Communiqués 2001-2002


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 2 mai 2002
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

pétitions unitaires dénonçant la mise en place des lycées des métiers

COMMUNIQUE DE PRESSE A l’appel des sections académiques Paris, Créteil, Versailles, des syndicats SNFOLC, CGT Educ’Action, SNETAA-EIL, SNUEP-FSU, SUD Education, 150 personnels se sont retrouvés au ministère de l’Education Nationale Jeudi 2 Mai pour être reçus et déposer les pétitions unitaires dénonçant la mise en place des lycées des métiers. La délégation a déposé une première série de 1500 pétitions provenant de 80 établissements. Ces pétitions disent NON au lycée des métiers et exigent l’arrêt et (...)  >> Lire la suite...
samedi 23 mars 2002
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Sans papiers - communiqué du 23 mars 02 : BRUTALITÉS SOCIALISTES À MARSEILLE

BRUTALITÉS SOCIALISTES À MARSEILLE : SOLIDARITÉ AVEC LES SANS PAPIERS Ainsi, le Parti Socialiste ne supporte pas qu’on évoque la promesse faite par Lionel Jospin -il y a cinq ans !- de régulariser les Sans papiers et lâche son service d’ordre sur ceux qui ont osé manifester pacifiquement en déployant une banderole rappelant cette promesse lors du meeting de Lionel Jospin à Marseille. SUD Education exprime sa vive indignation après l’agression physique dont ont été victimes les Sans papiers et, à ces (...)  >> Lire la suite...
vendredi 1er février 2002
mis à jour vendredi 14 janvier 2005

Grève le 4 février dans le premier degré à Paris

RYTHMES SCOLAIRES A PARIS : GRÈVE LE 4 FEVRIER MANIFESTATION A 14 H DEVANT LA SORBONNE Le syndicat SUD Education appelle les enseignants des écoles maternelles et élémentaires de Paris à faire grève lundi 4 février. A l’issue de la rencontre avec le Recteur d’Académie, le 29 janvier, les enseignants parisiens réunis en assemblée générale ont décidé de reconduire le mouvement qu’ils avaient entamé le 18 janvier pour le jour où l’Académie -en accord avec la Ville de Paris- va faire une nouvelle annonce (...)  >> Lire la suite...
vendredi 21 décembre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

Préavis de grève pour la semaine du 7 janvier 2002

Grève unitaire (!) le 24 janvier ? La Fédération des syndicats SUD Education vient d’être informée, par la presse, d’un appel à la grève « unitaire » le 24 janvier par la FAEN, la FERC-CGT, la FSU, le SGEN-CFDT, et l’UNSA-Education, notamment sur la question de « l’aménagement et de la réduction du temps de travail, à l’Education Nationale, la Recherche Publique, la Jeunesse et Sports et l’Enseignement Agricole Public ». Une fois de plus, à aucun moment, la Fédération SUD Education n’a été informée de cette (...)  >> Lire la suite...
lundi 8 octobre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

8 octobre 2001 : contre les bombardements en Afghanistan

Paris, le 8 octobre 2001 Communiqué de presse de la Fédération des syndicats SUD éducation La fédération des syndicats SUD Education proteste énergiquement contre les bombardements déclenchés cette nuit contre l’Afghanistan. Elle s’indigne de la participation du gouvernement français à ces opérations de guerre. Elle refuse tout "patriotisme "économique", toute campagne de mobilisation générale pour justifier l’augmentation des contrôles des immigrés, les licenciements.. Elle participera aux (...)  >> Lire la suite...
jeudi 4 octobre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

4 octobre 2001 : contre la guerre

Déclaration de la Fédération des syndicats Sud Education CONTRE LA GUERRE Paris, le 4 octobre 2001 Contre la guerrre, Contre la guerre, mode de fonctionnement de ce monde, Contre ce monde en guerre, guerre militaire, guerre économique et financière Nous nous situons résolument du côté de ceux qui souffrent des dommages colatéraux, populations civiles asservies, populations condamnées à la misère, travailleurs licenciés, précaires et chômeurs. Nous refusons autant les ripostes militaires que les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 28 septembre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

28 septembre 2001 : vigipirate : vigilance

Dès le 11 septembre au soir, le ministre de l’intérieur a annoncé la réactivation du "plan vigipirate renforcé", dont l’efficacité à l’égard du terrorisme international reste à démontrer mais dont les conséquences dans la vie quotidienne sont indéniables : présence policière et militaire ostensible, contrôles multiples souvent au faciès, restriction des libertés usuelles dans les centres urbains. Pour les écoles et les établissements scolaires, un texte national existe mais il n’est pas rendu public. (...)  >> Lire la suite...
vendredi 28 septembre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

28 septembre 2001 : emplois-jeunes - mobilisation

Les aides-éducateurs se sont mobilisés le 27 septembre : assemblée générales, manifestations, rassemblements par centaines devant les rectorats. La fédération des syndicats Sud-Education ne peut que les soutenir dans leur refus d’ un statut au rabais et la pérennisation de la précarité. La fédération des syndicats Sud-Education condamne le recrutement de personnels de droit privé dans le service public d’Education. Pour autant, il faut être clair : Un statut de droit public pour les Aides-Educateurs ? (...)  >> Lire la suite...
jeudi 27 septembre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

27 septembre 2001 : Toulouse : l’horreur économique !

Encore une fois, la logique économique et financière a pris le pas sur les considérations humaines. Cette fois, vingt neuf personnes sont mortes, des milliers ont été blessées dans l’explosion de l’usine AZF de Total Fina. Sud Education ne peut que partager la douleur des familles, des collègues, des camarades et le syndicat prend toute sa place dans la chaîne de solidarité qui s’est organisée. Mais, Sud Education partage aussi la colère des populations, des travailleurs, des étudiants contre l’incurie (...)  >> Lire la suite...
vendredi 21 septembre 2001
mis à jour samedi 25 août 2007

21 septembre 2001 : attentats USA

COMMUNIQUE DU CONSEIL FEDERAL DE SUD EDUCATION DU 21 SEPTEMBRE 2001 La poussière retombe sur les ruines. Petit à petit, l’effet de sidération s’estompe et l’on recommence à réfléchir. Des milliers d’êtres humains ont été broyés sous les gravats. Des milliers de rescapés vivront cet enfer toute leur vie durant. Non : les maîtres du monde et de la finance (Américains, certainement, mais aussi Français ou... Arabes) n’ont pas été frappés. Ils gagneront de nouveaux milliards dans la reconstruction de (...)  >> Lire la suite...