Afrique Maghreb


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 11 février 2013
mis à jour vendredi 1er mars 2013

Tunisie : Après l’assassinat de Chokri Belaïd, la solidarité est plus que jamais nécessaire !

Communiqué de l’Union syndicale Solidaires

Ce mercredi matin, Chokri Belaïd, le secrétaire général d’un des principaux partis politique de gauche en Tunisie vient d’être abattu par balle devant son domicile. L’Union syndicale Solidaires exprime son horreur face à ce crime odieux. Elle adresse toute sa solidarité à ses proches et aux militant-es tunisien-nes. Cette agression s’inscrit dans la campagne hargneuse d’extrêmistes religieux contre les mobilisations en cours. En effet, le courant politique auquel Chokri Belaïd appartenait regroupe (...)  >> Lire la suite...
vendredi 25 mars 2011

Soutien à l’association Cauri (contre les génocidaires au Rwanda)

L’association bordelaise Cauri et trois personnes sont assignées devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux pour « atteinte à la présomption d’innocence » par Sosthène MUNYEMANA, qui leur réclame 20 000 euros au titre de dédommagement d’un « préjudice moral ». Cauri est une association qui milite pour une politique africaine de la France transparente et débarrassée de ses travers impérialistes. Elle agit en particulier contre la banalisation des discours génocidaires. Médecin, M. Munyemana réside (...)  >> Lire la suite...
samedi 14 novembre 2009

Répression du mouvement des enseignant-e-s contractuel-le-s en Algérie

Communiqué du réseau euro-maghreb

Plus de 50 manifestant-e-s embarqué-e-s par la police le 11 novembre, une femme enceinte tabassée avec les autres grévistes, la présidente du CNEC SNAPAP (enseignants contractuels autonomes) et des représentants régionaux licenciés sans motif ! Voilà la réponse du pouvoir algérien à une manifestation pour revendiquer des salaires décents, des postes aux concours de recrutement et des conditions de travail acceptables. Communiqué du réseau syndical euro-maghreb : Les organisations syndicales (...)  >> Lire la suite...
mercredi 11 février 2009

SUD Education apporte son soutien inconditionnel au SNAPAP

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique subit à nouveau les attaques du pouvoir. Par des manœuvres sordides, ce dernier tente à nouveau de bâillonner et de discréditer ce syndicat beaucoup trop autonome à son goût, le tout sur fond de réélection prochaine, pour un troisième mandat, d’Abdelaziz Bouteflika. Au début du mois de janvier, les autorités ont en effet décidé de la fermeture du local de la section du SNAPAP dans la Wilaya de Bedjaia et de la suspension de son (...)  >> Lire la suite...
lundi 2 février 2009

Lettre du SNAPAP au responsable de la commission des libertés syndicales du BIT

La répression en Algérie continue encore et toujours.

A Monsieur le responsable de la commission des libertés syndicales du BIT Monsieur, Nous venons de nouveau déposer auprès de votre instance une plainte contre le gouvernement Algérien pour entrave au libre exercice du droit syndical, immixtion dans les affaires internes de l’organisation syndicale, suspension de cadres syndicaux et fermeture de locaux syndicaux. Si depuis 2001 les plaintes que l’on avait déposées auprès de votre instance expliquent comment les autorités publiques exercent (...)  >> Lire la suite...
lundi 26 janvier 2009

Report du procès en appel de Gafsa : parodie de justice dans une dictature policière

Témoignage de l’un des observateurs internationaux présents au procès

La délégation internationale qui s’est rendue au procès était composée de trois algériens du Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (Santé), de trois marocains qui représentaient la Confédération Démocratique du Travail, l’Organisation Démocratique de Travail (Education) et une association d’avocat, d’un avocat français représentant la FIDH, de la CNT, de la FSU et de SUD éducation pour l’US Solidaires ainsi que de la députée PC Eliane Assassi. Le procès en appel des 38 (...)  >> Lire la suite...
lundi 26 janvier 2009

Rencontre avec Ghezala M’Hamdi, militante de Gafsa, agressée par le chef de police du district.

Ghezala M’Hamdi a 30 ans, habite Gafsa et est une militante connue dans la région. Elle est adhérente au Parti Démocrate Progressiste, parti d’opposition et milite dans le Comité des Chômeurs diplômés de Gafsa ainsi que pour Amnesty International. Elle a participé aux manifestations de soutien aux chômeurs de Redeyef dès leur début. Elle a eu le malheur de prendre des photos les manifestants de Redeyef transportés à l’hôpital après avoir subi des violences policières. C’est la raison non avouée pour (...)  >> Lire la suite...
samedi 24 janvier 2009

Protestation dans l’éducation en Algérie à partir du mois de février

Devant les promesses non tenues des pouvoirs publics ; devant leur silence et mépris face aux revendications des enseignants et travailleurs de l’éducation, à savoir : • La révision de la grille des salaires, par la revalorisation du point indiciaire. • La promulgation du régime indemnitaire. • La révision du statut particulier pour répondre aux aspirations des enseignants et travailleurs de l’éducation. • Une retraite après 25 ans de service. Face aux atteintes répétées de la tutelle sur le pouvoir (...)  >> Lire la suite...
jeudi 30 octobre 2008

SOULÈVEMENT ET RÉPRESSION À SIDI IFNI (Maroc)

Depuis longtemps, les Aït Baaram, tribu amazigh de la région, dénoncent leur marginalisation, le retard dans le fonctionnement du nouveau port et de toutes les promesses de développement, le manque d’infrastructures routières et d’une assistance médicale digne, le chômage généralisé et le piston pour les emplois publics de la part de la Municipalité. En septembre 2007, le boycott des élections parlementaires a été pratiquement total ; il répondait à l’appel de l’ensemble des associations. Le 30 mai (...)  >> Lire la suite...
jeudi 30 octobre 2008

Solidarité avec les syndicalistes et militants emprisonnés ou inculpés du bassin minier de Gafsa

Depuis janvier 2008, la population du bassin minier de Gafsa au Sud Ouest de la Tunisie mène, pacifiquement et dans la dignité, une importante révolte sur fond de grande pauvreté, de chômage endémique et de flambée des prix. Elle proteste contre la corruption et pour le droit au travail et au développement local, réclame l’ouverture de négociations pour l’avenir de la région. Le pouvoir central y a répondu par une répression de plus en plus dure, qui rend aujourd’hui le mouvement exsangue de ses leaders (...)  >> Lire la suite...
samedi 29 mars 2008

APPEL POUR DES LUTTES ORGANISEES ET MASSIVES CONTRE LA VIE CHERE, LA CORRUPTION, LA FRAUDE, L’IMPUNITE ET POUR LES LIBERTES

Appel des centrales syndicales et des syndicats autonomes du Burkina Faso

Après les violentes manifestations qui ont secoué les villes de Bobo-Dioulasso, de Ouahigouya, de Banfora les 20, 21 et 22 février 2008, c’est la ville de Ouagadougou qui a été gagnée par les manifestations contre la vie chère le jeudi 28 février. Ces différentes manifestations, caractérisées par des destructions de biens publics et privés que nous déplorons, sont en fait l’expression d’un ras le bol des populations face à la hausse continue des prix, particulièrement ceux des produits de consommation (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 février 2008

Solidarité avec les syndicats autonomes algériens

Rassemblement devant les ambassades

L’US Solidaires, la CNT, .... appellent à des rassemblements devant les ambassades et consulats français le 12 février, en même temps que le rassemblement à Alger. L’Intersyndicale Autonome de la Fonction Publique algérienne (CLA, CNAPEST, SATEF, SNAPAP, SNTE, SNPEPM, CECA, coordination des sections CNES) a décidé l’organisation de grèves nationales du 10 au 12 février prochain, avec un rassemblement à Alger le 12. L’intersyndicale dénonce la dégradation des conditions de vie de l’ensemble de la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 17 janvier 2008

GESTION DECENTRALISATISEE DE L’EDUCATION AU BURKINA FASO : ENJEUX ET PERPECTIVES POUR LES TRAVAILLEURS DE L’EDUCATION DE BASE

Thème du cinquième congrès du SYNATEB

Ouagadougou les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 I. DE L’ANALYSE DU CONTEXTE Le 5ème congrès ordinaire, instance suprême de notre syndicat, se tient au moment où le contexte mondial, africain et national est marqué par des mutations importantes tant au niveau du capitalisme international que des luttes engagées et entreprises par les peuples opprimés et exploités. Le SYNATEB qui, au regard de sa ligne syndicale, est une organisation d’avant-garde, se doit de faire de la situation, un (...)  >> Lire la suite...
jeudi 17 janvier 2008

Motions du congrès du SYNATEB

Deux mandatés de Sud éducation ont participé aux travaux du congrès.

L’ensemble des motions adoptées par le cinquième congrès ordinaire du Synateb. APPEL A LA PRISE EN CHARGE DES RENCONTRES PÉDAGOGIQUES Considérant l’importance indéniable de l’éducation dans le développement socio-économique d’un pays, considérant l’impact positif des rencontres pédagogiques sur la qualité et la promotion de l’éducation, considérant qu’en raison de la flambée des prix des hydrocarbures et des produits premières nécessité, les enseignants éprouvent d’énormes difficultés pour participer (...)  >> Lire la suite...
samedi 22 décembre 2007

Répression syndicale en Tunisie !

La fédération des syndicats SUD éducation a appris que depuis le 20 novembre 2007, les enseignants Mohamed Moumni, Ali Jallouli et Moëz Zoghlami observent une grève de la faim, soutenue par le syndicat de l’enseignement secondaire de l’UGTT. Ces trois syndicalistes protestent contre le licenciement abusif dont ils ont fait l’objet, en date du 11 septembre dernier. Ils exigent leur réintégration dans leurs postes d’enseignants. En mettant fin à leurs contrats, le Ministère de l’Education Nationale (...)  >> Lire la suite...
samedi 22 décembre 2007
mis à jour mercredi 26 décembre 2007

Décès d’Osman Redouane, militant algérien dans l’éducation

L’Algérie démocratique en deuil : Osman Redouane, 56 ans, a succombé à une crise cardiaque la semaine dernière alors qu’il enseignait dans son lycée à Alger. Osman Redouane était l’un des piliers des luttes des syndicats autonomes dans le secteur de l’éducation. Il fut l’un des fondateurs du Conseil des Lycées d’Alger, réseau de lutte autonome et démocratique qui fut le fer de lance des vastes mouvements de 2003 et 2004 dans l’éducation. Ni les arrestations, ni les tentatives de corruption, ni la mise sous (...)  >> Lire la suite...
vendredi 16 novembre 2007

Flambée du prix des hydrocarbures : le gouvernement Zongo annule des acquis des négociations de septembre 2006

Appel à la grève et des manifestations pour le mercredi 18 juillet 2007

Depuis le 28 juin 2007, les prix des hydrocarbures connaissent de nouveau une flambée qui fait passer le prix du super 91 de 612 à 705F CFA. Cette dernière augmentation qui atteint 93F pour le super 91 vient après celles de mars 2007(16 FCFA) et d’avril 2007 (17 F CFA). Cela fait au total une augmentation de 116 FCFA entre mars et juin 2007. De fait, ces différentes augmentations annulent les acquis enregistrés suite à la mobilisation des travailleurs au cours de l’année 2006 et qui avaient abouti (...)  >> Lire la suite...
vendredi 16 novembre 2007

Rentrée scolaire 2007-2008 : Le SYNATEB et Les autres syndicats donnent de la voix

Camarades enseignantes et enseignants, Camarades travailleuses et travailleurs de l’éducation et de la recherche, Chers élèves et étudiants Chers parents d’elèves Partenaires de l’education La journée mondiale des enseignantes et des enseignants commémorée annuellement sous divers thèmes a été instituée en 1994 par l’UNESCO dans le but de valoriser les mérites de la profession enseignante. Avant cette date, l’UNESCO a formulé deux recommandations dont la première, en 1966 en collaboration avec (...)  >> Lire la suite...
vendredi 7 septembre 2007

Halte à la répression syndicale en Algérie

La délégation de Solidaires qui a rencontré du 27 novembre au 1er décembre les syndicats autonomes algériens, répondant à l’invitation du Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP), a pu constater l’ampleur de la répression dont ils sont l’objet de la part du gouvernement algérien, ceci avec les complicités des gouvernements et de la plupart des médias occidentaux. Les syndicalistes autonomes des différents corps de métier, dont l’éducation, font l’objet de mesures de (...)  >> Lire la suite...
mardi 4 septembre 2007

Déclaration commune CGTe, CNT, Syndicats autonomes algériens et Solidaires

L’US Solidaires, la CNT, la CGT-E et le SNAPAP, réunis le lundi 30 avril 2007 pour élaborer des actions communes dans le cadre de la solidarité internationale avec les luttes syndicales au Maghreb et plus particulièrement en Algérie, ont adopté la plateforme d’actions communes suivante : 1° Nous nous engageons à participer, dans la limite de nos moyens, à une manifestation internationale de soutien aux camarades des syndicats autonomes algériens, à Alger dans le but de dénoncer les harcèlements dont (...)  >> Lire la suite...

Navigation

Sur le Web