Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 29 janvier 2010

Sur le mouvement des désobéisseurs

Sur le mouvement des désobéisseurs "La fédération SUD éducation confirme et renouvelle son soutien aux enseignant-e-s désobeisseurs qui cherchent à résister aux contre-réformes qui démantèlent le service public d’éducation. La fédération prend acte qu’un mouvement autonome s’est aujourd’hui constitué, sous le titre de « réseau des enseignants du primaire en résistance », avec ses orientations et son fonctionnement propres, Mouvement qui dépasse la simple mise en réseau d’individus. La fédération SUD (...)  >> Lire la suite...
jeudi 28 janvier 2010

Soutien aux grévistes de Dunkerque

La fédération Sud Éducation tient à manifester son soutien aux salarié-e-s de la raffinerie Total de Dunkerque, en grève reconductible depuis le 12 janvier. Dans un contexte d’attaques violentes du patronat et du gouvernement contre les salariés du privé et du public, la grève reste l’arme la plus efficace pour défendre nos emplois et nos salaires. Elle permet également de forger des liens de solidarité qui n’existent plus dans ce que nos dirigeants nous imposent comme soi-disant société. Nous (...)  >> Lire la suite...
jeudi 28 janvier 2010

Rattrapage du bac professionnel : Sud Éducation exige que l’ensemble des élèves de Terminale des lycées généraux, technologiques et professionnels soient soumis aux mêmes modalités de rattrapage pour le baccalauréat

Le 1er octobre 2009, Sud Éducation dénonçait le premier oral de rattrapage du bac pro en ces termes : « La liste serait trop longue. Prévue en mai pour un oral début juillet, bâclée tant dans la forme que dans les modalités, il devient évident que cette épreuve sert d’alibi pour faire avaler la pilule amère du bac pro en 3 ans, jeter de la poudre aux yeux de l’opinion publique pour masquer les suppressions de postes, les heures d’enseignement et de formation volées, permettre à ce gouvernement méprisant (...)  >> Lire la suite...
jeudi 21 janvier 2010

Réintégration immédiate de Gilles Lehmann !

Nous avons appris avec stupeur et colère la suspension de notre camarade et collègue Gilles Lehmann lundi 18 janvier 2010. Il a été suspendu à 11 heures par l’Inspecteur d’Académie qui a envoyé d’urgence une remplaçante pour prendre en charge sa classe. De quels faits si graves est-il coupable pour subir cette mesure exceptionnelle qu’est la « suspension immédiate » ? L’Inspecteur d’Académie lui reproche de ne pas respecter le protocole de passation des évaluations nationales pour les élèves de CM2. Cette (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 janvier 2010

Tous en grève le 21 janvier !

Pour organiser la défense de l’école publique et laïque et refuser des contre-réformes toujours plus régressives

La casse du métier et la disparition de la formation professionnelle La « masterisation » est un recul historique dans le système éducatif français : disparition des IUFM et masters vidés de tout volet pédagogique ou didactique, allongement des études universitaires (dont aucune étude n’a montré la nécessité) non payées, au détriment des étudiants socialement les moins favorisés. Cette réforme constitue un pas de plus dans la déstructuration de la Fonction Publique d’État et du statut de fonctionnaire. Après (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 janvier 2010

communiqué intersyndical SNES-FSU, CGT-Educ’action, Sud-Education, SNALC, SNEP-FSU, SNCL-FAEN, SNETAP-FSU

le 12 janvier Les organisations SNES-FSU, CGT-Educ’action, Sud-Education, SNALC, SNEP-FSU, SNCL-FAEN, SNETAP-FSU rappellent leur opposition aux projets ministériels de réforme du lycée et de gouvernance des établissements et renouvellent leur demande au ministre de ne pas publier les textes qui ont été soumis au CSE du 11 décembre 2009 et de reprendre les discussions sur d’autres bases. Dans l’immédiat elles appellent les personnels à se mobiliser dans les établissements contre ces projets sous des (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 janvier 2010

Pour la défense du service public d’enseignement supérieur et de recherche, de ses personnels : dans l’action le 21 janvier 2010 !

Le Gouvernement persiste à attaquer l’enseignement supérieur et la recherche, l’ensemble de la Fonction publique et des services publics. Ainsi, cette politique conduit à supprimer plus de 100 000 emplois dans la fonction publique d’Etat depuis 2007, dont 30 000 annoncés pour cette année (16 000 dans l’Education Nationale). L’Enseignement Supérieur et la Recherche sont frappés de plein fouet par des réformes (Pacte Recherche, loi LRU, …) et des restructurations aux conséquences désastreuses sur (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 janvier 2010

Appel intersyndical à la grève le 21 janvier 2010

Les organisations syndicales SNES, SNETAP, SNEP, CGT et Sud Éducation engagées dans une action contre la politique de casse de la Fonction Publique, et en particulier du système éducatif (réforme du lycée, le décret sur les EPLE, etc.) appellent tous les personnels à se mettre en grève le jeudi 21 janvier et à se réunir en Assemblées Générales pour organiser la poursuite de la lutte.  >> Lire la suite...
vendredi 8 janvier 2010
mis à jour jeudi 28 janvier 2010

boycott des évaluations CM2 et CE1

La fédération sud éducation appelle les équipes enseignantes à organiser le boycott des évaluations CM2 et CE1. Evaluations CM2 CE1 : ne participons pas à cette mascarade ! Organisons le refus collectif des évaluations ! Les différents problèmes dénoncés par la communauté éducative l’an dernier concernant les évaluations nationales CM2 et CE1 subsistent : elles ne servent toujours pas au diagnostic des difficultés des élèves, elles ne constituent pas un outil professionnel au service de la réduction (...)  >> Lire la suite...
vendredi 11 décembre 2009
mis à jour jeudi 17 décembre 2009

Communiqué après le CSE du 10 décembre 2009

Communiqué commun du 10 décembre 2009 Réforme du lycée Le ministre enfonce le clou Le ministre a présenté son projet de réforme du lycée au CSE (Conseil Supérieur de l’Education) le 10 décembre. Dans un discours bien rodé qui ne varie pas d’un iota depuis quelques semaines, il a confirmé l’ensemble de ses orientations et propositions, avant d’annoncer la publication des textes fin janvier. Le ministre s’entête et n’a en aucune façon entendu les demandes qui lui ont été adressées inlassablement au nom (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 décembre 2009
mis à jour vendredi 18 décembre 2009

Pétition intersyndicale

Lettre pétition : Monsieur le Ministre, Votre projet de réforme est inacceptable. Il constitue une réforme globale du second degré à travers les modifications du décret EPLE qui concerne également le collège. Il se traduit par : un accroissement dangereux de l’autonomie des établissements et des prérogatives des chefs d’établissements. Ainsi serait confié à la gestion locale près d’un tiers de l’horaire professeur au risque de conduire au développement des inégalités et à la concurrence entre les (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 décembre 2009

Communiqué intersyndical

Communiqué SNES-FSU, SNEP-FSU, SNETAP-FSU, SNFOLC, CGT Educ’action, SUD Éducation, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, 7 décembre 2009 Nous réaffirmons notre opposition résolue au projet de réforme du lycée du ministre de l’Éducation Nationale Le SNES-FSU, le SNEP-FSU, le SNFOLC, la CGT Educ’action, SUD Education, le SNALCCSEN, le SNCL-FAEN et le SNETAP-FSU se sont réunis le 3 décembre. Ils constatent, après la réunion de la CSL (Commission Spécialisée des Lycées) du CSE du 2 décembre, que le ministre de (...)  >> Lire la suite...
vendredi 4 décembre 2009
mis à jour lundi 7 décembre 2009

Derrière la réforme du lycée, La mise au pas des enseignants de tout le second degré.

Les textes présentés au Conseil Supérieur de l’Education du 10 décembre confirment ce que nous disions déjà sur la réforme du lycée . Mais le projet de décret concernant l’organisation des EPLE introduit en plus des éléments inacceptables dans le fonctionnement des lycées et collèges . Le renforcement du pouvoir du chef d’établissement. (Art. R421-8 à 421-13) Sur la structure de l’établissement, sur l’utilisation de la DGH (dotation horaire globale) et en général sur les mesures relevant de l’autonomie (...)  >> Lire la suite...
vendredi 4 décembre 2009
mis à jour jeudi 28 janvier 2010

Masterisation Chatel-Pécresse : la fin de la formation professionnelle des enseignants

Le 13 novembre dernier, Luc Chatel présentait son projet de transformation de la formation des enseignants à certaines organisations syndicales. En s’appuyant sur une idéologie qui prétend qu’enseigner ne requiert pas de formation professionnelle, il s’agit de supprimer l’année de stage de formation professionnelle effectuée en alternance entre établissement et IUFM et de la transformer en 5e année d’études supérieures. Ce projet est strictement le même que celui qui avait été présenté par Darcos et (...)  >> Lire la suite...
mercredi 2 décembre 2009

Communiqué de presse de l’intersyndicale du supérieur

Enquête auprès des précaires de la recherche et de l’enseignement supérieur : premiers résultats partiels  >> Lire la suite...
lundi 30 novembre 2009

Communiqué de l’intersyndicale lycée

Le projet de réforme du lycée du Ministre de l’Education Nationale est inacceptable ! Les organisations syndicales de l’enseignement secondaire SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Éducation , CGT Éduc’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN considèrent que les annonces sur la réforme du lycée faites par le ministre de l’Éducation Nationale le 19 novembre ne sont pas acceptables : l’autonomie des établissements pour l’utilisation de près d’un tiers de l’horaire professeur, va conduire au développement des inégalités (...)  >> Lire la suite...
vendredi 27 novembre 2009

La Réforme du lycée version Luc Chatel : danger ! Avis de tempête !

Éditorial Le projet de réforme du lycée a été dévoilé le 19 novembre. Loin de toute considération pédagogique, il s’explique principalement par l’objectif de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux dans la fonction publique et spécialement dans l’éducation qui doit y contribuer pour 80000 suppressions de postes d’ici 2012. Comme nous le montrerons cela s’accompagne d’une régression des conditions de travail des enseignants, de la qualité des enseignements et en particulier de ce qui peut aider à la (...)  >> Lire la suite...
mardi 3 novembre 2009
mis à jour vendredi 27 novembre 2009

La fédération Sud Éducation soutient la grève des travailleurs sans papier !

4000 travailleurs et travailleuses sans papiers sont en grève pour réclamer leur régularisation. Ils occupent depuis le 12 octobre 2009 une quarantaine de sites en Île de France, des entreprises, ou des organisations patronales. Pour la première fois en France, un mouvement de grève de travailleurs Sans papiers est soutenu par un large front syndical et associatif. Il organise dans la lutte les travailleurs regroupés dans des entreprises, les travailleurs isolés, les travailleurs « au noir », (...)  >> Lire la suite...
vendredi 23 octobre 2009

Cagnotte contre l’absentéisme

Sud éducation est totalement opposé à la prime d’assiduité de M. Hirsch. A l’heure où le gouvernement est casse l’École par des saignées budgétaires successives, la distribution de primes aux élèves assidus et la volonté affichée de lutter contre l’absentéisme ne trompent personne. Pour aller plus loin, nous retranscrivons la position de l’intersyndicale île de France où l’on veut expérimenter la prime d’assiduité, et un lien vers la page des Cahiers Pédagogiques, plutôt intéressante sur l’aspect pédagogique. (...)  >> Lire la suite...
vendredi 23 octobre 2009
mis à jour jeudi 12 novembre 2009

Appel à la grève le 24 novembre

la Fédération Sud Éducation appelle l’ensemble des personnels à la grève, le mardi 24 novembre 2009, et à tenir des Assemblées Générales le 24 novembre afin d’organiser collectivement la suite du mouvement. Avis d’alerte rouge ! Les prévisions de budget 2010 laissent présager un état d’asphyxie pour l’Éducation Nationale : plus de 10000 postes supprimés dans l’EN, qui s’ajoutent aux 30000 déjà supprimés ces deux dernières années ! Le gouvernement poursuit sa politique de casse généralisée des services (...)  >> Lire la suite...