Avril 2005


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 20 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Constitution... pour l’éducation c’est Non !

Edito

La fédération des syndicats Sud éducation appelle à une mobilisation large et unitaire pour que le Non l’emporte au référendum. Traditionnellement les syndicats français se sont généralement refusés à donner des consignes de vote, chaque adhérent restant libre de son choix et suffisamment autonome pour se décider lui-même. Ce postulat démocratique n’a pas été remis en cause par la fédération. Cependant il faut commencer par se demander de quel vote il s’agit : un référendum portant sur un projet de société (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Loi Fillon et répression policière

Sud éducation soutient la mobilisation lycéenne

Loin de s’essouffler ou de ne représenter qu’une infime minorité, comme le prétend le ministre, le mouvement de contestation des lycéens s’est relancé sous de nouvelles formes. De nombreux lycées ont ainsi été occupés, bloqués, malgré l’intimidation des autorités ministérielles et rectorales, avec parfois la complicité des chefs d’établissements. Face à des mobilisations déterminées mais pacifiques, il est inacceptable que le gouvernement réponde par la répression, la violence policière et le dénigrement. Nous (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Pensée globale, action locale

Des Collectifs pour résister à la casse du service public

Tout comme le Medef ne rêve que d’accroître ses profits en réduisant le coût du travail, le gouvernement Raffarin n’a qu’une obsession : réduire les dépenses publiques. Leurs logiques convergent avec les privatisations puisque c’est aux groupes financiers que l’Etat brade toutes ses activités rentables. Une logique nationale de privatisation et d’asphyxie budgétaire La casse s’accélère : privatisation rampante d’Edf-Gdf au travers de son ouverture de capital, fermeture programmée de 6000 bureaux de la (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

La recherche publique aspirée par le secteur marchand

Début 2005, le gouvernement planchait sur un projet de loi pour la recherche. Les premiers documents de travail accessibles au grand public ont mis en évidence des objectifs qui ont choqué toute la communauté de la recherche publique. Face à l’unanimité des oppositions et au risque de remobilisation importante, en particulier pendant l’examen de la loi Fillon, le projet a été provisoirement « suspendu ». Aperçu de ce qui nous attend. L’avant-projet de Loi d’Orientation et de Programmation de la (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Les marchands à l’attaque de l’Espace Numérique des Savoirs

L’Espace Numérique des Savoirs est un panel de ressources en ligne (INSEE, AFP, Le Louvre...) mis à la disposition des enseignants. Ces ressources, souvent brutes, constituent une base de données de qualité pour préparer des cours ou travailler en salle multimédia avec des élèves. La recherche documentaire est plus pointue et ne se limite plus, comme on peut le déplorer souvent, à la seule encyclopédie Encarta. Mais déjà le projet ENS II ouvre grand la porte aux appétits marchands. L’objectif annoncé (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Enfants sans papiers

Faites payer les Conseils généraux !

Peut-on accepter que des enfants soient laissés à la rue, dans la détresse la plus totale, au prétexte que leurs parents sont sans papiers et que les politiques de Chevénement et Sarkozy les ont laissés aujourd’hui sans aucun droit reconnu ? C’est parce que la réponse est évidente que s’est constitué depuis octobre dernier, à l’initiative de l’ABCR (Association Biterroise contre le Racisme), un Collectif de Défense des Enfants de Sans-papiers, qui regroupe outre Sud éducation, la FSU, le PC, les Verts, (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Burkina Faso

Le combat continue pour le SYNATEB

En novembre 2003, Souleymane Sam, secrétaire général adjoint du Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base du Burkina Faso (SYNATEB), était venu à Lorient assister au Congrès de Sud éducation. Depuis, nos relations se sont maintenues. Nous nous faisons ici l’écho des récentes luttes menées par ce syndicat qui est sans conteste le plus combatif et le plus représentatif dans le secteur éducatif. Réforme et répression Le syndicalisme voltaïque, puis burkinabé, constitue un contre-pouvoir (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Crime raciste en Andalousie

Nous devons soutenir le Syndicato de Obrero del Campo

Samedi 13 février, un ouvrier marocain de 40 ans, Azzouz Hosni, syndiqué au SOC (Syndicato de Obreros del Campo), a été assassiné par un groupe de personnes près d’un bar à El Ejido, cette ville de la province d’Almeria en Andalousie tristement célèbre pour avoir été le théâtre d’un pogrom anti-marocain en février 2000. Cet assassinat est indissociable d’un contexte social et syndical très significatif qui nous concerne tous : c’est pourquoi nous devons soutenir le SOC, qui réclame justice. Avant d’être (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Contre cette « constitution »

Sud éducation défend un Non pédagogique

Non, le rejet du traité constitutionnel ne précipiterait pas l’Europe dans le chaos. L’Union continuerait simplement de fonctionner sur la base des traités actuels en attendant qu’un véritable processus constituant aboutisse. La victoire du Non en France offrirait enfin l’occasion de débattre des propositions alternatives à la « concurrence libre et non faussée » que consacre ce traité. Voilà pourquoi l’échéance du référendum, fixée au 29 mai prochain, nous semble décisive. Les syndicats regroupés dans (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Il est encore temps d’agir !

décentralisation

La loi a été imposée en juillet 2004 à coup de décret 49.3 : le gouvernement n’a même pas osé la faire voter. Depuis, les présidents de région ont refusé de signer les conventions d’application, parce qu’aucun financement de l’Etat n’est prévu. Même si la loi est passée, que ce soit la décentralisation ou la loi Fillon, rien n’est irréversible ! La décentralisation, c’est la casse des statuts et des conditions de travail pour les ouvriers et administratifs ! La décentralisation, c’est la fin des mutations, (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Pré-Affectation Multicritère

Mais qu’est-ce qu’on fiche ?

Dans un certain nombre d’Académies, et pour la première année sur Bordeaux, les enseignants découvrent la Pré-Affectation Multicritère (PAM). Une nouvelle procédure d’orientation par laquelle les enseignantEs pré-sélectionnent, pour les entreprises, de futurs salariéEs au comportement irréprochable. Mais est-ce vraiment notre travail ? La PAM consiste à mettre une note de comportement en vue d’une affectation en lycée professionnel après la troisième. Ces grilles d’évaluation ont été établies en aval par (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Deux lycées en grève contre l’autoritarisme d’un proviseur

Depuis la rentrée de septembre, la cité scolaire de Rezé (Loire-Atlantique), qui regroupe un lycée général et technologique et un lycée professionnel, a un nouveau chef d’établissement. Les méthodes de « management » de M. Marc Genet ont tout de suite fait monter la colère chez les personnels. Ceux-ci ont réagi collectivement. Dans un texte, les Assemblées générales des enseignants et Atoss des deux établissements lui ont notamment reproché : "l’impossibilité pour les personnels d’assurer normalement et (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Vidéosurveillance

Quand les caméras sapent l’éducation

A Mantes-la-Jolie (78), l’APAVE (consultants en sécurité) n’a pas hésité à proposer l’installation d’une centaine de caméras à la direction du lycée Jean Rostand, qui avait fait voter à marche forcée le principe de caméras en CA contre l’avis des profs. Seule la publication de l’information dans la presse , suite à une réunion publique sur la vidéosurveillance où intervenait Sud éducation, a permis de mettre en valeur publiquement le délire ultra-sécuritaire qui sous-tend le processus d’équipement de nombreux (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Jour férié travaillé : tous en grève le 16 mai !

Alors que sa responsabilité politique et celle de son gouvernement sont avérées dans le décès de plus de 15000 personnes âgées durant la canicule de l’été 2003, Raffarin a décidé de supprimer un jour férié, ou un jour RTT, pour financer un plan d’action contre la dépendance. A partir de 2005, tous les salariés du privé comme du public devraient donc travailler gratuitement un jour en plus, le plus souvent le lundi de Pentecôte et tout cela sous prétexte que ceux qui nous gouvernent prenaient des vacances (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 avril 2005
mis à jour dimanche 4 septembre 2005

Education physique et sportive contre sport-business

Avec Sud éducation, réaffirmons la nécessité d’un débat critique sur le sport et l’éducation physique La loi Fillon du 24 mars maintient l’épreuve d’Education Physique et Sportive au Brevet des collèges mais cela ne suffit pas à rassurer sur l’avenir scolaire d’une discipline dont les acteurs croyaient avoir gagné le combat pour une intégration solide et durable (élaboration de programmes, enracinement des pratiques physiques et sportives dans la société...) au sein du système éducatif. La baisse importante (...)  >> Lire la suite...