "réformes" qui constituent une régression inacceptable pour l’ensemble des travailleurs et des chômeurs, et qui remettent en cause les services publics. le seul blocage vient du gouvernement qui a décidé de faire de la période des examens (...)  >> Lire la suite...
vendredi 30 mai 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

com de presse sur la non invitation de SUD aux réunions de l’interfédérale

Dans divers départements, des responsables de la FSU et des responsables de FO affirment dans les AG de grévistes que la fédération des syndicats SUD Education a été invitée à la dernière interfédérale nationale qui a abouti à un communiqué commun FAEN, FERC-CGT, FNEC-FP/FO, FSU, SGENCFDT, UNSA-Education le 28 mai. Nous tenons à contredire ces affirmations : depuis le mois de novembre, la fédération des syndicats SUD Education n’a a aucun moment été invitée aux réunions de l’interfédérale (initialement (...)  >> Lire la suite...
jeudi 22 mai 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

audience au ministère de l’E N

Une délégation de la fédération des syndicats SUD Education reçue très brièvement au ministère... Saint Denis, le 22 mai 2003 Une délégation de la fédération des syndicats SUD Education devait être reçue ce matin au ministère de l’éducation nationale. La coordination nationale de l’éducation du 17 mai avait demandé aux fédérations syndicales de s’adresser au ministère sur la question des examens. Nous avons alors envoyé un fax au ministère afin d’être reçus, pour prendre connaissance des solutions envisagées (...)  >> Lire la suite...
jeudi 15 mai 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Pour faire reculer le gouvernement : généraliser la grève reconductible

Saint Denis, le 15 mai 2003 Dans l’Education Nationale, les mouvements de grève reconductible, déclenchés ces dernières semaines, se sont généralisés, et la grève générale de l’Education Nationale est aujourd’hui en marche. Si les taux de grévistes ont atteint des niveaux rarement vus pour la journée du 13 mai, c’est surtout la reconduction de la grève (parfois depuis plusieurs semaines), jour après jour, qui est d’une ampleur exceptionnelle. Il s’agit avant tout d’un mouvement d’établissements (lycées, (...)  >> Lire la suite...
mardi 29 avril 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

"Education Nationale, une seule perspective : la grève reconductible"

Saint Denis, le 29 avril 2003 Même s’il y a des disparités dans la mobilisation, la réalité et/ou la perspective de la grève reconductible dans l’éducation nationale ne peuvent plus être ignorées aujourd’hui. Mouvement d’une ampleur exceptionnelle à la Réunion. Dans la zone C la grève a repris à la rentrée des vacances et ceux qui comptaient sur l’essoufflement de la contestation à cause des congés se sont trompés : nouvelle mobilisation sur l’académie de Bordeaux, et en région parisienne le mouvement (...)  >> Lire la suite...
vendredi 4 avril 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

appel du conseil fédéral à la grève reconductible

Saint Denis, le 4 avril 2003 Dans de nombreux départements, les AG de personnels de l’éducation nationale, souvent soutenues par des intersyndicales, ont décidé la grève reconductible, notamment autour de la journée interprofessionnelle sur les retraites du 3 avril. Depuis octobre, diverses catégories de personnels (copsy, atoss, mi-se, emplois-jeunes, enseignants...) se sont lancées tour à tour dans des mouvements de grève, surtout sur les questions liées aux statuts, au licenciement des (...)  >> Lire la suite...
mardi 18 mars 2003
mis à jour vendredi 11 novembre 2005

Comment l’Education Nationale a utilisé, exclu, brisé Kofi Akomiah (1957 - 2003)

Kofi Akomiah est né au Ghana en 1957. Anglophone, il obtient une licence de Lettres Modernes puis une licence, une maîtrise et un DEA de Philosophie à l’Université de Besançon. De 1988 à 1999, il enseigne la Philosophie comme Maître Auxiliaire dans l’académie de Besançon. En 1997, il est reçu au CAPES de Philosophie, mais ne peut bénéficier de son admission car le décret annonçant la naturalisation qu’il demande depuis 10 ans n’est pas publié. En 1998, il est à nouveau admissible à l’oral du CAPES mais (...)  >> Lire la suite...
mardi 11 mars 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

appel à la grève reconductible à partir du 18 mars

Construire la grève reconductible dans l’éducation nationale Depuis le mois d’octobre des collectifs de surveillants et d’emplois jeunes ont entamé des mouvements de grève, souvent reconductible, contre le « statut » d’assistant d’éducation, contre la disparition des mi-se et contre le licenciement programmé des aides-éducateurs. Les journées de grève ponctuelles se sont multipliées, à l’appel de diverses fédérations. Si elles ont pu constituer des étapes importantes dans l’extension de la mobilisation, ces (...)  >> Lire la suite...
dimanche 23 février 2003
mis à jour vendredi 11 novembre 2005

Le mouvement syndical européen dit non à la guerre !

Ensemble, les organisations syndicales européennes signataires du présent appel refusent la guerre. L’objectif des États-Unis est d’imposer leur hégémonie politique et économique, d’installer un protectorat pour contrôler les ressources pétrolières et de garantir les intérêts des multinationales. Les conséquences d’une guerre contre l’Irak, c’est d’abord la population irakienne qui va les subir. Le dictateur Saddam Hussein et ses généraux seront eux à l’abri. Les conséquences, nous les subirons aussi dans (...)  >> Lire la suite...
jeudi 23 janvier 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

grève du 28 janvier

Comme au mois d’octobre, les cinq fédérations CGT, FAEN, FSU, SGEN CFDT, UNSA éducation ont décidé d’appeler les personnels de l’éducation et de la recherche à une grève de 24 h le 28 janvier. Comme en octobre, le texte d’appel commun se contente d’une critique du budget gouvernemental en oubliant expressément toute référence à la suppression des 5600 postes de surveillants, la disparition du statut de MI-SE et le licenciement programmé de tous les aides éducateurs (A.E.), avec la création d’un nouveau (...)  >> Lire la suite...
samedi 4 janvier 2003
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

contre toutes les lois sécuritaires, appel à manifester le 11 janvier

La Loi de sécurité intérieure (LSI) dite loi Sarkozy renforce la répression qui s’abat sur notre société dans la continuité de la Loi de sécurité quotidienne (LSQ), élaborée, votée et appliquée par la gauche plurielle. Cette gauche appelle à manifester le 11 janvier contre les lois Sarkozy-Perben, en occultant sa responsabilité dans l’instauration d’une politique sécuritaire. Après les manifestations du 26 octobre et du 15 décembre, nous continuerons à manifester notre opposition à toutes les lois (...)  >> Lire la suite...
jeudi 21 novembre 2002
mis à jour samedi 25 août 2007

A propos de l’enquête sur le collège unique...

Saint-Denis, le 19 novembre 2002 Ce n’est même plus de l’accompagnement, c’est une campagne promotionnelle ! L’enquête Eduscope, commandée par la FSU, étale ses résultats en parfaite synchronisation avec l’annonce des projets ministériels, projets qui ne se démarquent pas fondamentalement de ceux initiés précedemment par JL.Mélenchon quand il était en poste à l’enseignement professionnel : le collège unique est un échec, rétablissons les orientations précoces vers... le monde du travail. Face à l’échec (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 novembre 2002
mis à jour samedi 25 août 2007

communiqué commun SUD Éducation - FO

La Fédération SUD ÉDUCATION et la FNEC FP FORCE OUVRIÈRE se sont rencontrées au niveau national jeudi 14 novembre 2002 à l’initiative de SUD ÉDUCATION qui avait invité toutes les fédérations de l’Éducation nationale. Les deux organisations ont confirmé leur appel à tous les personnels de l’Éducation nationale à se mettre en grève et à manifester le mardi 26 novembre 2002 sur les mots d’ordre suivants : Pour le maintien du Congé de Fin d’Activité, 37,5 annuités pour tous public/privé, Aucun transfert aux (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 novembre 2002
mis à jour samedi 25 août 2007

Grève du 26 novembre 2002 : communiqué de SUD Éducation

Saint-Denis, le 14 novembre 2002 Les inquiétudes des personnels face aux nombreuses attaques que subit le service public d’éducation nationale se sont traduites par une large participation à la grève et aux manifestations du 17 octobre, journée à laquelle la Fédération des syndicats SUD Éducation avait appelé, sur ses bases revendicatives, considérant qu’elle pouvait constituer une étape importante pour ceux qui entendent s’opposer aux réformes libérales. De fait, parmi les personnels mobilisés, (...)  >> Lire la suite...